Les moines de Tibhirine béatifiés à Oran

 Retour sur la béatification  des 19 religieux ce samedi 8 décembre à Oran, en Algérie.

La célébration de béatification a eu lieu au sanctuaire “Notre Dame de Santa Cruz” en présence du représentant du pape François, le préfet de la Congrégation des causes des saints, le cardinal Angelo Becciu. 

Luc Dochier, Christophe Lebreton, Michel Fleury, Célestin Ringeard, Paul Favre-Miville, Bruno Lemarchand et Christian de Chergé le prieur, ces sept moines avaient choisi de vivre à Tibhirine dans ce monastère accroché aux montagnes de l’Atlas, une vie dévolue aux dialogues inter religieux.  Ils ont été tués. Jean-Pierre Schumacher le 8ème membre de la communauté a survécu par miracle. Les véritables auteurs de ces meurtres, attribués aux membres du groupe islamiste, le GIA ( groupe islamique armé), sont toujours inconnus.

En 1993, l’Algérie est plongée dans une guerre civile, le GIA sème la terreur et, à la veille de Noël, un émir demande aux moines de quitter le pays, les religieux décident de rester malgré le danger.
Le père Thomas Georgeon qui soutient la demande de béatification, motive ainsi son engagement : “À un certain moment, ils ont compris qu’ils pouvaient devenir la cible. Ils ont fait le choix de rester par amour de l’Algérie et du peuple algérien”.
Trois ans plus tard, en 1996, ils sont enlevés par le GIA, puis tués.

Sont béatifiés en même temps qu’eux :

  • Mgr Pierre Claverie – évêque d’Oran, tué par une bombe le 1er août 1996 
  • Cinq religieux et six religieuses assassinés par balles entre 1994 et 1995 à Alger et Tizi-Ouzou.

Cette cérémonie a mis  en valeur ces 19 religieux qui ont choisi de rester en Algérie au plus fort de la violence, au péril de leur vie, par solidarité avec le peuple algérien.

Les moines de Tibhirine cliquer ICI