La Chandeleur

    Chandeleur – Présentation du Seigneur – le 2 février

 L’Eglise a fixé au 2 févier la fête de la Présentation du Seigneur au Temple de Jérusalem (Luc 2, 22 – 40) : suivant la loi juive tout garçon premier né était présenté 40 jours après sa naissance et offert à Dieu. Ce jour-là Siméon voyant Jésus dans les bras de Marie l’appela pour la première fois « Lumière pour éclairer les nations ».

Cet usage est apparu au IVème siècle à Jérusalem, puis il a été enrichi au Vème siècle, sous le pontificat de Gélase Ier (492 – 496), par une procession de cierges : la « festa candelarum – fête des chandelles ». Lors de la cérémonie la basilique était plongée dans la pénombre, éclairée seulement par les cierges des fidèles, jusqu’à la première lecture.  Du mot chandelle vient celui de Chandeleur.

On a attribué au pape Gélase la distribution, à cette occasion, de crêpes aux pèlerins venus à Rome.

A l’origine, début février,  il y avait une tradition païenne de purification de la terre avant les semailles d’hiver. On peut supposer que les crêpes étaient confectionnées avec des restes de farine et qu’elles constituaient un vœu de prospérité pour les récoltes à venir.

Après la Chandeleur il est d’usage de ranger la crèche jusqu’au début de l’Avent qui survient 4 semaines avant le Noël de l’année suivante ; en général crèche et sapin sont retirés après l’Épiphanie, début janvier.