Conférence-débat : “Faut-il ouvrir les frontières ?”

le Mercredi 12 juin à 20h à l’Auditorium du Palais des congrès de Rochefort avec Catherine Wihtol de Wenden, docteur en science politique de Sciences Po. Directrice de recherche, CNRS. CERI et spécialiste des migrations mondiales. Juriste et politiste elle a mené de nombreuses enquêtes de terrain sur les relations entre les migrations et la politique en France. Ses recherches comparatives portent sur les flux, les politiques migratoires et la citoyenneté en Europe et dans le monde.

La conférence sera suivie d’un débat elle s’achèvera autour d’un verre.

Une soirée organisée par les associations : CCFD –Terre Solidaire ; Cent pour un toit – Pays rochefortais ; Cent pour 1 – Surgères ; Comité Anti Expulsions – Saintes ; CIMADE ; Communauté Emmaüs de Saint Agnant ; Solidarité Migrants – La Rochelle ; Un toit cent frontières – Courçon

 

 

Soirée de Louange et d’Adoration

Venez adorer et louer le Seigneur le lundi 17 juin à partir de 21h à l’église Saint-Louis (Chapelle Notre-Dame de Lourdes – entrée par la rue Pierre Loti).

Vous avez envie de prier, de rendre grâce à Dieu, de vivre un temps fraternel ? Alors rejoignez la Communauté de l’Emmanuel à l’église Notre Dame à Rochefort pour une soirée de prière et de louange. Venez tout simplement louer, remercier, adorer et prier Jésus.

De 21h à 21h30 : louange – De 21h30 à 22h : adoration

Pas de soirées de louange et d’adoration pendant l’été. Reprise en septembre 2019.

 

A l’écoute de l’évangile selon Saint Jean

Mardi 18 juin  à 14h30 en salle paroissiale codée, 65 ter rue Voltaire à Rochefort.

> Programme du jour :  Chapitre 4 de l’Évangile selon St Jean

  • Une lecture collective où chacun a sa place de parole et d’écoute.
  • Une lecture attentive du texte qui peut faire émerger de nouvelles résonances.
  • Une lecture qui rejoint chaque lecteur dans sa vie.

Il n’est pas nécessaire d’avoir participé aux lectures précédente pour rejoindre le groupe. 

Renseignements : Chantal Damême – ☏  05.46.89.67.15

Concert de musique sacrée par l’ensemble portugais “Ó Santa Mãe”

Le Vendredi 21 juin 2019 à 20h 30 à l’église Notre Dame, place Samuel de Champlain à Rochefort.

L’ensemble musical “Ó Santa Mãe” interprétera un vaste répertoire de musiques sacrées d’hier à aujourd’hui dans quatre villes de notre diocèse (Pons, La Rochelle, Rochefort et Saintes).

Les quinze jeunes musiciens religieux venus du Portugal auront la joie de toucher votre cœur avec des mélodies, allant du grégorien au contemporain, vous faisant ainsi voyager à travers le temps. Entrée  libre.

D’autres dates de concerts dans la région:
  • Samedi 15 juin à 15h30 à l’église Saint Martin à Pons
  • Lundi 17 juin à 20h30 à l’église SAINT Sauveur à La Rochelle
  • Dimanche 23 juin à 20h à la Cathédrale Saint Pierre à Saintes.

 

Ordination sacerdotale de Louis Chasseriau et de Luca Astolfi

Le Samedi 22 juin à 10h à la Cathédrale Saint Louis de La Rochelle.  L’ordination sera présidée par  Monseigneur Georges Colomb.

Soyons nombreux à entourer Louis Chasseriau  (Séminaire français de Rome), l’enfant de la paroisse de Rochefort qui, aujourd’hui , devient prêtre ainsi que  Luca Astolfi ( Séminaire Redemptoris Mater de Bruxelles) !

Pour les personnes qui ne pourraient pas se rendre en voiture à La Rochelle, possibilité de réserver des  billets de train : Départ Rochefort  7h 51 – Arrivée La Rochelle 8h19 / Retour :  La Rochelle Départ 14h 04 – Arrivée Rochefort 14h23  (Réservation possible dès maintenant sur le site SNCF  : 9 € ou en passant au secrétariat paroissial). Si des personnes ne peuvent se rendre à pied de la gare à la cathédrale, des voitures feront la navette.

Si vous souhaitez faire un don à Louis Chasseriau à l’occasion de ce grand jour, cliquez ici ou déposer votre don au presbytère de la paroisse, 102, rue Pierre Loti 17300 Rochefort.

Louis Chasseriau : Témoignage avant son ordination (cliquez sur l’image)

Les étapes de la célébration de l’ordination

1. L’appel du candidat.

“Que celui qui va être ordonné prêtre s’avance…”. “Me voici”.

Au début de la célébration, l’Église locale demande à l’évêque d’ordonner le candidat (ordinand) pour la charge du presbytérat. Un prêtre, désigné pour cela, atteste à l’évêque qui l’interroge publiquement, que le candidat a été jugé digne d’être ordonné. L’évêque dit alors : « Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre Sauveur, nous les choisissons pour l’ordre des prêtres ». Ce choix est accueilli par un chant comme l’hymne du Gloire à Dieu.

2. L’engagement de l’ordinand

Il y a un dialogue public entre l’évêque et le futur prêtre : ce dernier s’engage devant tous à vivre son ministère de prêtre selon ce que demande l’Église.

3. La litanie des saints

C’est la prière d’intercession chantée pendant que l’ordinand est allongé sur le sol. Il sait qu’il a besoin du soutien du Seigneur et de la prière de ses frères. Le fait d’être allongé au sol (prostration) signifie l’abandon de l’ordinand à Dieu dans son ministère pour toute sa vie. L’ordination sacerdotale est la célébration liturgique où le prêtre reçoit de l’évêque le 2ème degré du sacrement que l’on appelle « sacrement de l’ordre » au degré de prêtre. Par l’ordination, le nouveau prêtre reçoit le caractère sacerdotal qui est une marque ineffaçable comme le caractère baptismal. Il entre aussi dans le « presbyterium » qui est la communauté des prêtres d’un diocèse unis autour de leur évêque.

4. L’imposition des mains de l’évêque et la prière d’ordination

Le candidat reçoit le don de l’Esprit Saint pour la charge qui lui est confiée. Répétant les gestes déjà adoptés par les premières communautés chrétiennes, l’évêque impose les mains. Dans un geste de bénédiction et de prière silencieuse, les pères imposent eux aussi leurs mains. L’imposition des mains signifie la mission confiée par le Christ, mission qui se transmet par les mains des Apôtres et de leurs successeurs : “Père tout puissant, donne à tes serviteurs que voici, d’entrer dans l’ordre des prêtres…”

5. Vêture

Aussitôt après la prière d’ordination, on revêt l’ordonné de l’étole presbytérale et de la chasuble, pour que soit manifesté extérieurement le ministère qu’il devra accomplir dans la liturgie.

6.Onction d’huile sainte ou Saint Chrême

l’évêque répand dans les paumes des mains du nouveau prêtre l’Huile Sainte mêlée de parfum, que l’on appelle le saint Chrême.

Cette onction signifie le don de l’Esprit Saint qui fortifie le prêtre « pour sanctifier le peuple chrétien ».

7. Remise de la patène et du calice, du pain et du vin.

L’évêque dans un dernier geste significatif remet au nouveau prêtre la patène et le calice nécessaires à son nouveau ministère. Le nouveau prêtre reçoit le pain et le vin qui deviendront dans l’eucharistie le Corps et le Sang du Christ.

L’évêque leur dit alors : « Ayez conscience de ce que vous ferez, imitez dans votre vie ce que vous accomplirez par ces rites et conformez-vous au mystère de la croix du Seigneur. »

8. Le baiser de paix

En donnant un baiser fraternel au nouveau prêtre, l’évêque scelle l’acceptation de celui-ci comme son ministre. Les autres prêtres font de même et manifestent ainsi qu’ils sont en communion de ministère, membre d’un même ordre. Dans la liturgie eucharistique qui suit, le nouveau prêtre exerce pour la première fois son ministère en concélébrant avec l’évêque et les autres prêtres.

©eglise.catholique.fr

Nuit des Veilleurs : le 26 juin, venez prier pour les victimes de torture !

Veillée de prière œcuménique le mercredi 26 juin à 20h à l’Église Protestante évangélique, 30 Quéreux de la Laiterie à Rochefort, organisée par l’A.C.A.T. (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) de Rochefort, dans le cadre de la “Nuit des Veilleurs“.

Chaque année , l’A.C.A.T. appelle les chrétiens à porter dans leurs prières ceux qui sont entre les mains des bourreaux et pour les bourreaux eux-mêmes à l’occasion du 26 juin, proclamée par l’ONU il y a 20 ans, Journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture.

Découvrez la “Nuit des veilleurs” avec cette vidéo du journal La Croix.
 
Contact ACAT à Rochefort : Jean-Luc Delcampo 05 46 99 65 97 (le soir) – jeanluc.delcampo@laposte.net

Concert de Natasha St-Pier : “Aimer c’est tout donner”

Une mise en parole et en chanson de poèmes de Sainte Thérèse de Lisieux. Le Vendredi 5 juillet à  20h30 à l’église Notre Dame, place Champlain à Rochefort, dans le cadre du “Rochefort Joy Festival”.

Réservez vite vos places à ce concert avant qu’il n’y en ait plus !

Avec “Aimer c’est tout donner”, Natacha St -Pier, entourée d’artistes, revient  chanter la beauté de la foi et interpréter les plus beaux poèmes de Thérèse de Lisieux. Une nouvelle aventure musicale qui met en lumière ce trésor de la foi chrétienne.

Natasha St-Pier a découvert les écrits de Sainte-Thérèse de Lisieux avant de savoir qui était la jeune religieuse. Elle avait déjà accepté d’enregistrer une adaptation en musique de certains de ses poèmes avant de savoir qu’ils avaient été écrits il y a plus d’un siècle par une jeune religieuse morte à l’âge de 24 “ans et devenue Sainte.

La Canadienne explique en quoi les poèmes de Sainte-Thérèse de Lisieux sonnent encore juste aujourd’hui : “Les textes ne sont pas moralisateurs, ils n’ont pas pour but d’évangéliser, mais seulement d’apaiser.” Ces textes ont plus de 100 ans, ils pourraient être démodés. Sauf que Thérèse est morte à l’âge de 24 ans. Elle a écrit entre 17 et 24 ans. Du coup, c’est toute la fraîcheur d’une jeune fille que l’on retrouve ».

Sainte Thérèse, avec sa spiritualité “de l’ordinaire” et de “l’intime” comme le dit Grégory Turpin, ne cesse de toucher les artistes.

Sur ce dixième album, Natasha St-Pier s’est entourée de Battista Acquaviva, (soprano) remarquée dans The Voice,  de Lou “Demain nous appartient” et de Grégory Turpin, ce dernier étant déjà présent sur “Thérèse, vivre d’amour“.

Découvrez le clip officiel de “Aimer c’est tout donner”

Une tournée… des églises !

« Je trouve formidable de chanter dans des lieux de culte, parce que les gens y entrent avec une attention différente » avoue-t-elle,  « C’est une autre façon de se concentrer pour un spectacle qui est beaucoup plus terre à terre ».

“Rochefort Joy Festival” les 5, 6 et 7 juillet 2019

La paroisse de Rochefort organise pour la première fois le “Rochefort Joy Festival” : des concerts (Natasha St-Pier, Jubilate…) et des témoignages…  pour tout public, pendant 3 jours les 5, 6 et 7 juillet. Il se terminera le dimanche par une messe à 11h  à l’église Notre Dame animée par le groupe Jubilate Pop Louange. Un apéritif convivial sur le parvis clôturera le festival.

VENDREDI 5 JUILLET

20h30 :  Concert de Natacha St-Pier  « Aimer c’est tout donner »  à l’église Notre-Dame

Avec “Aimer c’est tout donner“, Natacha St -Pier, entourée d’artistes, revient chanter la beauté de la foi et interpréter les plus beaux poèmes de Thérèse de Lisieux. Une nouvelle aventure musicale qui met en lumière ce trésor de la foi chrétienne. Réservez  vos places !

► SAMEDI 6 JUILLET  ♦ Place Colbert ♦ Concerts et témoignages

✦ 11h30 : KODJO

✦ 14h : FRÈRE FRANCOIS CASSINGENA TREVEDY

✦ 15h : LES GUETTEURS (1ère partie)

✦ 16h : SPIRIT LIFE

✦ 17h : ANIMATIONS

✦ 18h : LES GUETTEURS (2ème partie)

✦ 20h30 en l”glise Notre-Dame : JUBILATE  ♦ Soirée Pop Louange,

► DIMANCHE 7 JUILLET

✦ 11h : Messe animée par JUBILATE en l’église Notre-Dame

✦ 15h15 : apéritif convivial sur le parvis

Pour télécharger le flyer du programme, cliquez ICI

Soutenez le Rochefort Joy Festival !

 

Denier du Culte 2019 – L’Église est là pour vous. Soyez là pour elle !

Aimer son Église, c’est aussi l’aider à vivre !

Notre Église est vivante, dynamique. Notre Église, à l’invitation du Pape François, veut aller à la rencontre de ceux qui sont loin ou dont l’Église s’est éloignées.

❥ Par votre DON au Denier de l’Église (ou Denier du culte), vous permettez à l’Église catholique d’accomplir sa mission et de diffuser son message d’espérance. Quel que soit son montant, CHAQUE DON COMPTE!

MERCI de ce que vous pourrez donner pour notre Église diocésaine.

►comment donner ?

Les habitués ont reçu ou recevront prochainement un courrier. Pour les autres, des enveloppes sont à votre disposition au fond des églises de la paroisse. Vous pouvez également effectuer votre don en ligne sur : donnons-catholiques17.fr

Le savez- vous ?

66% du montant de votre don effectué à l’ordre l’Association diocésaine est déductible de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

► A QUOI SERT VOTRE DON ?

Lorsque vous donnez au Denier de l’Église, votre don sert en priorité à faire vivre les prêtres et à rémunérer les animateurs pastoraux qui travaillent à leurs côtés (rémunération, couverture sociale, retraite…). Les prêtres de notre diocèse perçoivent 560 € par mois grâce au Denier. Si la paroisse le peut, elle verse un complément de 425 €.

Saint Paul aux Galates 6-6 : « Que celui qui reçoit l’enseignement de la Parole fasse une part de tous ses biens en faveur de celui qui l’instruit ».

Saint Paul toujours, dans la première Lettre aux Corinthiens (1 Co 9,10-14) nous dit : « Si nous avons semé pour vous les biens spirituels, serait-il excessif de récolter des biens matériels ? ».

Église Verte – Pour une conversion écologique de l’Église !

Le label Église verte s’adresse aux communautés chrétiennes qui veulent s’engager pour le soin de la création : paroisses, églises locales et aussi œuvres, mouvements, monastères et établissements chrétiens.

Le Pape François, dans son encyclique “Laudato si” nous invite à cette conversion et à la sauvegarde de notre maison commune.

A Rochefort, un groupe de paroissiens des trois églises chrétiennes (protestante réformée unie, protestante évangélique et catholique) se réunit régulièrement pour voir comment, localement, engager nos trois communautés dans une démarche éco-citoyenne. C’est lui, qui par exemple, a organisé notre réunion œcuménique de rentrée  paroissiale en septembre 2018 !

Vous êtes intéressé ? Vous souhaitez rejoindre ce groupe   ? Contact :  Philippe Bortolus, 06.09.66.15.37 .

Pourquoi le label église verte ?

  • Parce que nous croyons que Dieu se révèle par son œuvre, et qu’il l’a confiée aux hommes qui doivent la cultiver et la garder,​
  • Parce que la vie sur terre est une bénédiction et montre l’amour de Dieu, et qu’agir pour la préserver est une façon d’aimer son prochain et d’agir pour la justice,
  • Parce que la crise écologique nous engage à entendre le cri de la terre qui “gémit en travail d’enfantement” (Rm 8,22) et à choisir, dans l’espérance, des modes de vie qui préparent l’émergence d’une création nouvelle maintenant et au delà,
  • Parce que le peuple de Dieu peut prier et agir pour apporter cet espoir au monde,
  • Parce que nous avons conscience que c’est en nous convertissant ensemble que nous arriverons à bâtir ce monde plus juste et écologique nécessaire à la survie de l’humanité.

www.egliseverte.org

A vendredi au Catholic’s pub !

Le Catholic’s Pub vous donne rendez-vous les vendredis à partir de 19h30 pour prendre une pause et vous rencontrer, discuter, échanger, jouer ou  partager.

Ouvert depuis février 2019 à l’arrière de l’église Saint-Louis (entrée par la rue Pierre Loti) dans l’ancienne sacristie rénovée, devenue salle Saint Paul VI,  le Catholic’s Pub  est un bar associatif qui permet à tous, chrétiens ou non, paroissiens ou non, de se retrouver en toute simplicité et d’échanger dans la bonne humeur et la convivialité.

Cotisation annuelle : 5€  / Consommations : de 1 à 3€

Il peut également être privatisé et accueillir  des scènes ouvertes et des temps conviviaux.