Soirée de Louange et d’Adoration

Venez adorer et louer le Seigneur le lundi 17 juin à partir de 21h à l’église Saint-Louis (Chapelle Notre-Dame de Lourdes – entrée par la rue Pierre Loti).

Vous avez envie de prier, de rendre grâce à Dieu, de vivre un temps fraternel ? Alors rejoignez la Communauté de l’Emmanuel à l’église Notre Dame à Rochefort pour une soirée de prière et de louange. Venez tout simplement louer, remercier, adorer et prier Jésus.

De 21h à 21h30 : louange – De 21h30 à 22h : adoration

Pas de soirées de louange et d’adoration pendant l’été. Reprise en septembre 2019.

 

Ordination sacerdotale de Louis Chasseriau et de Luca Astolfi

Le Samedi 22 juin à 10h à la Cathédrale Saint Louis de La Rochelle.  L’ordination sera présidée par  Monseigneur Georges Colomb.

Soyons nombreux à entourer Louis Chasseriau  (Séminaire français de Rome), l’enfant de la paroisse de Rochefort qui, aujourd’hui , devient prêtre ainsi que  Luca Astolfi ( Séminaire Redemptoris Mater de Bruxelles) !

Pour les personnes qui ne pourraient pas se rendre en voiture à La Rochelle, possibilité de réserver des  billets de train : Départ Rochefort  7h 51 – Arrivée La Rochelle 8h19 / Retour :  La Rochelle Départ 14h 04 – Arrivée Rochefort 14h23  (Réservation possible dès maintenant sur le site SNCF  : 9 € ou en passant au secrétariat paroissial). Si des personnes ne peuvent se rendre à pied de la gare à la cathédrale, des voitures feront la navette.

Si vous souhaitez faire un don à Louis Chasseriau à l’occasion de ce grand jour, cliquez ici ou déposer votre don au presbytère de la paroisse, 102, rue Pierre Loti 17300 Rochefort.

Louis Chasseriau : Témoignage avant son ordination (cliquez sur l’image)

Les étapes de la célébration de l’ordination

1. L’appel du candidat.

“Que celui qui va être ordonné prêtre s’avance…”. “Me voici”.

Au début de la célébration, l’Église locale demande à l’évêque d’ordonner le candidat (ordinand) pour la charge du presbytérat. Un prêtre, désigné pour cela, atteste à l’évêque qui l’interroge publiquement, que le candidat a été jugé digne d’être ordonné. L’évêque dit alors : « Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre Sauveur, nous les choisissons pour l’ordre des prêtres ». Ce choix est accueilli par un chant comme l’hymne du Gloire à Dieu.

2. L’engagement de l’ordinand

Il y a un dialogue public entre l’évêque et le futur prêtre : ce dernier s’engage devant tous à vivre son ministère de prêtre selon ce que demande l’Église.

3. La litanie des saints

C’est la prière d’intercession chantée pendant que l’ordinand est allongé sur le sol. Il sait qu’il a besoin du soutien du Seigneur et de la prière de ses frères. Le fait d’être allongé au sol (prostration) signifie l’abandon de l’ordinand à Dieu dans son ministère pour toute sa vie. L’ordination sacerdotale est la célébration liturgique où le prêtre reçoit de l’évêque le 2ème degré du sacrement que l’on appelle « sacrement de l’ordre » au degré de prêtre. Par l’ordination, le nouveau prêtre reçoit le caractère sacerdotal qui est une marque ineffaçable comme le caractère baptismal. Il entre aussi dans le « presbyterium » qui est la communauté des prêtres d’un diocèse unis autour de leur évêque.

4. L’imposition des mains de l’évêque et la prière d’ordination

Le candidat reçoit le don de l’Esprit Saint pour la charge qui lui est confiée. Répétant les gestes déjà adoptés par les premières communautés chrétiennes, l’évêque impose les mains. Dans un geste de bénédiction et de prière silencieuse, les pères imposent eux aussi leurs mains. L’imposition des mains signifie la mission confiée par le Christ, mission qui se transmet par les mains des Apôtres et de leurs successeurs : “Père tout puissant, donne à tes serviteurs que voici, d’entrer dans l’ordre des prêtres…”

5. Vêture

Aussitôt après la prière d’ordination, on revêt l’ordonné de l’étole presbytérale et de la chasuble, pour que soit manifesté extérieurement le ministère qu’il devra accomplir dans la liturgie.

6.Onction d’huile sainte ou Saint Chrême

l’évêque répand dans les paumes des mains du nouveau prêtre l’Huile Sainte mêlée de parfum, que l’on appelle le saint Chrême.

Cette onction signifie le don de l’Esprit Saint qui fortifie le prêtre « pour sanctifier le peuple chrétien ».

7. Remise de la patène et du calice, du pain et du vin.

L’évêque dans un dernier geste significatif remet au nouveau prêtre la patène et le calice nécessaires à son nouveau ministère. Le nouveau prêtre reçoit le pain et le vin qui deviendront dans l’eucharistie le Corps et le Sang du Christ.

L’évêque leur dit alors : « Ayez conscience de ce que vous ferez, imitez dans votre vie ce que vous accomplirez par ces rites et conformez-vous au mystère de la croix du Seigneur. »

8. Le baiser de paix

En donnant un baiser fraternel au nouveau prêtre, l’évêque scelle l’acceptation de celui-ci comme son ministre. Les autres prêtres font de même et manifestent ainsi qu’ils sont en communion de ministère, membre d’un même ordre. Dans la liturgie eucharistique qui suit, le nouveau prêtre exerce pour la première fois son ministère en concélébrant avec l’évêque et les autres prêtres.

©eglise.catholique.fr

“Petit concert du soir” avec la Chorale St Vincent et l’ensemble de la Corderie Royale

Dimanche 30 juin 2019 à  17h30 à l’église Notre Dame de Rochefort (place Champlain).

La Chorale Saint-Vincent  et l’ensemble de la Corderie Royale ont donné un concert devant plus d’une centaine de personnes venues les écouter.

Il y avait parmi eux :

  • Dominique Priou : Soprano
  • Olivier Nollen : Ténor
  • Le jeune Pierre Rousseau : au violon
  • Emmanuelle et Marc Fardet : à l’Orgue 
  • Thérèse Le Gal, Marie-Claude Fardet et Philippe Guesdon : Ensemble de la Corderie Royale.
  • Marie-Claude Fardet : Chef de chœur  

L’œuvre centrale de ce concert « Das Leiden ChristiLes souffrances du Christ » de Félix Mendelssohn  a permis d’apprécier la qualité vocale de la chorale et d’ Olivier Nollen, ténor.

Le concert s’est poursuivi avec deux autres œuvres de Mendelssohn :

  • Herr nun lässest Du (Cantique de Siméon)
  • Verleih uns Friede (Da Pacem Domine)

ainsi qu’une pièce de César Franck et quelques morceaux choisis du répertoire liturgique de la chorale.

Le public a découvert : ♦ Pierre Rousseau, jeune violoniste qui a interprété une œuvre de John Williams.

L’Ensemble de flûtes à bec de la Corderie Royale ( Thérèse Le Gal, Marie-Claude Fardet et Philippe Guesdon) interprète de  Mattheson et d’Alessandro Scarlatti a conclu la soirée.

Le Centre Jean-Baptiste Souzy propose une session d’initiation au grec biblique

à la Maison de la Parole du Centre J.B Souzy, 33 rue A. Kastler, La Rochelle,

du 2 au 5 juillet 2019 de 9h à 16h30 (soit 24 heures de cours).

        – Professeur : Mme Nathalie Martin-Derore

         – Programme : Évangile selon saint Jean (Il est recommandé d’apprendre l’alphabet grec avant la session et d’apporter une Bible)

        – Coût : Adhésion au Centre Souzy 37 € + Frais de session (comprenant : frais enseignant, documents d’apprentissage, textes, locaux…) 110 €.
Les frais de repas et de logement sont à la charge des participants.

Contact : Centre d’Étude de Théologie : 05 46 44 77 13 (l’après-midi du lundi au vendredi) et jbsouzy@wanadoo.fr

Bulletin d’inscription en télécharger ICI :

Pèlerinage à Lourdes : “Heureux vous les pauvres”

Du 29 juillet au 2 août 2019.  Présidé par Monseigneur Colomb.

Chaque année, nous sommes près de 700 pèlerins dont personnes malades à nous retrouver pour cinq journées de pèlerinage à Lourdes. Prendre tous ensemble le Chemin de Bernadette, tracé par Marie ; Chemin de l’Évangile, annoncé aux pauvres, à travers même la misère, le mal et la boue ; Chemin d’un bonheur au goût de source, qu’il s’agit de partager ; Communion à la vie même de Jésus, qui s’est fait pauvre pour nous enrichir de sa pauvreté.

Bulletin d’inscription téléchargeable à retourner avant le 15 juin 2019.

Contact : Service des pèlerinages, Maison diocésaine 80 Cours Genêt, 17100 Saintes  – ☏ 07 72 32 08 28 -pelerinages@diocese17.fr – www.catholiques17.fr

HOSPITALIÈRE, HOSPITALIER, POURQUOI PAS VOUS ?

Venir au service des malades, vivre une expérience fraternelle et forte !
  Contact annie.guiberteau@orange.fr

Lourdes 2019 : Appel à bénévoles pour l’Hospitalité Diocésaine

Chaque année, environ 150 malades vivent le pèlerinage de Lourdes grâce notamment aux bénévoles de l’Hospitalité Diocésaine.C’est une expérience de foi unique qui transfigure aussi bien les personnes accompagnées que les bénévoles.

Cette année 47 personnes supplémentaires désirent vivre ce temps fort de la foi au-delà de la maladie ou du handicap.  L’Hospitalité diocésaine lance un appel urgent pour trouver  30 nouveaux bénévoles pour les accompagner. Faute d’encadrement suffisant, les 47 personnes seront privées de ce voyage à Lourdes tellement essentiel !

Contactez d’urgence François LEROY au 06 86 72 97 32 ou par mail fleroy@rbld.eu

Merci de relayer largement ce message autour de vous !

Pèlerinage de l’île Madame : “Fidélité et Mission”

Rv le Samedi 24 août 2019 à 9h 30 au sanctuaire de Port des Barques, près de l’entrée de la Passe aux bœufs.

Thème de cette année : “Fidélité et Mission”.

Prédicateur : Dom Patrick OLIVE, père abbé de l’abbaye Notre-Dame de Sept-Fons.

Ce pèlerinage commémore  le martyre des 829 prêtres et religieux originaires de divers diocèses de France déportés au printemps 1794 vers le port de Rochefort afin d’être déportés en Guyane et dont 547 sont morts, enfermés sur deux navires négriers,  “les Deux associés” et  “le Washington“, ancrés  en rade de l’île Madame. Dans leur grande majorité, ces prêtres avaient refusé de prêter serment à la Constitution civile du clergé et  refusé la mainmise de l’État sur l’Église catholique. Ils furent par conséquent déportés à Rochefort, pour être entassés dans des conditions inhumaines sur ces deux navires négriers. Seuls 228 survivants verront la fin de leur calvaire en 1795.

Le pèlerinage a lieu chaque année dans la seconde quinzaine d’août depuis 1910, car c’est au mois d’août 1794 que furent inhumés sur l’île Madame, les 254 prêtres débarqués des deux vaisseaux négriers.

Depuis plus de deux siècles une grande croix de galets sur l’île Madame, rappelle que les martyrs reposent ici, sur l’île d’Aix mais aussi sur les rives de la Charente à fort Lupin et à Rochefort.

Le cardinal Etchegarray, venu jadis à Rochefort, signala que c’était là la plus grande nécropole de prêtres au monde.

Soixante-quatre de ces martyrs,  avec à leur tête le père Jean-Baptiste Souzy, ont été béatifiés le 1er octobre 1995, à Rome, par le pape Jean-Paul II, à la demande de Mgr Jacques DAVID. Ils ont souffert et pardonné à leurs bourreaux en priant intensément pour le retour à la concorde nationale qui survint en 1801 avec le Concordat signé par Bonaparte, 1er consul.

Pour en savoir plus sur l’histoire des prêtres déportés , vous pouvez consulter ce site.

Contact : Sébastien BEAU, Direction diocésaine des pèlerinages. ☏   07 72 32 08 28 – @ : pelerinages@diocese17.fr. Site internet diocésain

Lancement du “Parcours Alpha” à Rochefort

La formation au “Parcours Alpha”  aura lieu le Samedi 5 Octobre 2019 de 9h à 18h au 65 bis,  rue Voltaire.

  • Informations et inscriptions : 06.88.53.64.24  – 102, rue Pierre Loti à Rochefort
  • Participation aux frais :  20 €
  • Repas tiré du sac, mis en commun – Boissons et cafés offerts.

Qu’est qu’un parcours Alpha ?

Le parcours Alpha se déroule lors de repas, ouverts à tous. On vient y rencontrer d’autres convives, l’objet des discussions est centré sur le sens de la vie, chacun s’interroge sur les questions essentielles : Dieu, la foi, la relation aux autres et en couple ….

Parce que la communauté chrétienne locale est le lieu des rencontres qui changent la vie, Alpha propose des outils au service des communautés des différentes confessions chrétiennes qui souhaitent rejoindre leurs contemporains là où ils en sont.

Certains parcours sont centrés sur la découverte de la foi chrétienne  (Alpha Classic, Alpha Jeunes, Alpha Campus, Alpha Pro, Alpha Prison), d’autres sur le couple ou  la parentalité (Couple, Duo, Parents).

Un Parcours Alpha a lieu en paroisse, en accord avec le curé. Aujourd’hui, en France, environ 1 200 paroisses, églises ou aumôneries proposent l’un de ces Parcours Alpha, animés grâce à plus de 10 000 laïcs bénévoles.

Fonctionnement d’un Parcours Alpha :

  • Repas convivial  et détendu
  • Exposé sur un thème
  • Échange libre autour du thème : tout peut être dit et accueilli sans jugement, soit en groupe, soit en tête-à-tête (parcours pour couples).

  • La convivialité est essentielle, c’est pourquoi chaque rencontre débute par un repas.
  • La liberté de parole “Alpha”permet tout  questionnement sans tabou.
  • L’accessibilité “Alpha” permet à tous : pratiquants irréguliers, ou personnes éloignées de l’Eglise de profiter d’ exposés simples, comportant de nombreuses illustrations et réservant une large place à l’humour.

La vision d’Alpha consiste à annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ en proposant aux paroisses un outil adapté à la mission, capable de faire découvrir ou redécouvrir les bases de la foi chrétienne. Au fil des parcours sont vécus les principaux traits d’une église « en bonne santé » : ils consistent dans le témoignage d’une communauté missionnaire, rappelant  celle des apôtres, car composée de fidèles  annonçant  l’Évangile au monde,
travaillant  à  l’unité et accueillant l’autre tel qu’il est pour le faire grandir.
Son activité est basée sur la prière de louange et de supplication.

Église Verte – Pour une conversion écologique de l’Église !

Le label Église verte s’adresse aux communautés chrétiennes qui veulent s’engager pour le soin de la création : paroisses, églises locales et aussi œuvres, mouvements, monastères et établissements chrétiens.

Le Pape François, dans son encyclique “Laudato si” nous invite à cette conversion et à la sauvegarde de notre maison commune.

A Rochefort, un groupe de paroissiens des trois églises chrétiennes (protestante réformée unie, protestante évangélique et catholique) se réunit régulièrement pour voir comment, localement, engager nos trois communautés dans une démarche éco-citoyenne. C’est lui, qui par exemple, a organisé notre réunion œcuménique de rentrée  paroissiale en septembre 2018 !

Vous êtes intéressé ? Vous souhaitez rejoindre ce groupe   ? Contact :  Philippe Bortolus, 06.09.66.15.37 .

Pourquoi le label église verte ?

  • Parce que nous croyons que Dieu se révèle par son œuvre, et qu’il l’a confiée aux hommes qui doivent la cultiver et la garder,​
  • Parce que la vie sur terre est une bénédiction et montre l’amour de Dieu, et qu’agir pour la préserver est une façon d’aimer son prochain et d’agir pour la justice,
  • Parce que la crise écologique nous engage à entendre le cri de la terre qui “gémit en travail d’enfantement” (Rm 8,22) et à choisir, dans l’espérance, des modes de vie qui préparent l’émergence d’une création nouvelle maintenant et au delà,
  • Parce que le peuple de Dieu peut prier et agir pour apporter cet espoir au monde,
  • Parce que nous avons conscience que c’est en nous convertissant ensemble que nous arriverons à bâtir ce monde plus juste et écologique nécessaire à la survie de l’humanité.

www.egliseverte.org

A vendredi au Catholic’s pub !

Le Catholic’s Pub vous donne rendez-vous les vendredis à partir de 19h30 pour prendre une pause et vous rencontrer, discuter, échanger, jouer ou  partager.

Ouvert depuis février 2019 à l’arrière de l’église Saint-Louis (entrée par la rue Pierre Loti) dans l’ancienne sacristie rénovée, devenue salle Saint Paul VI,  le Catholic’s Pub  est un bar associatif qui permet à tous, chrétiens ou non, paroissiens ou non, de se retrouver en toute simplicité et d’échanger dans la bonne humeur et la convivialité.

Cotisation annuelle : 5€  / Consommations : de 1 à 3€

Il peut également être privatisé et accueillir  des scènes ouvertes et des temps conviviaux.