Obsèques de Pierre DEVILLER

Le lundi 13 mai 20 19, à 15h 30, en l’église Notre Dame de Rochefort on eu lieu les obsèques de M. Pierre Deviller.

Pierre Deviller  est né le 13 mai 1930 dans une petite ville du Nord où ses parents s’étaient réfugiés pour bâtir une famille aimante. Il passera toute sa petite enfance avec sa soeur Michèle, son aînée de 14 mois. Plus tard la famille reviendra à la Roche-sur-Yon pour retrouver ses racines.

Vint alors le temps de la pension à Chavagnes et à Luçon. Il passait ses vacances entre St Michel Mont Mercure et la Roche-sur-Yon, en famille, et ses parents étaient très fiers de lui. Au terme de ses études survint la période pastorale : à Pouzauges, Rocheservière, Fontenay et surtout à Sérigné.

Il  consacra tout particulièrement sa mission aux jeunes et aux handicapés avec dynamisme, gaieté  et les qualités d’animateur et de chanteur qui le distingueront toujours. Il avait aussi le trait particulier d’une écriture parfaite.

Le tournant de sa vie fut provoqué par une dépression très certainement liée à un mode de vie trop solitaire. Il ira alors à Rochefort où il associera  activité professionnelle de chauffeur chez Océcars, et mission pastorale. C’est là qu’il se liera  à Hélène Graule.

Une vie nouvelle commençait : disponible auprès de tous il s’intégrera parfaitement à la paroisse Notre Dame où il fut très apprécié. Ses activités furent très nombreuses et entièrement tournées vers le service des autres. D’un caractère égal et paisible il allait régulièrement rencontrer les jeunes handicapés de la maison St Jean de Jérusalem de l’Ordre de Malte. Il animait les célébrations liturgiques à l’harmonium et en dirigeait les chants. Il  conduisit les obsèques pendant plusieurs années. Il participa au catéchuménat  et accompagna de nombreux adultes vers le baptême, l’Eucharistie et la confirmation. Il fut président jusqu’en 2017 de l’antenne du Mouvement Chrétien des Retraités de Rochefort. Pendant 40 ans il fut administrateur de l’association des donneurs de sang de la ville. Cette  énumération n’est pas exhaustive et elle illustre le profond enracinement caritatif de Pierre au sein de  la paroisse et de la ville de Rochefort.

Hélène et Pierre connaîtront une paisible retraite, trop tôt perturbée par la maladie. Il restera dans toutes les mémoires l’homme enjoué, dévoué et disponible que tous appréciaient.

Son décès est survenu en Vendée le mercredi 8 mai 2019, la messe d’obsèques fut célébrée en l’église Notre Dame de Rochefort par l’abbé Pierre Bigot, assisté par Henry Leblong diacre et Eric Ndikumbwayo séminariste. Au grand orgue jouait M. Philippe Gouraud son neveu, le fils de sa soeur Michèle .(+ en 2014).

Une centaine de personnes était présente, au premier rang desquelles se trouvait sa famille dont son frère Daniel.

Dans l’assistance, parmi les nombreux amis de Pierre, on pouvait reconnaître  M. Philippe Escure-Delpeuch directeur de la maison St Jean de Jérusalem venu avec une délégation de jeunes handicapés en fauteuil roulant, pour lui rendre hommage, ainsi que M. Jean Louis Ferragu président des donneurs de sang.

Les chants, dont :  “Je te cherche mon Dieu“,  furent animés par une amie de la famille. L’évangile de St Jean au chapitre 15 :  “Ce n’est pas vous qui m’avez choisi mais moi qui vous ai choisis, et vous ai établis, afin que vous alliez et portiez du fruit”, traduisit parfaitement le parcours de Pierre. Chose remarquable son départ vers le Seigneur fut célébré le jour même de son anniversaire :  il avait 89 ans