janvier 2020

Manifestation anti PMA pour toutes 19 janvier à Paris.

Environ 40 000 personnes ont défilé à Paris le dimanche 19 janvier pour protester contre l’ouverture de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) aux femmes célibataires et aux couples de lesbiennes.

L’ambiance  calme et joyeuse de la foule mêlait la conviction forte des manifestants quant aux dramatiques conséquences de la mise au monde d’enfants privés délibérément de pères,  à un certain désenchantement face à l’adoption de cette loi par le Parlement le 27 septembre 2019 puis par la commission bioéthique du Sénat le 8 janvier 2020. Des restrictions devraient être apportées par le Sénat le 21 janvier 2020 dans le domaine de la filiation par PMA et par GPA (Grossesse Pour Autrui). Mais dans les grandes lignes la classe politique française, suivant l’opinion publique a accepté la PMA pour toutes.

Par un temps ensoleillé, à 13h45, le défilé a quitté la place de la Résistance (rive gauche du pont de l’Alma) où se trouve la splendide cathédrale russe orthodoxe de la Ste Trinité couronnée de 3 bulbes métalliques, elle est passée quai d’Orsay devant l’église néo gothique américaine pour se rendre dans la cour du Louvre, à coté de la pyramide en verre de Ming Pei. L’éclatement de la manifestation s’est produit devant l’Opéra vers 17h30.

Ludovine de la Rochère ( présidente de la manif pour tous) a donné le ton au départ en déclarant :” La PMA sans père fera des orphelins de pères et créera une filiation d’intention qui ne correspond à rien. ” En effet, comment la conjointe de la femme inséminée, qui a porté l’enfant, pourra-t-elle se situer face à celui ci ? Comme ” mère 2″, ” parent 2 ” ou ” père “? Alors que le géniteur, le père biologique,  sera soit inconnu soit exclu de l’éducation de l’enfant.

Alors que les familles composées de deux parents mariés ne représentent plus,  actuellement,  que 45% de l’ensemble des familles,  que 60% des bébés naissent hors mariage et que 27% des familles avec enfants sont monoparentales, la poursuite de la destruction de la famille traditionnelle est pleine de dangers pour notre civilisation. Après la grande manifestation du 13 janvier 2013 à Paris, contre le mariage de 2 personnes de même sexe, qui comptait près d’un demi million de personnes le constat, en 2020, est clair,  défendre la famille voulue par Dieu équivaut à entrer en résistance. Une résistance pacifique puisant ses forces dans la prière et le témoignage.

Deux cars de manifestants sont venus de la Rochelle et de Saintes, avec des passagers  membres pour la plupart de mouvements chrétiens. Protestants et catholiques membres des  AFC, END, Scouts, Secours Catholique et autres mouvements de spiritualité. L’organisation de la journée a été parfaite, avec distribution de documents sur la question de la PMA et de la GPA, discours pendant la manifestation, scansion de slogans graves ou humoristiques, port d’innombrables fanions et banderoles verts et rouges .

La promesse faite par Marie en 1947, en plein baby-boom, à l’île Bouchard (reconnue par l’Eglise) est porteuse d’un grand espoir : ” Je donnerai du bonheur dans les familles”.

Photos Thaddée GRZESIAK

Soirée oecuménique “Net for God” : Film-Débat-Prière

Le Mardi 21 Janvier à 20h30
au Temple de l’Église Réformée,
17, rue Jean Jaurès à Rochefort
Invitez vos amis pour regarder, partager et prier autour du film :
Comment l’église anglicane a su réagir, face au déclin de ses assemblées dominicales, en innovant !
Alors que de nombreuses Églises, en particulier dans les pays occidentaux, sont touchées par un net recul de la pratique religieuse, un nombre croissant de paroisses vivent une vraie transformation pastorale. Dans la Communion Anglicane, une centaine de paroisses ont déjà été renouvelées par la dynamique du ‘Church Planting-Implantation d’églises” qui se traduit par la fondation de nouveaux lieux de culte ou la refondation de paroisses en déclin. L’église St Barnabas, dans le quartier de Kensington, à Londres, est depuis plus de 30 ans une paroisse pilote pour cette démarche résolument innovante et missionnaire. A travers celle-ci, nous abordons les éléments essentiels pour un processus d’implantation ou de réimplantation d’églises, une démarche qui peut inspirer toutes nos confessions chrétiennes.

Dans ce film, nous suivons principalement Andy Buckler, prêtre anglican curé de St Barnabas, qui nous donne des clés pour une implantation ou une revitalisation de nos églises. Il est intervenu en août 2019 au festival “Be the Church-Soyez l’Église”, festival des paroisses organisé par la Communauté catholique du Chemin Neuf à l’abbaye des Dombes.

En venant à cette soirée, nous pouvons nous engager dans ce « monastère invisible », dont parlait le Père Couturier, et prier ensemble pour la paix dans le monde et l’unité des chrétiens.

“Net for God”

La Fraternité œcuménique internationale « Net for God » est un réseau mondial de prière pour l’unité et la paix entre les pays, les cultures et les confessions chrétiennes.  Il est inspirée de la vision de l’abbé Paul Couturier et portée par la Communauté du Chemin Neuf.

Net For God est inspiré par l’image du filet du pêcheur dans l’Évangile de Luc au chapitre 5. Travailler à la paix et l’unité entre les Églises et les cultures est l’objectif principal de ce réseau.

Film, débat, prière

À chaque rencontre, un film invite à s’ouvrir aux enjeux de paix et d’unité, et d’échanger dans des petits groupes de parole. Trois parties construisent la séance : regarder le film (30 min env.), en discuter et enfin prier pour l’Amour de Dieu dans le monde.

www.netforgod.tv/fr

Vidéo de présentation du film “Church planting” :

Réunion CCFD à Rochefort

♦ ATTEntion changement d’horaire

Réunion de l’équipe locale du CCFD de Rochefort, le Vendredi 24 janvier à 17h30 et non plus à 18h, en salle codée paroissiale, 65 Ter rue Voltaire.

Contact : Philippe Bortolus ☏ 06 09 66 15 37

Célébration de prière pour l’unité des chrétiens

Le vendredi 24 Janvier à 19h, dans le cadre de la Semaine de l’Unité des Chrétiens (18-25 janvier ).
C’est au tour de l’EPER (Église Protestante Évangélique de Rochefort) avec le pasteur Timothy  WILLIAMS d’accueillir la célébration.
Rendez-vous à 19h au 30 Quereux de la laiterie à Rochefort (donnant sur le Bd Pouzet).

« Ils nous ont témoigné une humanité peu ordinaire » (Actes 28,2)

Pour 2020, les chrétiens de Malte et Gozo ont choisi le texte des Actes des Apôtres, chapitre 28, le naufrage de Paul à Malte pour soutenir notre prière.

Parcours Alpha ! Troisième rencontre.

►Venez et voyez lors de la 3ème rencontre le Vendredi 24 Janvier à 19h30.

Vous êtes embarqué dans la grande aventure qu’est votre vie ! Comme tout le monde, vous avez des questions qui vous agitent. Venez profiter d’une expérience inédite dans un Parcours Alpha pour échanger avec d’autres sur ce qui vous anime ? C’est aussi une opportunité de comprendre et découvrir les bases de la spiritualité chrétienne ou de les revisiter. Le Parcours Alpha est ouvert à tous, chrétien ou non, informel et convivial.

 ▪ Venez comme vous êtes !
Qu’importe vos convictions, vos opinions, votre âge, votre appartenance ou votre situation, vous êtes les bienvenus autour de la table

>>> Inscription  05.46.99.03.11

▪ Comment ça se passe ?
Chaque rencontre débute par un repas convivial, suivi d’un bref exposé et d’un échange, où chacun est libre de dire ce qu’il a sur le cœur et de partager sans tabou ses objections, ses questions ou ses doutes. Au fil des rencontres se crée rapidement une atmosphère de confiance et d’amitié dans les petits groupes. On y découvre des personnes magnifiques d’humanité, des trésors intellectuels et spirituels qui s’appliquent à la vie chrétienne de tous les jours.

▪ Combien ça coûte ?
La participation aux frais de repas est libre.

 Calendrier
Le parcours a commencé le vendredi 10 janvier et se terminera le vendredi  17 avril 2020
(hors vacances scolaires), à raison d’une fois par semaine les vendredi soir de 19h30 à 22h dans la salle Notre-Dame, 65 bis rue Voltaire (dans la cour à gauche) à Rochefort.

▪ Quelques thèmes abordés
– Quel est le sens de la vie ?
– Qui est Jésus ?
– Pourquoi Jésus est-il mort ?
– Pourquoi et comment prier ?
– Comment Dieu nous guide -t-il ?
– Comment résister au mal ?
– Comment tirer le meilleur parti du reste de ma vie

Assemblée paroissiale

Dimanche 26 janvier de 9h 45 à 10h 45 à l’église Notre Dame suivie de la messe unique de rassemblement dominical à 11h 00. 

L’occasion pour tous de mieux se connaître, d’échanger sur les projets paroissiaux.

Venez nombreux

Éveil à la foi pour les jeunes enfants

Dimanche 26 janvier à 11h00 à l’église Notre Dame

Bonjour à tous…..et très bonne année à vous !

Nous avons le plaisir d’entamer cette nouvelle année par une rencontre d’Éveil à la foi le dimanche 26 janvier à Notre Dame à 11h !

Nous vous y attendons pour des danses, chants, bricolages, prières, coloriages et autres activités pleines de joie !!!

A très bientôt,

Marie-Adeline et Camille.

ps: pour ceux qui veulent s’exercer au chant  “cueillons la vie”avant dimanche…le texte et chant en fichier joint !

Paroles de : “CUEILLONS LA VIE” inspiré du livre de Daniel 3

CUEILLONS LA VIE,
CUEILLONS L’AMOUR,
CHANTONS, DANSONS, POUR LE SEIGNEUR !
CUEILLONS LA VIE,
CUEILLONS L’AMOUR,
CHANTONS, DANSONS, POUR NOTRE DIEU !

1. Et vous tous les cieux, chantez !
Tous les astres du ciel, dansez !
Soleil et lune, chantez !
Vous lumières et ténèbres, dansez !

2. Souffles et vents, chantez !
Montagnes et collines, dansez !
Pluies et rosées, chantez !
Vous sources et fontaines, dansez !

3. Tous les animaux, chantez !
Toutes les créations, dansez !
Et vous les oiseaux, chantez !
Toutes les fleurs des champs, dansez !

4. Toutes les nations, chantez !
Tous les humbles de cœur, dansez !
Et vous serviteurs, chantez !
Vous les enfants des hommes, dansez !

*“Laissez venir à moi les petits enfants”

« Éveiller un enfant à la Foi c’est l’accompagner dans la découverte de Dieu, l’initier à la vie chrétienne par la prière, les fêtes et les rites. C’est l’aider à prendre conscience du trésor d’amour que Dieu a déposé dans son cœur et l’inviter à le rencontrer. » Telle est la définition que donne l’Église catholique de L’Éveil à la Foi.

A Rochefort, les rencontres d’éveil à la foi accueillent les enfants de 3 à 6 ans ainsi que leurs parents s’ils le souhaitent, pour partager un moment privilégié où  on chante, on danse, on écoute la Parole de Dieu que les enfants peuvent s’approprier par un mime, un dessin, un bricolage ou un jeu. On apprend à prier, à parler à Jésus comme à un ami. Les thèmes sont divers et variés, par exemple :  la Bible racontée par les animaux, la Foi par les cinq sens, Dieu le jardinier de mon cœur… Les tout-petits sont également les bienvenus.

.

Déclaration de Mgr G. COLOMB relative au projet de loi de bioéthique examiné au Sénat.

La commission spéciale du Sénat a achevé le 8 janvier 2020 l’examen des amendements déposés à l’encontre du projet de loi relatif à la bioéthique, élaboré par le gouvernement, et adopté en première lecture à l’Assemblée nationale le 15 octobre 2019. Le Sénat ne s’est donné que trente heures pour travailler ce texte qui modifie profondément le paysage bioéthique français. Ce rythme seul inquiète sur le sérieux du travail réalisé. Les débats en séance plénière débuteront le 21 janvier. Le vote de la loi au Sénat est prévu le 4 février 2020.

Le projet de loi, tel qu’il ressort des travaux du Sénat, est en profonde contradiction avec les attentes des français, exprimées lors des Etats Généraux de la Bioéthique en 2018, et néglige les profondes réserves scientifiques et philosophiques exprimées au Sénat (1), à l’Assemblée nationale, et dans la presse par des scientifiques (2) et des philosophes reconnus pour leur expertise.

Il entérine l’accès à la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes et pour les femmes seules, il organise l’inscription à l’état civil d’une filiation issue de deux mères, privant l’enfant né dans ces conditions de pouvoir « penser » sa paternité. Cette modification du droit français est incompatible avec la Convention internationale des droits de l’enfant, pourtant ratifiée par la France, qui pose le droit, « pour chaque enfant, de connaître ses parents et d’être élevé par eux ».

Le projet de loi bioéthique, tel qu’il est écrit aujourd’hui, aggrave l’atteinte à l’embryon humain, considéré comme un support de la recherche scientifique et médicale, en prolongeant à 21 jours la durée autorisée de culture de l’embryon in vitro, en autorisant la production d’embryons humains à partir de cellules souches pluripotentes, en supprimant l’obligation de recherche d’autorisation du consentement du couple dont est issu l’embryon. L’enfant, au stade le plus fragile de sa vie, se voit ainsi privé de la protection que doit lui garantir l’Etat, celle de sa vie, et devient le matériel d’une recherche aux ambitions industrielles évidentes.

Les sénateurs ont également introduit cette semaine, contre l’avis de la ministre de la santé, Mme Agnès Buzyn, malgré les appels réitérés des familles de personnes handicapées et des responsables d’associations et contre l’avis des députés, l’extension du diagnostic pré- implantatoire aux aneuploïdies (3) , impliquant la destruction des embryons humains atteints de maladies chromosomiques avant leur implantation dans le cadre de la fécondation in vitro. Cette disposition aggrave le caractère eugénique du paysage bioéthique français actuel, et envoie un message très menaçant aux personnes les plus fragiles de notre société et à leurs familles. A un moment de notre histoire où toutes les solidarités sont mises à mal, ce choix de nos responsables politiques doit nous interroger et nous inquiéter.

Le projet de loi bioéthique, tel qu’il est écrit aujourd’hui, facilite également l’accès à l’interruption médicale de grossesse aux femmes mineures non émancipées, en dehors de l’autorisation de leurs parents, aggravant l’isolement des mères en devenir dans une société déjà morcelée.

Nous exprimons notre total désaccord avec le projet de société sous-tendu par ce projet de loi de bioéthique.

Nous exprimons notre indignation quant aux atteintes massives à l’être humain, qui caractérisent les modifications en cours du paysage bioéthique français, et affirmons qu’une société qui s’attaque au plus faible de ses membres organise sa propre destruction.

Nous exprimons notre indignation quant à l’opposition totale de ce projet de société avec les attentes exprimées par les français au moment des Etats généraux de la Bioéthique.

Nous exprimons une très vive inquiétude sur l’absence d’information de nos concitoyens dans le développement de ce processus altérant toutes les digues éthiques qui faisaient la dignité de la France dans le paysage bioéthique mondial.

Nous rappelons que « si l’éthique est le souci des institutions justes (…), les individus [ayant] tendance à suivre leurs intérêts particuliers, bien plus que le bien commun et les institutions justes, la recherche éthique est avant tout nécessaire au législateur (4). » Nous exprimons une très vive inquiétude sur la désinvolture avec laquelle le projet de loi de bioéthique a été travaillé en commission au Sénat.

+ Georges Colomb

Évêque de La Rochelle et Saintes

(1) Audition de Mme Sylviane Agacinski, philosophe, auprès de la délégation au droit des femmes du Sénat, mardi 22 octobre 2019 : http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20191021/ddf.html.

(2 ) Interview de M. Jacques Testart, « père scientifique » du 1er bébé éprouvette français en 1982 (14 février 2019) : http://genethique.org/fr/revision-de-la-loi-de-bioethique-nous-sommes-en-train-de-laisser-passer-des-choses-gravissimes-71326#.XhmnJG5FyUk.

(3)  L’aneuploïdie caractérise une cellule qui ne possède pas le nombre normal de chromosomes.

(4) Audition de Mme Sylviane Agacinski, philosophe, auprès de la délégation au droit des femmes du Sénat, mardi 22 octobre 2019 :  http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20191021/ddf.html

Retrouvez le texte de la Déclaration du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de Fran

On recherche de nouveaux équipiers pour les équipes Liturgiques…

Les personnes  intéressées par  les équipes liturgiques, peuvent contacter la paroisse au 05.46.99.03.11

Toute nouvelle personne est  bienvenue ! 

Nous recherchons également des animateurs de chants et des musiciens, (guitare,  orgue ou autres instruments)  pour animer les  messes.

Les équipes liturgiques ont pour mission de préparer les messes des dimanches et fêtes.

C’est l’occasion de se retrouver à 4 ou 5 personnes pour méditer la Parole de Dieu et grandir spirituellement, tout en se mettant au service de la communauté paroissiale.

C’est un service d’Église indispensable à la vie de la paroisse.

 La réunion se déroule ainsi :

  • Après un partage des lectures, avec ou sans prêtre,  l’équipe compose la prière universelle au nom de la communauté paroissiale.
  • Elle propose des chants d’après la liste proposée par le groupe des animateurs musicaux.
  • Pour la paroisse de Rochefort, la préparation des messes est répartie sur cinq équipes qui se réunissent à tour de rôle.
  • Ainsi, l’engagement en temps est d’environ deux réunions d’équipes par trimestre.

Coordinatrice : Estelle HARTENBERGER

CONTACT PAROISSE : 

SECRÉTARIAT PAROISSIAL
Presbytère Saint-Louis
102 rue Pierre Loti
17300 Rochefort
 05 46 99 03 11 – @ : paroissederochefort@gmail.co

Qu’est-ce que la Chandeleur ?

La Chandeleur est une fête religieuse chrétienne fixée au 2 février. Son nom officiel est la Présentation du Christ au Temple. C’est la fête de la lumière. La Chandeleur vient du mot chandelle. En effet, à l’origine,  l’expression latine « festa candelarum » signifie « fête des chandelles ». C’était la bénédiction des cierges des pèlerins  venus à Rome pour cette fête.

L’ Évangile rappelle que 40 jours après Noël, Marie, la maman de Jésus et Joseph, son époux, présentent Jésus au Temple de Jérusalem (lieu où les juifs prient, Jésus était juif). Dans la tradition juive tous les petits garçons  y étaient présentés après leur naissance. Dans le Temple, vivait le prophète Siméon qui savait que Jésus n’était pas un enfant comme les autres. Il déclara :  – Jésus est « la lumière qui se révèle aux nations ».

Aujourd’hui, on connaît surtout la Chandeleur en tant que jour des crêpes. Par leur forme ronde et dorée, les crêpes rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.

À l’occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devaient être allumées.

Le temps liturgique dit ordinaire commence le dimanche qui suit l’Épiphanie. Ce dimanche commémore le Baptême du Seigneur, et on range la crèche.

Selon la tradition ancienne il est possible d’attendre la chandeleur pour ranger la crèche de Noël.

Vidéo sur la Chandeleur faites un clic sur image

Lire la Bible : Évangile selon Saint Jean

Rencontre le mardi 14 janvier à 14h30 en salle paroissiale Notre Dame, 65 ter rue Voltaire.

Cette lecture de l’Évangile de Jean a débuté l’année dernière mais il n’est pas nécessaire d’avoir participé aux lectures précédentes pour rejoindre le groupe.

Il s’agit d’une lecture au plus près du texte. Par cette lecture attentive et collective, le texte résonne et parle à chacun des lecteurs. Ceux-ci cheminent ensemble le temps de la lecture, compagnons actifs d’une expérience particulière qui se prolonge ensuite en chacun.

Ces lectures ont lieu 1 fois par mois.
Prochaines rencontres : 4 février, 10 mars, 7 avril, 12 mai et 9 juin.

Renseignements : Chantal Damême au 05.46.89.67.15

Café Œcuménique

Le Mercredi 8 janvier de 18h15 à 19h30
au Café la Terrasse Colbert, 27 Rue Audry de Puyravault / Place Colbert à Rochefort.

Venez vivre un temps de convivialité et d’échange entre membres des communautés catholique, protestante unie et protestante évangélique.

Thème de cette rencontre

Grèves, gilets jaunes, bientôt les élections municipales…
– Comment participons-nous comme citoyens au bien commun ?
– Quelles questions cela nous pose ? Par exemple, démocratie représentative et/ou participative ?
– Quel éclairage dans la Bible ? Par nos Églises ?

Contacts
  • Philippe Bortolus,  ☏ 06 09 66 15 37
  • Jean-Luc Cremer, ☏ 06 73 96 41 47