Pourquoi fêter la chaire de St Pierre ?

Célébrée le 22 février, elle rappelle l’autorité du pape, successeur de l’apôtre Pierre.

La chaire (du latin cathedra, le siège) ou, plus complètement, la chaire de vérité ou chaire à prêcher, est à l’origine le siège de l’évêque. La chaire de saint Pierre est un ancien siège de bois conservé dans la basilique Saint-Pierre de Rome. Afin de rappeler le magistère suprême de Pierre (et donc l’autorité du pape), Rome a, dès le IVe siècle, célébré la chaire de saint Pierre à l’occasion de la « Natale Petri de Cathedra ». À l’origine célébrée le 18 janvier à Rome et le 22 février à Antioche, cette fête a été définitivement fixée au 22 février lors du la réforme du calendrier de Paul VI.

À quoi ressemble la chaire de saint Pierre ?

Il s’agit d’une simple chaise en bois de chêne et de bois d’acacia mesurant 1,34 m de haut et 0,89 de large. Le siège contient six plaques d’ivoire réemployées. Ces plaques représentent, entre autres, Charles le Chauve couronné, divers épisodes de la vie d’Hercule et des symboles particuliers, dont certains sont caractéristiques de l’Égypte antique et la Nubie. À l’époque, il était habituel d’adapter des restes de l’Antiquité aux objets que l’on voulait décorer.