Quatre ans après, hommage au père Hamel

Accompagné par l’archevêque de Rouen Mgr Dominique Lebrun et  l’archevêque de Reims,  président de la conférence des évêques de France, Mgr Eric de Moulins-Beaufort.

La messe en hommage au père Hamel a été suivie d’un hommage républicain , devant la stèle inaugurée en 2017 par le président de la République E. Macron avec prise de parole du ministre de l’intérieur :

« Mettre à mort un prêtre […], c’est tenter d’assassiner une partie de l’âme nationale. Quatre années après, nous nous souvenons de l’action du père Hamel et nous nous souvenons de ce drame. […] Nous n’oublions pas que le père Hamel est mort sous les coups de la barbarie la plus infâme et la plus aveugle, celle commise au nom d’une idéologie meurtrière. »

 La stèle érigée en hommage au père Hamel, 

Un attentat revendiqué par l’État islamique en 2016

Le père Hamel a été assassiné à l’âge de 85 ans, lors d’un attentat revendiqué par le groupe État islamique. « Il est heureux que les autorités religieuses et civiles, et les citoyens, croyants de toutes confessions et non-croyants, se retrouvent pour manifester leur refus de toute violence et leur profond respect de la vie humaine », réagira la direction du diocèse de Rouen dans un communiqué.

La commémoration a débuté, samedi soir, avec une veillée de prière dans l’église de Saint-Etienne du Rouvray.

La sœur du père Hamel, Roseline, a  demandé dêtre bienveillants les uns envers les autres et d’aller à la rencontre des autres, sans juger ». Elle a espéré que la béatification de son frère ” prendra moins de temps que la canonisation  de Jeanne d’Arc !”

Roseline Hamel, sœur du père Jacques Hamel