Jean-Baptiste Maillard, de passage dans notre diocèse

Jean-Baptiste est marié et père de trois enfants, mais il est également missionnaire… sur internet. A 41 ans, il explique avoir rencontré le Christ lorsqu’il était tout petit et avoir toujours souhaité le faire connaître autour de lui. Désormais, le fondateur de Lights in the dark passe le plus clair de son temps à parcourir internet pour rencontrer des internautes et leur transmettre la lumière de Dieu.

“Lights in the Dark, c’est la lumière dans les ténèbres dont parle le prophète Isaïe”, explique Jean-Baptiste Maillard, de passage dans le diocèse de La Rochelle : “le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi” (Isaïe 9, 1). Cette grande lumière, poursuit le e-missionnaire, c’est celle dont toute l’humanité a besoin : le Christ.

Le continent sur lequel évolue ce missionnaire hors norme, c’est le continent numérique. “Un e-missionnaire, indique le premier permanent de l’association Lights in the dark, c’est quelqu’un qui témoigne sur internet de sa rencontre personnelle avec Jésus pour la partager aux autres.” La cible principale de ces missionnaires sur internet, ce sont ceux qui se trouvent loin de l’Eglise : les fameuses “périphéries” dont parle le pape François.

“Notre mission est inclusive, souligne encore Jean-Baptiste. Elle permet à des gens qui sont très loin de l’Eglise de venir discuter avec nous, par internet.” Une fois que la discussion est amorcée, l’équipe de l’association à l’origine envoyée en mission par Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, redirige les internautes vers des paroisses où d’autres discussions pourront alors éclore.

Cette forme d’évangélisation a déjà porté de sérieux fruits : le site de l’association aux 50 bénévoles est visité chaque année par 160.000 visiteurs. Et comme Jean-Baptiste le raconte dans l’entretien que nous avons réalisé à la Couarde-sur-Mer (à voir ci-dessous), il y a déjà eu quelques beaux miracles…

Pour plus d’informations, visitez le site internet : https://www.lightsinthedark.info/