Histoire de la légende de St Christophe

Dans la tradition chrétienne, Saint-Christophe est celui qui “porte le Christ” et l’aide à franchir les obstacles. Il est considéré comme le saint patron des voyageurs et des soldats.

Dans le calendrier français, la Saint-Christophe est fêtée le 21 août.

L’HISTOIRE DE SAINT-CHRISTOPHE

La légende de Christophe débute au pays de Canaan, où un homme imposant du nom de “Réprouvé” cherchait à se mettre au service du roi le plus puissant du monde.

Après diverses péripéties, il finit par s’installer au bord d’un fleuve tumultueux pour aider les gens à le traverser. Un jour survint un enfant, que le géant prit sur ses épaules avant de s’engager dans les flots.

Au fur et à mesure de son avancée, l’enfant devint si lourd que Réprouvé crut sa dernière heure arrivée, mais il parvint finalement sur l’autre rive.

L’enfant lui révéla alors son nom et sa mission : Christophe de Lycie devint celui que la foi conduisit à « porter le Christ », et passa le reste de sa vie à prêcher et convertir avant d’être supplicié et mis à mort par un roi païen.

L’étymologie du nom Christophe reflète cette dimension sacrée : le mot dérive en effet des mots grecs Khristos (Christ) et phorein (porter).

LA REPRÉSENTATION DE SAINT-CHRISTOPHE

Des différents aspects de la légende de Saint-Christophe, c’est principalement l’image du porteur qui s’est imposée.

Saint-Christophe est donc généralement représenté sous les traits d’un homme courbé sous le poids d’un enfant alors qu’il traverse un cours d’eau, parfois appuyé sur un bâton.

Dans cette iconographie, Christophe est le soutien du Christ, celui qui accepte de mettre sa vie en péril pour accompagner et soutenir l’accomplissement d’un dessein supérieur. C’est cette représentation de l’abnégation et du dévouement qui a conduit à faire de Christophe le saint patron des voyageurs.

Bien loin de se limiter à la tradition chrétienne, l’image du passeur entre deux rives intervient également dans les mythologies égyptiennes ou indiennes. C’est ce qui explique que Saint-Christophe soit parfois représenté avec une tête de chien ou sous des traits d’inspiration moyen-orientale.

La médaille de Saint-Christophe protège traditionnellement ceux qui entreprennent un voyage long et difficile. Par extension, la figure de Christophe est aussi devenue la figure des soldats, des professionnels du train ou des automobilistes.