Les veilleuses à la Toussaint.

Elles brilleront cette année à la lumière de Laudato Si.

« Que ta lumière oriente ce monde »

Cette année, les veilleuses de la Toussaint brilleront aussi en écho avec l’encyclique du pape Laudato Si,  afin que nous portions dans nos cœurs cette espérance

Voici un extrait de la prière chrétienne avec la création (Laudato Si)

Loué sois-Tu !
Esprit-Saint, qui par ta Lumière
orientes ce monde vers l’Amour du Père
et accompagnes le gémissement de la création,
Tu vis aussi dans nos cœurs
pour nous inciter au bien. Loué sois-Tu !

Pourquoi acheter une veilleuse ?

Cette veilleuse peut être posée sur une tombe, mais également être offerte à un proche, un voisin, un membre de la famille. Nous pouvons aussi mettre ces bougies sur nos fenêtres, dans nos jardins : grâce à un verre de qualité, elles brûlent en toute sécurité, résistant au vent et à la pluie. C’est un beau témoignage en ces temps de Toussaint de faire resplendir silencieusement la douceur et la force du Christ !

Les origines de la fête de la Toussaint

A Rome le culte des saints existait probablement dès le Vème siècle, le pape Boniface IV plaça, en 610, cette fête  au 13 mai et transféra au Panthéon, devenu une église dédiée à “sainte Marie et aux martyrs”, toutes les reliques des martyrs des catacombes romaines. Il ordonna que tous les ans serait célébré l’anniversaire de cette Dédicace.

En 731 le pape Grégoire III dédicaça, le 1er novembre,  en l’église St Pierre du Vatican, une chapelle en l’honneur “du Christ sauveur, de sa sainte Mère, des saints apôtres, martyrs, confesseurs et de TOUS les JUSTES  reposant par toute la terre”. Cette chapelle serait donc le berceau de la fête de la Toussaint.

Cette nouvelle solennité, se confondit progressivement avec la fête de la Dédicace de l’église de ” sainte Marie et des martyrs” et les deux  furent célébrées le 1er novembre par décision du pape Grégoire IV, en 835. La même année il engagea le roi de France, empereur d’Occident, Louis le Débonnaire fils de Charlemagne, à célébrer cette fête dans tous ses états. A partir de ceux -ci  elle s’étendit rapidement d’Occident au monde entier, l’Eglise latine venait de  solenniser le rite de la Toussaint au 1er novembre.

Au XXème siècle, Pie X l’insère dans la liste des huit fêtes, avec l’obligation d’entendre la messe. La fête de tous les saints devient une fête chômée.