Réflexions de Mgr G. Colomb sur l’Encyclique :”Fratelli Tutti”

L’encyclique sociale : Fratelli Tutti « Tous frères » du pape François a été signée le samedi 3 octobre 2020 à Assise, ville de Saint-François.

La fraternité et l’amitié sociale sont les voies indiquées par le Pape pour construire un monde meilleur, plus juste et plus pacifique, avec l’engagement de tous, peuples et institutions. Il rappelle avec force l’opposition nécessaire envers la guerre et  la mondialisation de l’indifférence.

Cette encyclique est un texte majeur qui porte le thème de la fraternité et de l’amitié sociale. Après Lumen Fidei en 2013 et Laudato Si’ en 2015, c’est la troisième encyclique du pape François.

C’est le jour de la fête de saint François d’Assise que le Pape François a signé cette lettre encyclique qu’il a intitulée « Fratelli tutti », expression italienne tirée d’un écrit du saint qui s’adressait « à tous ses frères et sœurs, pour leur proposer un mode de vie au goût de l’Évangile ».

Il s’agit d’une « fraternité ouverte qui permet de reconnaître, de valoriser et d’aimer chaque personne… » dont nous entretient le pape tout au long des 216 pages de cette encyclique.

A travers l’encyclique Fratelli Tutti, le pape François nous invite à vivre l’Evangile, estime Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes, dans ce nouveau “trois questions à un acteur diocésain”.

► Quels sont les grands sujets de cette encyclique ?

– “C’est un résumé de la pensée du saint Père sur le monde, un résumé de différentes exhortations, déclarations qu’il a déjà diffusées. Il nous fait part de son souci pour la paix, le dialogue, la justice pour tous et le respect de la vie. Il nous rappelle le rôle de la famille dans l’éducation à la charité et à la fraternité. Le pape est préoccupé par la question des relations internationales et la question des migrations.” 

► Quelles sont les bonnes raisons de lire cette encyclique ?

– “Notamment la démocratie, la justice, le bien commun, le travail et le respect de la vie. Ces concepts sont devenus des mots vides de sens. Le pape fait des constats sur des sujets qui peuvent paraître, pour la société civile et les hommes politiques, des sujets tabous. Nous savons très bien qu’il  a une grande liberté de parole et qu’il n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat. Il veut nous inviter à rentrer dans une autre dynamique, dans la dynamique de la charité et de l’amour. “

► Que retenir de cette lecture pour notre vie de foi ?

Elle nous pousse à davantage de fraternité, d’amitié dans la vie familiale, professionnelle , politique et sociale. Donc c’est vraiment un texte à recommander.

Vivons cette spiritualité franciscaine.

► Vous pouvez retrouver sur le site du diocèse de la Rochelle : ” Trois questions à un acteur diocésain ” Cliquer ICI

Une série de courtes vidéos, où il est  proposé un tour d’horizon avec des acteurs engagés dans notre diocèse.

Prêtres, laïcs, religieux, religieuses… ils sont nombreux à travailler pour la vigne du Seigneur sur le territoire de la Charente-Maritime.