Journée mondiale des vocations

Le 4ème dimanche de Pâques est la journée où traditionnellement l’Eglise est invitée à prier pour les vocations particulièrement de prêtres, de diacres, de consacrés. Dans sa lettre, le pape François repart de la figure de St Joseph. (extraits)
Dieu voit le cœur et en saint Joseph, il a reconnu un cœur de père, capable de donner et de susciter la vie dans le quotidien. C’est à cela que tendent les vocations : susciter et régénérer des vies chaque jour.

Le Seigneur désire modeler des cœurs de pères, des cœurs de mères : des cœurs ouverts, capables de grands élans, généreux dans le don de soi, compatissants en réconfortant les angoisses et fermes pour renforcer les espérances. C’est de cela que le sacerdoce et la vie consacrée ont besoin, aujourd’hui de manière particulière, en des temps marqués par des fragilités et des souffrances dues aussi à la pandémie, qui a suscité des incertitudes et des peurs concernant l’avenir et le sens même de la vie. Saint Joseph vient à notre rencontre avec sa douceur, comme un saint de la porte d’à côté; en même temps, son témoignage fort peut nous orienter sur le chemin.

Saint Joseph nous suggère trois paroles-clé pour la vocation de chacun. La première est rêve. Saint Joseph a beaucoup à nous dire à ce sujet, parce que, à travers les rêves que Dieu lui a inspirés, il a fait de son existence un don.

Une seconde parole marque l’itinéraire de saint Joseph et de la vocation : service. Le service, expression concrète du don de soi, ne fut pas seulement pour saint Joseph un idéal élevé, mais il devint une règle de vie quotidienne. il y a un troisième aspect qui traverse la vie de saint Joseph et la vocation chrétienne, en rythmant le quotidien : la fidélité.

Cette fidélité est le secret de la joie. Que saint Joseph, gardien des vocations, vous accompagne avec un cœur de père !

Ma conviction de curé de Rochefort: plus notre communauté vivra dans un esprit fraternel, plus elle sera fidèle à son Seigneur dans la prière, à la méditation de sa Parole, plus elle grandira dans un esprit de communion et s’investira dans le service de tous et plus elle sera appelante. Notre
responsabilité est grande mais nous sommes sur le bon chemin!

Père Mickaël