Pédocriminalité dans l’Eglise : l’accablant rapport Sauvé bientôt dévoilé

Après deux ans et demi de travaux, la CIASE : Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise, créée le 8 février 2019, a achevé son  enquête sur les abus sexuels sur mineurs dans l’Eglise de France.

Jean-Marc Sauvé son président remettra le mardi 5 octobre 2021 ce rapport à Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la CEF : Conférence des évêques de France et à Sœur Véronique Margron, présidente de la CORREF : Conférence des religieux et religieuses de France.

Jean-Marc Sauvé

Moins de 2 ans après le procès de l’ex-père Bernard Preynat qui a provoqué le départ de l’innocent Mgr P. Barbarin archevêque de Lyon, primat des Gaules et les révélations sur Jean Vannier, fondateur de l’Arche, le rapport Sauvé fera subir  un  choc violent au public et aux chrétiens cet automne.

Après avoir recueilli plus de 6500 témoignage ce rapport révèlera le nombre inacceptable de 10 000 enfants victimes d’actes inqualifiable de la part de prêtres, au sein de  l’Eglise de France, depuis 1950. La souffrance sera immense car il est écrit : “Si quelqu’un scandalise un de ces petits qui croient en moi il vaudrait mieux pour lui qu’on lui pendît au cou une de ces meules qu’un âne tourne, et qu’on le jetât au fond de la mer.” (Matthieu 18, 6)

Mgr Eric Moulins Beaufort

Il faut souligner le courage de la CEF et de Mgr Eric de Moulin Beaufort qui ont voulu cette enquête  pour rendre justice aux victimes, faire toute la lumière sur ce drame,   et qui se sont engagés à prendre les mesures disciplinaires nécessaires pour empêcher sa répétition.

Mgr Georges Colomb

Lettre de Mgr Colomb à tous les prêtres, religieux, acteurs pastoraux et catholiques du diocèse.