Découverte de la ruche paroissiale

Samedi 30 avril 2022 dès 9h30 dans l’église Notre Dame, plus de 70 bénévoles ont été conviés,  par le père Mickaël Le Nézet curé,  afin de les remercier pour le travail qu’ils accomplissent en remplissant la mission qui leur a été confiée,
Cette réunion, a été ouverte par Blandine Vernier (membre de l’équipe pastorale ) qui  a  lu le texte qu’elle a écrit, riche en anecdotes, celui-ci montre les différentes tâches exécutées au sein de notre Église locale, par les bénévoles.
**********************************
Ce matin-là, elle avait besoin de pousser la porte de l’église de son quartier pour venir déposer un cierge et trouver un instant de répit dans ce lieu qu’elle fréquente parfois. Elle a été touchée par les fleurs joliment mises et les chaises alignées. C’était apaisant, c’est ce qu’elle était venu chercher. Elle se demandait si un jour elle ne demanderait pas à être baptisée, on lui avait dit que c’était possible pour les adultes.
Ils étaient arrivés un peu essoufflés ce dimanche-là. Ils avaient eu du mal à se garer ne connaissant pas la ville. Ils étaient en vacances pour quelques jours dans la région. Ils avaient trouvé les informations sur la messe dominicale grâce au site de la paroisse. Sur le seuil de l’église attendaient deux personnes qui leur souhaitèrent la bienvenue en leur donnant la feuille de chants et en leur indiquant qu’était proposé pour leurs jeunes enfants un temps d’éveil à la foi. Quel accueil !
Ce jour-là, ils sont venus ensemble au secrétariat de la paroisse, c’était important ils venaient demander comment ils devaient procéder pour se marier à l’Église. L’échange qu’ils ont eu les a rassurés, un sourire, une personne à contacter, ils allaient pouvoir s’organiser !
Premier jour des vacances, son petit- fils revient du caté-vacances. Il appelle sa grand-mère à laquelle il explique ce qu’il a vécu. Elle est surprise de découvrir cette nouvelle formule et trouve pertinent cette proposition, surtout que son petit-fils a l’air ravi !
Ce soir-là en sortant de son travail, timidement elle a franchi le seuil du secrétariat paroissial, elle avait cherché l’adresse sur internet. Elle venait demander si leur premier enfant pourrait être baptisé au printemps. Ensuite elle a été recontactée, ils seraient accueillis, son compagnon et elle, par un couple qui les accompagnerait, c’était chaleureux, elle qui appréhendait tant !
Il faisait si sombre ce matin-là, même le temps avait accompagné le départ de son papa. Les lumières étaient déjà allumées, une musique emplissait toute l’église. Son fils avait respecté ses volontés, lui qui parlait tant de son Dieu. Il avait été surpris de voir combien ses propos recueillis quelques jours plus tôt pour préparer les obsèques de son père étaient ajustés aux textes choisis. Il avait même ressenti une certaine paix dans cette église. Peut-être qu’il y reviendrait.
Quand elle leur a proposé de venir boire un verre le vendredi suivant, ses collègues étaient partantes mais quand elle leur a dit que ce serait au Catholic’s pub, de l’espace Paul VI, là elles ont posé des questions ! Elle les a rassurées, ce n’était pas un lieu réservé aux catholiques bien au contraire et on ne leur demanderait pas si elles étaient baptisées à l’entrée ! Alors pourquoi ne pas essayer ?
Il vient toujours quelques minutes avant le début de la messe, cela lui permet de prier mais surtout il aime entendre les répétitions des musiciens et des animateurs de chant, quels qu’ils soient. Il n’a jamais su chanter, cependant il aime la musique et pouvoir prier avec ces chants l’aide au recueillement et à la communion avec tous les autres paroissiens.
Dimanche 11h. Lui entend les cloches sonner, mais elle ne les entend plus, c’est trop loin. Tous deux savent que les paroissiens vont se réunir, pour être ensemble. Eux ne peuvent plus assister à la messe dominicale. Cependant dans quelques jours, ils recevront la visite de l’un ou l’une de ces paroissiens et cela leur fera tellement chaud au cœur de savoir que l’on continue à prendre soin d’eux.
C’est son copain qui lui avait parlé des après-midis qu’il passait dans un local au Petit Marseille tous les mercredis. Il semblait tellement heureux quand il en parlait: de l’aide aux devoirs mais aussi des jeux avec des gens très attentionnés et souriants. Alors un mercredi il a osé il est venu !
Les journées sont longues ici. Souvent elles se ressemblent, il a un calendrier où il a noté des dates où sont célébrées les messes. Il se souvient de celle de Noël, cela l’avait bouleversé. Lui qui pense qu’en prison il ne mérite plus la visite du Christ.
Dans la cuisine du presbytère, elle s’affaire. C’est le jour où elle vient préparer de bons petits plats pour les prêtres. Permettre un temps de partage autour d’un bon repas, c’est le début de la fraternité !
Ils sont discrets mais indispensables ! Gérer le fonctionnement d’une paroisse c’est permettre que la comptabilité soit faite, anticiper les dépenses et veiller à ce que les commandes soient passées. Chaque lundi est effectué le décompte des quêtes; elle est importante la générosité des fidèles, merci à eux. Même, et surtout, pour la piécette de la pauvre veuve du Temple.
Le dimanche, ils sont présents à la messe parce qu’on est venu les chercher et qu’ils seront raccompagnés chez eux après. Il y a ce lien qui s’est tissé au fil des rencontres, en partageant la Parole et l’amitié dans leur quartier Libération.
Parfois ils pensent à la première équipe, celle qui a marché aux côtés du Christ et ils se disent qu’à leur manière, en essayant d’être à l’écoute des besoins de la communauté, ils contribuent à transmettre encore son message et bâtir son Royaume, en tout cas tel est leur souhait.
Il s’appelle Jacques, Bernard, Vincent, Thierry, … elle s’appelle Nicole, Pauline, Gabrielle, Géraldine, … ils sont mariés, célibataires, veufs, divorcés, adultes ou enfants et un jour ils ont franchi le seuil de l’Église. L’Église a pris un visage pour chacun d’eux parce que l’un de vous, l’une de vous était là pour les accueillir les entendre dans leurs joies, leurs peines, leurs questions.
********************************
Un buffet bien fourni a permis aux bénévoles et aux assistants, qui ne savent pas toujours, qui fait quoi et où, de se connaître, et, peut-être, de penser à un nouvel engagement.
Photos du père Mickaël
.”

 

Se nourrir de la Parole de Dieu chaque jour.

Vendredi 13 mai 2022

1ère  lecture: Ac 13, 26-39

Évangile: Jn 14, 1-6

« Je suis le chemin, la vérité la vie, personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

Voilà finalement une réalité rassurante. Nous sommes appelés à demeurer près de Dieu, à être unis à lui. Là se trouvent en effet le véritable repos, la véritable paix. Nous devons même le désirer. Mais cela ne dépend pas de nous. Le Christ a ce pouvoir de nous conduire au Père. Lui seul. Il nous faut donc nous attacher à lui, cheminer avec lui, mais aussi l’invoquer sans cesse avec confiance en priant: « Viens Seigneur car notre cœur est sans repos tant qu’il demeure loin de toi. »

Bonne journée

Père Mickaël

Vous pouvez télécharger et relire un des derniers commentaires du Père Mickaël, en cliquant ci-dessous, sur la date de votre choix.

Fête de sainte Jeanne d’Arc : 12 mai

Fille d’humbles paysans de Lorraine Jeanne d’Arc entendit des voix mystérieuses alors qu’elle n’avait que 13 ans.

Saint Michel, sainte Catherine et sainte Marguerite pendant trois ans lui demandèrent de libérer la France des Anglais et de faire sacrer le roi Charles VII à Reims.

A Chinon, premier prodige, le roi confie une armée à cette bergère de 16 ans, ignorante des lois de la guerre. De rudes hommes de guerre, dont Jean comte de Dunois, sont séduits par la Pucelle et se mettent à son service. En huit jours, au début du mois de mai, elle délivre Orléans assiégée depuis sept mois.

En juillet 1429 , Charles VII est sacré roi à Reims.
Après les réussites faciles, vint le temps des épreuves. Le roi abandonne Jeanne ; un an après la victoire d’Orléans en mai 1429. Faite prisonnière le 23 mai 1430 à Compiègne, elle est livrée, par les Bourguignons, aux Anglais.

Elle passe un an en prison, dans le donjon de Rouen. Courageuse, elle défend, d’une part,  sa pureté devant les tentatives des soldats, d’autre part, elle argumente avec succès lors de son procès ( dont les actes ont été conservés). Elle ridiculise ses accusateurs désignés par l’évêque Cauchon par la clarté et la simplicité de ses réponses alors qu’elle n’a que 19 ans et qu’elle n’a pas d’avocat. Accusée d’avoir entendu des voix diaboliques, sa réplique à la question : ” Savez-vous être en la grâce de Dieu ?” : “Si je n’y suis, Dieu m’y mette et si j’y suis Dieu m’y tienne !” est passé à l’histoire.

De même lorsque l’évêque demande à Jeanne de réciter le Pater Noster en latin, elle répond : ” Entendez – moi en confession et je vous le dirai volontiers.” Cette réponse extraordinaire désigne l’évêque comme un accusateur, alors qu’il devrait se comporter en prêtre miséricordieux

En désespoir de cause, on lui tendit un piège : on lui demanda de quitter ses habits de soldat, habits d’homme, pour revêtir un habit de femme, ce qu’elle fit. Contrainte de reprendre ses habits d’homme en raison de la promiscuité avec les soldats, elle fut accusée d’avoir renié l’engagement de s’habiller en femme. Ce reniement en faisait une ” relapse”, c’est à dire une hérétique passible du bûcher. Par cruauté on lui refusa la Communion, il ne lui resta que la foi pour affronter la mort.

Condamnée à être brûlée vive à Rouen le 30 mai 1431.

Elle dira alors : “Mes voix me disent”, “Prends tout en gré, ne te chaille de ton martyre, tu t’en viendras enfin au Royaume de Paradis.”   Cela, mes voix me le disent simplement et absolument. C’est à savoir sans faillir. J’appelle cela martyre pour la peine et adversité que je souffre en prison et ne sais si j’en souffrirai de plus grande. Mais je m’en rapporte du tout à Notre Seigneur.Actes du procès de Jeanne d’Arc

 

Tous au Catholic’s Pub …

Bonjour à tous,
Vendredi 13 mai  (ça porte bonheur) au Catholic’s pub !
Portes  ouvertes à partir de 19h. 
N’hésitez pas à venir avec vos amis, mais si ce n’est pas le cas, vous en trouverez sur place !
Pour ceux qui ne l’auraient pas encore prise, vous trouverez sur place l’adhésion au Pub à prendre pour l’année en cours.

L’Equipe du Catholic’s Pub

109ter, rue Pierre Loti – 17300 – ROCHEFORT

 

 

Je suis seul (e) Je vais à Royan le 14 mai 2022

Bonjour,

Nous proposons une marche pour les personnes en situation de solitude (personnes célibataires, veuves, séparées ou divorcées) et ceux qui les accompagnent le samedi 14 mai 2022 de 10h à 17h autour de Royan sur le thème ” La solitude, amie… ou ennemie…?”.

Il s’agit d’un temps de réflexion, échanges, partage et amitié autour d’une marche accessible à tous ( 2×2,5km). Il est nécessaire de s’inscrire avant le 10 mai.

Nous sommes à votre disposition pour toute précision et vous remercions de bien vouloir diffuser largement cette information.
Bien fraternellement.
L’équipe du service diocésain de la Pastorale familiale

(06 07 75 71 70)

Concerts de charité en Aunis

Vous êtes invités à venir découvrir et écouter nos prochains concerts :

Samedi 14 mai 18h30 à l’église de St Jean de Liversay :

duo piano/voix “les années follement lyriques”,
avec au programme les années 20 et les années “cabaret” de grands compositeurs comme Satie, Yvain, Poulenc…

Dimanche 22 mai 17h00 à l’église de St Sauveur d’Aunis :

Concert de charité pour l’Ethiopie
quelques extraits du programme des Muses et des solos/ duos/trios d’opéras
Merci de  diffuser ces événements autour de vous…
Au plaisir de vous y croiser…

Prochaines ordinations sacerdotales dans le diocèse

Le dimanche 8 mai , journée mondiale des vocations, est une journée d’invitation à la réflexion : quand on parle de vocation, on parle de ce qui touche l’être humain au plus intime de sa liberté. C’est aussi une journée d’invitation à la prière : pour qu’une liberté humaine découvre son chemin, elle a besoin d’être éclairée et stimulée. C’est le rôle du Saint Esprit.

Les vocations naissent dans la prière et de la prière ; et elles ne peuvent persévérer et porter du fruit que dans la prière – Pape François (Journée mondiale de prière pour les vocations – 2013)

 

Dans notre diocèse

Rémi et Oscar seront ordonnés prêtres le 11 juin prochain.

Jean-Jérôme sera ordonné diacre en vue du sacerdoce le 18 juin .

Prière pour toutes les vocations

Seigneur, nous te rendons grâce pour ton appel à la vie,
à l’amitié avec toi, à la sainteté.
Fais de nous des hommes et des femmes
qui s’approprient la fragilité des autres,
qui ne permettent pas qu’émerge une société d’exclusion
mais qui se font proches.
Donne-nous le témoignage d’amour de couples confiants en ta présence
et fortifiés dans le lien du mariage.
Accorde-leur de construire une famille unie, missionnaire, pleine de foi
et attentive aux besoins des autres.
Donne à notre monde les prêtres dont il a besoin,
témoins de ta Parole et de ta présence dans les sacrements,
Accorde-nous des diacres permanents
passionnés de l’Évangile et au service de leurs frères.
Donne au monde les consacrés :
religieux, religieuses, ermites, vierges consacrées…
qui dans la prière et l’engagement sauront être acteurs
d’une transformation de la société dans l’amour.
Donne à chacun de nous de vivre avec plénitude
ton appel à la sainteté et de transmettre la joie de l’Évangile au cœur du monde.
Amen

Dans notre diocèse : Service des vocations

A la rentrée, le parcours d’Abraham sera proposé par le service diocésain des vocations.

Ce parcours a plusieurs objectifs :

Ne pas attendre que les jeunes aient déjà choisi le mariage chrétien et trouvé leur moitié pour les accompagner, ne pas attendre que les jeunes aient déjà pensé à un appel spécifique pour parler des vocations et des états de vie;

Prendre au sérieux la vocation baptismale et la vocation universelle à la sainteté en aidant les jeunes à les penser concrètement pour eux avant de poser des grands choix de vie;

Offrir aux jeunes une expérience spirituelle et ecclésiale sur un temps long.

Les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes qu’il y a encore quelques années. Leur rapport au réel, au temps et à l’espace a changé, s’ancrer dans la durée devient compliqué, ils ne partagent plus d’anthropologie unifiée, etc… Pourtant, ils portent un grand désir de sens et de beau, un désir d’intériorité et de vie fraternelle, ils ont soif de radicalité mais ont besoin d’avancer à petits pas. Le parcours Abraham tente de répondre à cette réalité, en offrant aux garçons de 18 ans et plus de faire un petit pas sur la question vocationnelle (entendue au sens large). Ce parcours leur offre le temps pour :

Relire leur histoire sous le regard de Dieu et mieux connaître ce qu’est leur désir profond,

Avancer dans leur vie spirituelle et leur relation personnelle avec le Christ.

Vivre une année (8 Week-End) de vie fraternelle et approfondir des thématiques fondamentales pour leur vie,

Aller à la découverte des différents états de vie.

Chers frères et sœurs, spécialement en cette journée, mais aussi dans l’action pastorale ordinaire de nos communautés, je désire que l’église parcoure ce chemin au service des vocations, en ouvrant des brèches dans le coeur de chaque fidèle, pour que chacun puisse découvrir avec gratitude l’appel que Dieu lui adresse, trouver le courage de dire “oui”, vaincre la fatigue dans la foi au Christ et, enfin, offrir sa vie comme un cantique de louange pour Dieu, pour les frères et pour le monde entier.

Que la Vierge Marie nous accompagne et intercède pour nous.”

Pape François.

 

Nouveau dans notre diocèse : Les concerts – prière

ROYAN (église Notre Dame)  Samedi 14 mai 2022 à 17h30

Ce « concert-prière » se déploiera sous la forme de 16 tableaux accompagnés « en live » par les instrumentistes, dont le Père Christophe de la Chanonie qui a composé chacun des morceaux.

Ces fresques musicales retracent la vie de « Jésus, le Maître de Nazareth », depuis les fiançailles de ses parents, jusqu’à la Pentecôte.

Tantôt calmes ou rythmées, les mélodies invitent à la méditation et illustrent de manière poétique le lien entre nos vies d’aujourd’hui et celle du Christ.

 

Toute l’équipe des « concerts-prière » vous attend nombreux pour vivre cette expérience spirituelle :

parlez en autour de vous !

 

Tous à Soubise samedi 21 mai, pour le doyenné de Rochefort

Au terme des temps de rencontre en équipe, et après un travail de synthèse des réponses, chaque membre des équipes fraternelles est invité à participer à l’assemblée synodale de son doyenné.

Trois orientations seront votées parmi toutes les propositions reçues, elles serviront à mettre en œuvre des initiatives missionnaires spécifiques à chaque doyenné, afin d’être au plus près des réalités locales.

Chers Frères, Chères Sœurs du doyenné de Rochefort

Voici le temps de la récolte !

L’équipe d’animation de l’assemblée synodale est heureuse de vous accueillir, ainsi que l’ensemble de toutes les équipes fraternelles de notre doyenné, le samedi 21 mai  de 9h30 à 17h00

Salle des fêtes de Soubise

Adresse :

 

Dès 9h30 nous vous recevrons avec plaisir autour d’un café, thé, jus et de biscuits.

Nos travaux débuteront par un temps de prières à 10h00.

Vous allez recevoir  la liste des orientations synodales discernées dans notre doyenné. Chacun sera appelé à voter pour les trois de son choix, afin que nous puissions tous ensemble, choisir nos orientations missionnaires !

Lors de la pause déjeuner nous vous proposons un repas partagé et fraternel. Nous remercions chaque équipe synodale d’équilibrer au mieux ses préparations entre ; entrée, plat, dessert et boisson. Chacun doit apporter ses couverts et son sourire bien sûr !

Nous vous remercions de relayer ces informations auprès des membres de votre équipe et de nous confirmer les noms et prénoms des participants, au plus tard le lundi 16 mai, par retour adressé à ce mail.

Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, aussi, n’hésitez pas à nous solliciter.

Notre rencontre se terminera par la célébration de l’Eucharistie de 15h30.

Dans l’attente d’avoir le plaisir de tous nous retrouver réunis pour ce beau temps d’échange, notre équipe vous souhaite Paix et Joie en Christ !

Bien fraternellement.

L’équipe d’animation

Arockiya – curé la paroisse Saint Agnant, Jean-Michel Soleau, Brigitte Gadenne, Marie-Christine Charpentier, Philippe Bocchi

Pour toutes vos questions, n’hésitez pas : 06 23 47 55 03 !

A l’issue des assemblées synodales dans chaque doyenné, Mgr Georges Colomb se rendra dans chacun d’entre eux, à l’automne prochain, afin de présider une célébration d’envoi en mission.

Pour le doyenné de Rochefort la date est fixée au Dimanche 9 octobre 2022 à 15h30

 

Rassemblement AFRICATHO à la Pentecôte – La Rochelle

Africatho est une association constituée depuis 2018, en lien avec l’Eglise de France.  Elle vise à fédérer, par la réflexion, les jeunes talents africains catholiques vivants (ou de passage) en France autour d’idées de foi et d’africanité.

Tous les deux ans, Africatho organise de grands rassemblements dans des villes françaises, et c’est à la Rochelle que la prochaine rencontre aura lieu à l’occasion du week-end de la Pentecôte.

Ouvertes à tous, quelles que soient les origines (africaines ou non), ces journées seront l’occasion d’échanges, de discussions, de temps de formation, de célébrations et de partages fraternels.

Deux propositions distinctes seront faites au cours de ce week-end :

 

Trois journées de rencontre les samedi  4, dimanche 5 et  lundi 6 juin (mi-journée) destinées plus spécifiquement aux 18-35 ans.

Pour les jeunes de toutes origines, africaines, européennes ou d’autres continents, ces journées se veulent être l’occasion d’échanges sur le thème : « L’audace de construire sur nos valeurs : rêver grand, rêver ensemble » !

Le programme de ces trois journées est consultable et téléchargeable ici. Il sera mis à jour au fur et à mesure des changements éventuels.

Le dimanche 5 juin, à 20h00, à la cathédrale St Louis de la Rochelle, une grande soirée culturelle sera proposée. Ouverte à tous, quels que soient l’âge, l’origine, les convictions religieuses, cette soirée se veut festive, source de joies, de rencontres et de découvertes.

Au programme : concert du chœur Africatho, ballet théâtral, danse africaine, communion interculturelle… bref, un moment festif à ne pas manquer !

 

Pour s’inscrire clique ICI

Site officiel clique ICI

Grande joie pour notre diocèse !

Samedi 11 juin 2022 à 10h00 : –  Oscar Akoha et Rémi Delprat deviendront prêtres, lors de la messe d’ordination qui sera célébrée à la cathédrale de la Rochelle,  par Mgr Georges Colomb

C’est tout le diocèse qui se réjouit avec ces deux ordinands et nous serons nombreux à venir vivre cette célébration avec eux !

Pour faciliter les déplacements vers la Rochelle, deux bus seront affrétés sur les parcours suivants :

  • 7h10 Jonzac – 8h20 Saintes
  • 7h40 Royan – 8h35 Rochefort

Pour s’inscrire : secretariateveque@diocese17.fr (en précisant bien la ligne choisie) – 15€ (à régler sur place)

Chantal Henry présidente du Secours Catholique des Charentes

Le samedi 7 mai à l’Espace Mendès France de Saintes, a eu lieu le rassemblement du Secours Catholique des Charentes pour présenter son projet 2022 -2027.  Il a été présidé par Chantal Henry sa nouvelle présidente entourée par les membres de la Délégation : – l’abbé Frédéric Vollaud aumônier, Jean Chalié délégué, Marie-Cécile Rondeau secrétaire, Emilie Bonneau animatrice. Plus de 300 personnes étaient réunies : bénévoles, salariés et sympathisants.

Des carrefours très animés ont présenté les nombreuses activités du Secours Catholique : – Les Fraternibus – Visites à domicile – Atelier cuisine de la Rochelle – Repas solidaire St Jean d’Angély – Jardin partagé de Saintes – Atout solidaire – Emploi chômeurs longue durée – Solidauto – Coopérative éphémère – Boutiques solidaires – Atelier numérique, Marans – Apprentissage du français – Atelier communication – groupe Chabanais – Équipe spirituelle de la délégation – Fraternité St Laurent – Équipe espérance – Expérience lecture.

La journée a commencé à 9h00 par l’accueil autour du café et les inscriptions aux carrefours,  et s’est terminée à 17h00.

La délégation au complet a exposé  ses projets pour les 5 années à venir : 2022 – 2027, et la nouvelle présidente : Chantal Henry s’est présentée aux participants de la journée.

L’après midi, après le piquenique pris sous un beau soleil, un spectacle écologique très pertinent et humoristique intitulé :” Au commencement le VERT était dans la pomme“, a été joué par le dynamique couple Ish et Isha . Il a pris à bras le corps la question du comportement des humains envers la nature, d’Adam et Eve à nos jours : nous pouvons, et devons, mieux faire !

Un temps spirituel présidé par les pères Frédéric Vollaud et Jean-Claude Seguin a précédé l’envoi et la remise officielle du projet de la délégation.

 

Photos GT