Fête de la Miséricorde

Jeudi 15 décembre à 20h00 à l’église Notre Dame :

Célébration du sacrement de réconciliation

Prière de sainte Faustine Kowalska :

  •  « Je désire me transformer toute entière en Ta miséricorde et être ainsi un vivant reflet de Toi, ô Seigneur ; que le plus grand des attributs divins, Ton insondable miséricorde, passe par mon âme et mon cœur sur le prochain.
  • Aide-moi, Seigneur, pour que mes yeux soient miséricordieux, pour que je ne soupçonne et ne juge jamais d’après les apparences extérieures, mais que je discerne la beauté dans l’âme de mon prochain et lui vienne en aide.
  • Aide-moi, Seigneur, pour que mon oreille soit miséricordieuse, afin que je me penche sur les besoins de mon prochain et ne reste pas indifférente à ses douleurs ni à ses plaintes.
  • Aide-moi, Seigneur, pour que ma langue soit miséricordieuse, afin que je ne dise jamais de mal de mon prochain, mais que j’aie pour chacun une parole de consolation et de pardon.
  • Aide-moi, Seigneur, pour que mes mains soient miséricordieuses et remplies de bonnes actions, afin que je sache faire du bien à mon prochain et prendre sur moi les tâches les plus lourdes et les plus déplaisantes.
  • Aide-moi, Seigneur, pour que mes pieds soient miséricordieux, pour me hâter au secours de mon prochain, en dominant ma propre fatigue et ma lassitude. Mon véritable repos est dans le service rendu à mon prochain.
  • Aide-moi, Seigneur, pour que mon cœur soit miséricordieux, afin que je ressente moi-même les souffrances de mon prochain. Je ne refuserai mon cœur à personne. Je fréquenterai sincèrement même ceux qui, je le sais, vont abuser de ma bonté, et moi, je m’enfermerai dans le Cœur très miséricordieux de Jésus. Je tairai mes propres souffrances. Que Ta miséricorde repose en moi, ô mon Seigneur.
  • Ô mon Jésus, transforme-moi en Toi, car Tu peux tout.
  • Ô mon Dieu caché dans ce grand et Divin Sacrement ! Jésus, soyez avec moi à chaque moment ! Et mon cœur sera tranquillisé.
  • Ainsi soit-il. »

Il m’a été demandé de faire un témoignage sur le sacrement de la réconciliation.

Juste quelques mots…

J’ai découvert, il y a maintenant quelques années, que comme tous les sacrements, la confession elle aussi devait partir de la Parole de Dieu. Pas évident au début. Peu à peu, j’ai fait l’expérience, en méditant la Parole, que Dieu lui-même me montrait des points de conversion, ce qui était à corriger, à ajuster.

Et le plus souvent, ces points n’étaient pas ceux que je voulais voir, ni ceux que j’aurais spontanément reconnu.

En quelque sorte, le sacrement de réconciliation c’est un peu moins moi qui coche une case dans une liste, et de plus en plus Dieu qui me montre les points, les liens, les lieux dans ma vie où je résiste à cet amour immense qu’il veut me donner.

Du coup, quand je vais trouver un prêtre pour me confesser, j’essaye de venir avec la parole qui m’a montré ou qui a mis en évidence la blessure que Dieu veut venir guérir. Cela reste encore difficile d’avouer clairement mes fautes, mes ruptures d’amour avec Dieu, les autres ou envers moi-même, question d’amour propre sans doute aussi, mais je sais au plus profond de moi que c’est un rendez-vous avec l’amour miséricordieux de Dieu pour moi, avec cet Amour qui veut me façonner toujours plus à son image et qui me libère.

Témoignage anonyme recueilli le 28 novembre 2021 à Rochefort

L’ÉGLISE A BESOIN DE TOUS NOS DONS !

Lancez le film et plongez dans l’effervescence d’une sacristie, un soir de Noël…

66%

Objectif avant le 31 décembre 2022 :

1 200 000 € 18 jours restants

Avec nos dons, l’Église peut accomplir la mission que Dieu lui a confiée :

  • La célébration des sacrements de la vie :messes, mariages, baptêmes, confessions…
  • Le service des plus fragiles d’entre nous :les personnes malades, détenues, isolées…
  • L’annonce de la Bonne Nouvelle à tous les âges de la vie.

Vos dons au Denier servent exclusivement à la rémunération des prêtres et des séminaristes de l’Église en Charente-Maritime.

JE PARTICIPE À LA MISSION DE L’ÉGLISE

Tous nos dons portent du fruit

Nous nous portons les uns les autres

« Avec quelques paroissiens, je participe à un groupe de prière du Rosaire. Toutes les semaines, nous nous réunissons et nous prions le chapelet. Ainsi, nous nous portons les uns les autres, et nous portons les autres membres de la paroisse. Une fois par mois, un prêtre nous fait un enseignement et cela fait grandir notre foi. » Michelle

Réduction d’impôts à 75% :

DERNIERS JOURS DE L’EXCEPTION FISCALE !

Jusqu’au 31 décembre 2022 minuit, vous pouvez déduire 75% de votre don
(dans la limite de 562€ de dons cumulés en 2022 aux associations cultuelles).
Après cette date, vos dons seront déductibles à hauteur de 66%.
Grâce au simulateur ci-dessous, vous pouvez évaluer ce que vous coûte réellement votre don après la déduction de votre impôt.

80€Si vous êtes imposable, votre don ne vous coûtera réellement que 20 € après déduction fiscale.

JE DONNE300€ Si vous êtes imposable, votre don ne vous coûtera réellement que 75 € après déduction fiscale.

JE DONNE100€ Si vous êtes imposable, votre don ne vous coûtera réellement que 25 € après déduction fiscale.

Je donne en ligne

Notre évêque a un message pour vous ! Cliquez ci-dessous  pour écouter.

JMJ à Lisbonne au Portugal : du 25 juillet au 6 août 2023

Participation aux frais du week-end : 39 €. Ce montant ne doit pas être un frein  à la participation de tous, chacun peut contribuer en fonction de ses moyens.

Au programme :

 Samedi 17 Décembre

  • 9h30 : Accueil
  • 10h30 : Présentation des JMJ
  • 12h : Repas partagé
  • 14h : Témoignage de Sr Lise-Marie ” Faire l’expérience de l’Amour de Dieu dans ma vie”
  • 16h : Jeux et répétition de l’hymne des JMJ
  • 18h : Messe
  • 20h : Repas
  • 21h : Veillée adoration et confessions

Dimanche 18 Décembre

  • 8h : Laudes et Petit déjeuner
  • 9h15 : Présentation de la Communauté du Chemin Neuf
  • 10h : Financements des JMJ
  • 11h30 : Messe
  • 12h45 : Repas
  • 14h : Débrief et rangements
  • 16h : Fin

Hymne 2023

1. D’un seul cœur, chantons à pleine voix Car Dieu nous rassemble pour être avec lui. Comme Marie nous engageons notre vie, Nous voulons écouter en nous la parole du Père, notre Père ! Nous voulons servir et être appelés à la Vie, la Vraie Vie, Et avec Marie nous venons dire oui ! R/Nous acclamons le Seigneur Vivant ! Nous portons au monde le Fils du Très Haut, Oui, son Règne est au milieu de nous Et nous annonçons son amour.

2. Dans la joie, à l’ombre de l’Esprit, Marie prend la route, confiante en son Dieu. Sa cousine, réjouie dans l’Esprit, Ressentit en elle l’enfant tressaillir Au salut de Marie. Elle a reconnu la Mère de Dieu, Il visite son peuple, Et avec Marie nous venons dire oui !

3. Toi qui cherches le chemin de vie, Accueille la Mère qui porte Jésus Car le fruit de ses entrailles est béni Et par sa présence déjà tu tressailles De joie dans l’Esprit. Reconnais-en toi la Mère de Dieu, Il visite son peuple, Et avec Marie nous venons dire oui !

4. Bienheureuse celle qui a cru Au Messie promis, au peuple choisi. Exultons et proclamons dans la joie Que le Tout-Puissant a fait des merveilles, Sa bonté est pour tous Depuis Abraham et sa descendance, Pour les siècles des siècles, Et avec Marie nous venons dire oui

Appel à la solidarité avec la paroisse St Jean-Baptiste du Liban

Message du père Gabriel Tabet, curé de la paroisse St Jean-Baptiste de Byblos au Liban

Le Liban se trouve en état d’urgence, il est agité par une crise économique et une instabilité politique. L’électricité du Liban n’assure plus qu’une heure par jour et la facture des générateurs devient astronomique. Les citoyens sombrent dans l’obscurité, de ce fait la solitude s’affirme de plus en plus dans un milieu où les relations et les échanges constituent les seules échappatoires.

Le Libanais appauvri ne peut que se résigner à un style de vie dérisoire sans réfrigérateur, sans portable, sans chauffage… voire même sans lumière.

L’Eglise étant tout d’abord une communauté où tout le monde se sent accepté et accueilli, la paroisse St Jean-Baptiste propose de créer un lieu de vie où jeunes et moins jeunes pourront lutter ensemble contre les contraintes qu’impose la difficulté de la situation économique du pays.

Un endroit où l’on pourrait mettre à la disposition des plus pauvres une télévision, la possibilité de prendre un café, de repasser le linge, de recharger les portables…. Surtout que l’électricité devient un luxe dans ce pays.

Nous comptons sur votre générosité et votre bienveillance afin de pouvoir lancer ce projet si important pour notre communauté et nous vous prions de relayer notre demande de soutien dans votre entourage.

Soyez assurés de mes prières et que Dieu vous bénisse en ce temps qui nous conduit à la Nativité.

Père Gabriel Tabet.

(Don possible sous enveloppe : Soutien Liban à l’ordre de Paroisse de Rochefort).

 

« Demandons à la Vierge Marie, Notre-Dame du Liban, de veiller sur votre pays et sur ses habitants » :

« Demandons à la Vierge Marie, Notre-Dame du Liban, de veiller sur votre pays et sur ses habitants, et de Vous assister de sa Tendresse maternelle, pour être les dignes héritiers des saints de votre terre et pour faire refleurir le Liban, ce pays qui fait partie des Lieux saints que Dieu aime, parce qu’il est venu y faire sa Demeure et nous rappeler que nous avons à construire la cité terrestre, en ayant les yeux fixés sur les valeurs du Royaume. Amen. »

St Jean-Paul II

Le festival du cinéma chrétien à Rochefort, St Agnant et Tonnay Charente.

Comme toute forme d’expression artistique, le cinéma permet  de quitter le quotidien pour l’ouvrir à la beauté et à l’infini. Un bon film est une porte ouverte sur les richesses visibles ou invisibles du monde et des sentiments.

Le cinéma chrétien bouscule les incrédules et augmente la foi des croyants.

La paroisse de Saint-Agnant,  vous propose une projection,  suivie d’un débat :

Dimanche 11 décembre 2022 à 15h00 à la salle des fêtes de St Agnant. durée 97 mn + un temps d’échange.

76 avenue Charles de Gaulle 17620 St Agnant

Goûter offert, librairie religieuse paroissiale ouverte. Entrée gratuite, libre participation. à partir de 8 ans.

SYNOPSIS

Dans un petit village, une jeune fille vivait les dernières années de son adolescence. Pour qu’elle échappe aux conditions de vie difficiles qu’avait toujours connues sa famille, ses parents espéraient qu’elle pourrait faire un bon mariage. Tout était prévu mais un jour, son destin bascula : Gabriel vint lui annoncer qu’elle aurait un enfant comme aucune autre femme n’en avait porté.
Le petit village s’appelait Nazareth, Gabriel était un archange, la jeune fille se prénommait Marie et son enfant allait changer l’histoire de l’humanité…