Appel décisif à la maison diocésaine de Saintes pour les catéchumènes

Samedi 17 février,  une soixantaine de catéchumènes adultes se sont rassemblés à la Maison Diocésaine avec leurs accompagnateurs pour vivre leur appel décisif : ils ont été appelés par Mgr François Jacolin, en vue de leur baptême durant la nuit de Pâques.

Prions pour eux ainsi que pour les jeunes et les enfants qui se préparent pendant ce temps de carême à être baptisés.

En début de Carême, a lieu « la célébration de l’appel décisif » des catéchumènes par l’évêque. Cette célébration marque une étape sur le chemin catéchuménal de ces futurs chrétiens : ils sont désormais admis à recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne aux prochaines fêtes de Pâques.

“Je t’ai appelé par ton nom.”   Is 43, 1

Chaque année, un nombre de plus en plus élevé d’adultes demande le baptême, et on observe le même phénomène chez les jeunes et adolescents, qui sont, eux aussi, appelés au baptême par leurs évêques.

Tout au long de l’Histoire Sainte, Dieu appelle des hommes et des femmes à se lever, à l’écouter, à parler et à agir en son Nom. Par son Fils, son appel se fait encore plus pressant « viens et suis-moi » (Lc 18, 22).

Aujourd’hui, l’Esprit est toujours à l’œuvre dans le monde et continue à interpeller des hommes et des femmes qui viennent frapper à la porte de notre Eglise. La célébration de l’appel décisif, marquant la fin du temps du catéchuménat, se veut l’écho de ce mouvement, de ce dialogue où Dieu ne cesse d’appeler tout homme et attend sa réponse libre, pleine et entière.

Répondre, chacun à notre manière : « me voici »

Lors du 1er dimanche de Carême, dans tous les diocèses, l’évêque appelle publiquement par leur nom les catéchumènes et les invite à répondre personnellement à cet appel. Ils entreront alors dans ce temps de carême, soutenus par leur communauté, car c’est l’Eglise toute entière qui chemine avec eux vers Pâques à la rencontre du Christ ressuscité.

Mais ce temps est aussi pour nous baptisés, un temps où nous pouvons reprendre à notre compte les questions posées dans ce rite de l’appel décisif : sommes-nous, nous aussi fidèles à l’écoute de la parole de Dieu annoncée par l’Eglise ? Vivons-nous dans la présence de Dieu en gardant cette Parole ? Participons-nous à la vie fraternelle et aux prières ? Autant de questions qui peuvent nous permettre chaque jour de répondre, chacun à notre manière : « me voici » (Is 6, 8).

Nos communautés sont invitées à porter dans la prière ces catéchumènes pendant tout le temps du carême puis tout le temps pascal jusqu’à la Pentecôte, une fois qu’ils seront devenus néophytes par leur baptême.

Prière

Seigneur, tu es toujours à l’œuvre pour sauver les hommes, mais en ce moment du Carême tu offres plus largement ta grâce à ton peuple ; regarde avec bienveillance tous ceux qui t’appartiennent : que ton amour protège et fortifie à la fois les catéchumènes et les baptisés. Amen !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repas festif paroissial salle Mgr Jacques David

Les paroissiens  de Rochefort, invités au repas partagé du samedi 17 février à 12h15,  ont été heureux de se retrouver en ce début de carême, dans la salle paroissiale “Mgr Jacques David” . Ils ont répondu nombreux  à l’appel du conseil paroissial et des sœurs Ursulines de Jésus : sœurs Marie-Odile, Marie-Jo et Naline.

Les convives ont été accueillis par les pères Mickaël Le Nezet curé de Tonnay-Charente et Rochefort, Guillaume Salin curé in solidum de Rochefort, Arockiya curé de St Agnant, Pierre Bigot prêtre coopérateur et Moïse Kiasa vicaire, juste revenu de Brazzaville de même le père Arockiya revenait d’Inde.

Etaient également présents les diacres Rémi Guérin, Arnaud Fouan, Henry Leblong et leurs épouses.

Les échanges ont été nombreux et fraternels ils ont permis de partager les petites joies du quotidien avec d’autres, mais aussi d’être au courant des évènements et des chantiers paroissiaux passés, présents et à venir.

Photos GT

Photos GT

Photos GT

 

 

 

 

 

Un évènement exceptionnel consacré au chantier de la cathédrale Notre Dame de Paris

Vendredi 15 mars 2024 à 20h15 au Palais des congrès 73 rue Toufaire à Rochefort

Information et réservation auprès de l’Office de tourisme de Rochefort : www.rochefort-ocean.com –☏  05.46.99.08.60 Entrée gratuite, libre participation.

Le festival chrétien du cinéma en pays rochefortais organise une soirée exceptionnelle  avec pour thème la reconstruction de la cathédrale Notre Dame de Paris. Cette soirée est organisée en partenariat avec la mairie de rochefort.

Événement exceptionnel consacré au chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris Diaporama commenté, conférence et dédicace avec : – Mgr Patrick Chauvet, ancien recteur de Notre-Dame de Paris – Mme Sophie Laurant, grand reporter Histoire à Pèlerin – M. Stéphane Compoint (sous réserve), spécialisé en photographie aérienne.

À noter : L’accès à l’auditorium du palais des congrès est assuré pour les 190 premiers arrivés. Pour les suivants, une retransmission de l’événement sera organisée salle Pierre Loti (Palais des congrès) : retransmission en duplex depuis l’auditorium. Les travaux de reconstruction de Notre-Dame de Paris sont suivis avec émotion par la grande majorité des françaises et des français. Cet évènement exceptionnel est consacré à ce chantier hors du commun. Un accent particulier sera mis sur la découverte des métiers de l’artisanat qui sont depuis quatre ans au chevet de la cathédrale.

Une présentation visuelle des différentes métamorphoses de la cathédrale sera diffusée et présentée par Mme Sophie Laurant, Grand reporter Histoire à l’Hebdomadaire Le Pèlerin et M. Stéphane Compoint (sous réserve), spécialiste de renom en photographie aérienne. Ils rendront compte de leur travail journalistique et photographique unique, puisque le magazine Le Pèlerin est le seul organe de presse disposant d’un accès permanent au chantier de la cathédrale.

Nous entendrons l’intervention exceptionnelle de Mgr Patrick Chauvet, recteur-archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Paris à la date de l’incendie. Sa connaissance particulière du monument lui permettra de délivrer un témoignage exclusif sur la dimension historique et patrimoniale de la cathédrale. Grand témoin de l’incendie, homme-orchestre de la nuit, aux côtés du Président de la République et de la Maire de Paris, des soldats du feu et des équipes de sécurité, Mgr Chauvet pourra revenir sur le déroulé et les coulisses de l’incendie ainsi que sur l’émotion universelle ressentie. Il nous offrira enfin sa vision de la place de la cathédrale dans l’inconscient collectif de notre pays.

La soirée se conclura par un temps d’échange et par la dédicace par Monseigneur Patrick Chauvet de plusieurs de ses ouvrages consacrés à la cathédrale Notre Dame de Paris. Seront mis en vente également plusieurs numéros du magazine Le Pèlerin consacrés à la restauration de la cathédrale, (paiement chèque et espèces).

Se nourrir de la Parole de Dieu avec le père Mickaël

Vendredi 16 février 2024

1ère  lecture : Is 58, 1-9a

Évangile : Mt 9, 14-15.

Jeûner, comme cela nous est encouragé ces jours de carême nous fait ressentir une faim, un manque mais pour nous faire comprendre une faim plus grande encore que les choses matérielles. « Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube : mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau. » (Ps 62, 1-2) Avoir faim, avoir soif de Dieu. Puisque qui a Dieu, ne manque alors de rien (Thérèse d’Avila).

Bonne journée

Père Mickaël

P.S. : En déplacement pour plusieurs jours, les commentaires reprendront le 28 février.

Vous pouvez télécharger et relire un des derniers commentaires du père Mickaël, en cliquant ci-dessous, sur la date de votre choix.

Journée mondiale du malade et Dimanche de la Santé sur Rochefort

Ce dimanche qui réunissait les familles  était aussi consacré au service évangélique des malades (SEM)  et au personnel de santé, autant dire que l’église St Louis était pleine.

Officiaient les pères Mickaël le Nezet curé in solidum et Pierre Bigot prêtre coopérateur. Au premier rang de l’assistance étaient présents les jeunes de l’aumônerie et les catéchistes.

Chant d’entrée de la célébration :

Le Dimanche de la santé incite à encourager ces volontaires, qui partout en France du plus petit village aux  plus grands hôpitaux, dans la discrétion et la simplicité, accompagnent leur prochain, malade, seul ou isolé.

 

photos de GT

Photos GT

Horaires des messes et des célébrations à venir sur la paroisse de Rochefort

► Chemin de croix tous les vendredis à 15h00 pendant le Carême à l’église Notre-Dame de Rochefort.

  • Vendredi 23 février à 15h00 à l’église Notre Dame

  • Vendredi 1er mars à 15h00 à l’église Notre Dame
  • Vendredi 8 mars à 15h00 à l’église Notre Dame
  • Vendredi 15 mars à 15h00 à l’église Notre Dame
  • Vendredi 22 mars à 15h00 à l’église Notre Dame

Les Rameaux, la fête de la Miséricorde :

  • Mercredi 13 mars ⇒Fête de la Miséricorde  à 19h00 à l’église St Louis
  • Samedi 23 mars ⇒ Les Rameaux  à 18h30 à l’église Notre Dame 
  • Dimanche 24 mars Les Rameaux à 9h30 à l’église St Pierre du Breuil Magné et à 11h00 à l’église St Louis.

Les dimanches de Carême :

  • Dimanche 18 février ⇒ premier dimanche de Carême
  • Dimanche 25 février  ⇒ deuxième dimanche de Carême
  • Dimanche 3 mars ⇒ troisième dimanche de Carême
  • Dimanche 10 mars ⇒ quatrième dimanche de Carême
  • Dimanche 17 mars ⇒ cinquième dimanche de Carême

  • Jeudi saint : – messe de la sainte Cène : – 28 mars à 19h00 église St Louis
  • Vendredi saint : – Célébration de la croix : – 29 mars à 19h00 église Notre Dame.
  • Samedi saint : – Vigile Pascale : 30 mars à 21h00 à l’église Notre Dame.
  • Dimanche de Pâques : 31 mars : – 9h30 à l’église St Pierre du Breuil Magné. – 11h00 à l’église St Louis. 

Chant : – Sauve-moi Jésus Christ !

Mercredi des Cendres.

Mercredi 14 février 2024, mercredi des Cendres est le premier jour du Carême. Il est marqué par l’imposition des cendres : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle.

  • Célébration à L’église Notre Dame le mercredi 14 février à 10h30
  • Célébration à L’église St Louis le mercredi 14 février à 19h00

 

  • Célébration à Tonnay Charente mercredi 14 février à 19h00

 

“Homme souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière.” (Gen 3 , 19). Voilà ce que le prêtre, en référence à la parole divine, rappelle  aux fidèles. L’homme est fragile, il met son espérance en la miséricorde de Dieu.

Le symbolisme des cendres est présent dans l’Ancien Testament. Il évoque le  péché et la fragilité de l’être. Au temps du Christ les Israélites, selon la coutume,  se recouvraient de cendres  pour montrer à Dieu et aux autres qu’ils reconnaissaient leurs fautes ou qu’ils étaient en deuil. Recevoir les Cendres c’est faire  pénitence et demander à Dieu le pardon de ses péchés.

Un symbole de renaissance

Tous, nous faisons l’expérience du péché. Comment s’en dégager ? Jésus nous montre comment être, à sa suite, victorieux du péché. Ezéchiel  dans sa vision de la vallée de la mort et du retour à la vie d’ossements desséchés (Ez 37) prophétise la bonne nouvelle de la Résurrection du Christ, qui entraine à sa suite l’humanité rachetée par sa passion.

La cendre est appliquée sur le front pour nous appeler plus clairement encore à la conversion, précisément par le chemin de l’humilité. La cendre, c’est ce qui reste quand le feu a détruit la matière dont il s’est emparé. Quand on constate qu’il y a des cendres, c’est qu’apparemment il ne reste plus rien de ce que le feu a détruit. C’est l’image de notre pauvreté. Mais les cendres peuvent aussi fertiliser la terre et la vie peut renaître sous les cendres.

Tout en le marquant, le prêtre dit au fidèle : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle ». L’évangile de ce jour est un passage de saint Matthieu – chapitre 6, versets 1 à 6 et 16 à 18 – qui incite les fidèles à prier et agir, non pas de manière orgueilleuse et ostentatoire, mais dans le secret de leur cœur :

Quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que te donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret.

Quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret.

Quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement du Père qui est présent dans le secret.

 

 

Le Carême : premier dimanche

Le Temps du Carême s’étend de Matines du Mercredi des Cendres jusqu’à la Messe de la Vigile Pascale exclusivement.

Cheminons avec nos frères du Canada

 

les fiches pour suivre le Carême sur notre diocèse de la Rochelle et Saintes

 

Retrouvez ici, semaine après semaine, les fiches de carême préparées par le Service de la Vie spirituelle.

Quelle est l’origine du Carême ?
Le Carême vient d’une prise de conscience progressive de l’importance de la Fête de Pâques et de la nécessité de bien s’y  préparer.

Au début du IVe siècle, cette période préparatoire comportait à Rome trois semaines, puis on adopta les quarante jours symboliques (d’où l’appellation de « Carême », du latin « Quadragesima »). Plus tard, au VIe siècle, furent ajoutés quatre jours supplémentaires pour obtenir les quarante jours de jeûne, après soustraction des Dimanches, où l’on ne jeûne jamais.

Quelle est la signification du nombre quarante ?
Quarante est un nombre sacré exprimant dans la Bible la préparation et la purification :
• Témoins les quarante jours du Déluge, les quarante années que le Peuple de Dieu passa dans le désert, les quarante jours de prière et de jeûne de Moïse au mont Sinaï et du Prophète Élie en marche vers l’Horeb ;
• Témoin surtout la Retraite de Jésus au désert.
C’est en suivant le Christ au désert et en s’unissant à son Jeûne que les Chrétiens se préparent à entrer avec Lui dans le Mystère de la Croix, pour participer à la Gloire de sa Résurrection.

A quoi nous prépare le Carême ?
Le Temps du Carême est une triple préparation :
• Préparation de tous les fidèles à Pâques.
• Préparation des catéchumènes au Baptême. À plusieurs reprises au cours du Carême, des assemblées regroupant tout le peuple – appelées « scrutins » – étaient organisées. Les catéchumènes y recevaient une instruction et participaient à des cérémonies destinées à les initier progressivement aux Mystères Chrétiens. On retrouve des traces de ces étapes dans certaines Messes, comme aussi dans les Cérémonies du Baptême.
• Préparation des pénitents publics à leur réconciliation. Ayant été excommuniés pour des fautes graves et publiques, ces pénitents venaient solliciter leur réconciliation avec l’Église : ils recevaient les Cendres au début du Carême et étaient absous le Jeudi Saint.

Cette discipline de la pénitence publique cessa vers le XIe siècle, et la Cérémonie des Cendres s’élargit alors à tous les fidèles.

Quels sont les deux principaux thèmes du Carême ?
L’annonce de la Passion, de la Mort et de la Résurrection du Christ, afin de nous préparer à revivre et renouveler en nous le Mystère central de notre foi.
La lutte contre le démon et le péché. Satan ne cesse de nous détourner de Dieu et de nos devoirs, et d’exciter nos passions, nos désirs d’indépendance et de richesses.

A quelles bonnes œuvres sommes-nous surtout conviés pendant le Carême ?
Nous sommes surtout conviés :
• Par rapport à Dieu, à la prière : prendre du temps pour Dieu, en silence, nous laisser remplir de Lui et nourrir notre âme de sa Parole. Venir à la Messe en semaine si cela nous est possible.
• Par rapport à nous-mêmes, au jeûne : retranchement dans la nourriture et la boisson, dans le tabac, les curiosités, la télévision ou l’ordinateur, etc., pour nous unir aux Souffrances du Christ, expier nos péchés et nous corriger de nos mauvaises habitudes.
• Par rapport aux autres, à l’aumône ou à l’exercice de la charité : donner de son temps (en disponibilité aux autres, visite de malades, service des plus pauvres) ; donner de ses biens (partage, dons).

Que nous demande l’Église au sujet du jeûne et l’abstinence ?
L’Église nous rappelle que « tous les fidèles sont tenus par la Loi divine de faire pénitence chacun à sa façon » (Code de droit canonique).
Le jeûne consiste à ne prendre qu’un seul repas complet et deux Collations (une soupe et un morceau de pain par exemple). On y est tenu le Mercredi des Cendres et le Vendredi saint, entre 18 et 60 ans, sauf raison particulière.
L’abstinence est la privation de viande. En France, elle n’est obligatoire que les Vendredis de Carême. Elle peut être remplacée les autres Vendredis par un autre acte de pénitence. Elle oblige à partir de 14 ans.
Jusqu’à un temps assez récent, les Catholiques jeûnaient et faisaient abstinence tous les jours du Carême. Chacun reste aujourd’hui invité à faire plus que le peu prescrit.

Quelles sont les particularités liturgiques de ce Temps ?
Chaque jour du Carême comporte une Messe propre, avec ce qu’on appelle une « station » particulière, c’est-à-dire une réunion de la communauté chrétienne de Rome dans une église déterminée, pour y prier et célébrer en commun l’Eucharistie. Les Messes en semaine comportent aussi une « Oraison sur le Peuple », qui servait autrefois de Bénédiction finale.
Par ces Messes propres à chaque jour, l’Église invite les fidèles à participer plus fréquemment au Saint Sacrifice. Les ornements sont violets, l’orgue se tait et on ne met pas de fleurs sur les Autels.

Quelles Grâces particulières pouvons-nous demander ?
Le regret de nos péchés, le ferme propos d’en faire pénitence et de nous en corriger. « Le temps du jeûne nous ouvre les portes du Paradis : recevons-le en priant et en suppliant, afin qu’au Jour de la Résurrection nous nous réjouissions avec le Seigneur » (Répons de Matines)
Donnons-nous surtout à Jésus, et demandons-Lui qu’Il établisse en nous, en nos proches et en toute l’Église son Esprit de pénitence, de prière et de sacrifice.

Soirée crêpes au Catholic’s Pub.

Vendredi  dernier c’était la Chandeleur…

Amenez votre stock de crêpes à partager entre Amis !

Le Catholic’s Pub fournira la confiture, le sucre et autre pâte à tartiner !!

A vendredi 9 février à partir de 19 h00.

 

Pensez à renouveler votre adhésion …

L’Equipe du Catholic’s Pub

-Bar associatif soumis à adhésion-

 

Festival chrétien du cinéma en pays rochefortais

❖ Deuxième édition 2023- 2024

Le festival chrétien du cinéma en pays rochefortais est né de l’initiative des paroissiens catholiques de Rochefort, St Agnant, et Tonnay-Charente, regroupés en association culturelle.

Loin de tout prosélytisme, ce festival réunit largement toutes celles et tous ceux qui s’interrogent sur la spiritualité, sur le monde, sur l’existence, et souhaitent pouvoir échanger sur ces sujets. Au coeur de notre monde, le festival est porteur d’une vision positive de l’homme et d’espérance  en l’humanité;  c’est une fenêtre  ouverte sur la beauté et la générosité.

Notre première session 2022-2023 fut un succès : nos projections rassemblèrent plus de 1000 participants.

Pour notre session 2023-2024 nous proposons 4 nouvelles projections qui permettront, cette année encore, d’aborder des questions de société à travers  des films portant les valeurs humanistes. Ces projections seront comme l’an dernier suivies de présentations et d’échanges avec des témoins privilégiés.

Par ailleurs, nous proposons également  un évènement dédié à la reconstruction de Notre Dame de Paris et aux métiers d’art qui, depuis 4 ans,  rénovent la cathédrale. Cet évènement  associera présentation visuelle, exposition, conférence et point d’information sur les métiers d’art.

Toute l’équipe sera heureuse de vous accueillir nombreux pour cette nouvelle saison et vous souhaite un bon festival !

❖ 5 Films

Classiques & documentaires. Des films qui élèvent le regard

❖ 3 lieux

  • Cinéma “Apollo Ciné 8” à Rochefort
  • Palais des Congrès à Rochefort
  • Port des Barques.

Deuxième film de la saison 2023-2024

Dimanche 11 février 2024 à 16h00

Découvrez le film-documentaire Les Pépites qui retrace l’histoire de Pour un Sourire d’Enfant (PSE) de ses débuts, aux premiers enfants pris en charge. Une aventure unique et une formidable leçon de vie. Bonne nouvelle.

Affiche du film-documentaire "Les Pépites" de Xavier de Lauzanne

Le résumé du film

En octobre 2016, le film-documentaire Les Pépites, de Xavier de Lauzanne, sort au cinéma : c’est un magnifique témoignage de l’histoire de Christian et Marie-France des Pallières, les fondateurs de Pour un Sourire d’Enfant (PSE).

Le film retrace les débuts de PSE, lorsque Christian et Marie-France ont découvert en 1995 la décharge municipale de Phnom Penh où travaillaient des centaines d’enfants dans des conditions terribles. Profondément choqués, ils ont décidé d’agir ! D’abord, ils ont servi des repas et pratiqué de petits soins sur la décharge même, pour ces enfants chiffonniers. Puis, rapidement, ils ont construits des bâtiments près de la décharge afin de pouvoir répondre à la demande des enfants : aller à l’école.

Nos témoins :

Un représentant de l’association PSE (Pour Un Sourire d’Enfant) viendra témoigner de l’action entreprise depuis plus de 20 ans auprès des enfants. Parallèlement , nous aurons le privilège d’entendre et de dialoguer, en duplex depuis Phnom Penn, avec d’anciens enfants sauvés de la misère, entrés dans la vie active et exerçant aujourd’hui un métier qualifié.

Projection au cinéma Apollo Ciné 8 de Rochefort, entrée payante réservation recommandée

Bande annonce

Nos partenaires :

 

 

 

 

Chemin de croix tous les vendredis de Carême à Rochefort

Chemin de croix tous les vendredis à 15h00 pendant le Carême à l’église Notre-Dame de Rochefort.

  •  Vendredi 23 février à 15h00 à l’église Notre Dame
  • Vendredi 1er mars à 15h00 à l’église Notre Dame
  • Vendredi 8 mars à 15h00 à l’église Notre Dame
  • Vendredi 15 mars à 15h00 à l’église Notre Dame
  • Vendredi 22 mars à 15h00 à l’église Notre Dame
  • Vendredi saint vendredi 29 mars 

Parcours de Carême proposé sur Rochefort

En cette année de prière ouverte par le pape François le 21 janvier dernier, la paroisse de Rochefort est heureuse de vous proposer un parcours de Carême pour apprendre à prier.

Programme pour les 5 jeudis de Carême :

  • Prier comme Jésus : – Jeudi 22 février de 20h00 à 21h00 à la chapelle Notre Dame de Lourdes ( entrée par la rue P. Loti).
  • La prière d’Adoration : – Jeudi 29 février de 20h00 à 21h00 à la chapelle Notre Dame de Lourdes ( entrée par la rue P. Loti).
  • Prier avec la parole de Dieu : – Jeudi 7 mars de 20h00 à 21h00 à la chapelle Notre Dame de Lourdes ( entrée par la rue P. Loti).
  • Prier le chapelet : – Jeudi 14 mars de 20h00 à 21h00 à la chapelle Notre Dame de Lourdes ( entrée par la rue P. Loti).
  • La prière de louange : – Jeudi 21 mars de 20h00 à 21h00 à la chapelle Notre Dame de Lourdes ( entrée par la rue P. Loti).