Qui sont les époux Zélie et Louis MARTIN ?

La fête des saints Louis et Zélie MARTIN – le 12 juillet – est l’occasion de rappeler que  la sainteté n’est pas l’exclusivité des religieux et religieuses. Les couples y sont également invités, comme le montrent Louis et Zélie Martin, canonisés à Rome le 18 octobre 2015 par le pape François.

« Le bon Dieu m’a donné un père et une mère plus dignes du ciel que de la terre » écrira sainte Thérèse de l’enfant Jésus.

 

Leur histoire est originale. Désirant, l’un comme l’autre, devenir religieux, mais éconduits tous deux dans leur démarche, ils restèrent laïcs dans la calme et paisible ville d’Alençon,. Un beau jour, par hasard, leurs regards  se croisèrent sur le pont  de la Sarthe, et après avoir fait connaissance ils se marièrent quelques mois plus tard. Unis par une commune vision de la famille chrétienne.

Comme beaucoup de personnes pieuses de l’époque, animées par un grand idéal spirituel ils considéraient la vie sexuelle avec méfiance. Oubliant que la sainteté n’est pas automatiquement liée à la virginité et que Dieu a créé l’homme et la femme pour une vie consacrée à l’aimer, soit en ayant des enfants au sein d’une famille, soit dans l’état religieux. Leur confesseur le leur signala et ils eurent 9 enfants.

Les frères et sœurs de Thérèse :

Marie,  née le 22 février 1860, sera  surnommée “le diamant” par Monsieur Martin. Elle sera soeur Marie du Sacré-Cœur au Carmel de Lisieux

Pauline,  née le 7 septembre 1861. Pauline est surnommée “la perle fine” par Monsieur Martin. deviendra soeur Agnès de Jésus au carmel de Lisieux en 1882. Le pape la nommera prieure à vie.

Léonie, née le 3 juin 1863. Léonie, au “caractère difficile” selon Zélie Martin. Elle fait plusieurs essais infructueux de vie religieuse avant d’entrer définitivement en 1899 à la Visitation de Caen en tant que sœur Françoise-Thérèse.

Hélène, née le 10 octobre 1864.
Joseph-Louis, né le 20 septembre 1866.
Joseph-Jean-Baptiste, né le 19 décembre 1867.

Céline,  née le 8 avril 1869. Céline est surnommée « l’intrépide ».Elle entre au Carmel de Lisieux, après la mort de son père qu’elle a accompagné jusqu’à la fin. Elle y sera sœur Geneviève de la Sainte-Face

Mélanie-Thérèse, née le 16 août 1870.

Thérèse, – la future Ste Thérèse – née le 2 janvier 1873, sera appelée la « petite Reine » par son père.  Zélie, sa mère, a déjà 42 ans et Louis, son père, 50 ans. Zélie meurt quatre ans et demi après la naissance de Thérèse, donc leur existence est faite. Leur sainteté n’a pas commencé avec la naissance de leur plus jeune fille. C’est l’exemple parental et familial qui a été porteur.

Zélie, épouse et dentelière, chef d’entreprise

Zélie sera connue bien plus tard, que sa fille, grâce à la publication  de la correspondance familiale dans les revues :  “Etudes et documents” et “Vie thérésienne“. On y voit vivre une personnalité très riche, qui ne manque pas d’humour dans sa description de la vie sociale de la préfecture de Lisieux.

Durant l’occupation prussienne, elle fait preuve de compassion en se portant au secours d’un soldat prussien en détresse. C’est une femme active qui n’hésite pas à s’installer comme « fabricante de Point d’Alençon » procurant bientôt du travail à 18 ouvrières à domicile, qu’elle « aime comme sa propre famille ».

Ses lettres échangées avec Louis, son mari, révèlent la profonde affection qui unit le couple. Les époux consacrent un temps quotidien à la prière partagée. Tout en conservant son engagement professionnel elle met au monde neuf enfants. On peut lire dans sa correspondance : « J’aime les enfants à la folie, j’étais née pour en avoir… » Les deux époux furent confrontés à la mort en bas âge de quatre d’entre eux. Ils ont transmis à leurs cinq autres filles une foi paisible, humble et ardente. Avec elles, les deux époux utilisèrent une partie de leur temps et de leur argent à aider ceux qui étaient dans le besoin. Zélie a parlé dans ses lettres de son douloureux combat contre le cancer qui l’emporte, à 46 ans, le 28 août 1877.

Louis, un père attentif

Louis, horloger-bijoutier à Alençon, fréquentait un cercle qui réfléchissait aux obligations sociales des employeurs. Après son mariage, il quittera son métier d’horloger pour seconder Zélie dans la direction de la fabrique.

Veuf à 54 ans, il se révèle père attentif à chacune de ses filles, bientôt prêt à consentir à leur projet de vie religieuse. Après l’entrée de Thérèse au carmel, commence pour lui, à 65 ans, l’épreuve d’une maladie  neuropsychiatrique. Pendant les périodes de rémission, on le voit s’occuper des malades qui l’entourent.

Louis et Zélie ont fait de leur vie quotidienne, parfois banale,  quelque chose d’héroïque, dans l’humilité et la discrétion.  Ils sont un point de repère pour les époux et pour chaque famille chrétienne.

Catéchèse pour adultes à la rentrée de septembre.

Lancement, samedi 25 septembre.
Le père Mickaël  propose pour la rentrée un parcours de catéchèse fondamentale pour  adultes à partir du “Catéchisme de l’Eglise catholique”, en partenariat avec le diocèse de Bordeaux.
Formation en 3 étapes :
  1.  Ce que je crois
  2.  Ce qu’enseigne l’Eglise
  3.  Ce que cela change dans ma foi et dans ma vie
Les 25 enseignements, seront présentés en 6 modules, par les pères Mickaël et Éric :
2 à 3 séances par mois (soirées ou journées, hors vacances scolaires).

Inscriptions dès maintenant :

Secrétariat paroissial : ☏ 05.46.99.03.11
Courriel :  paroissederochefort@gmail.com

Assemblée Générale du Catholic’s Pub

Après 7 mois de fermeture le Catholic’s Pub est ouvert tous les vendredis à partir de 19h, vous pouvez inviter vos amis, et venir vivre un temps de rencontres et d’amitiés.

l’Assemblée Générale de l’association aura lieu le vendredi 2 juillet à 18h30 sur place

Nuit des églises, 2 juillet, la chorale St Vincent à Fouras

 La chorale St-Vincent et le père Cassegrain vous invitent à la Nuit des Eglises,  
Ce vendredi 2 Juillet, de 20h15 à 23h. en l’église de Fouras.
Le programme comprendra des œuvres instrumentales pour flûte, violons,    violoncelle et épinette:
  • Concerto en la mineur de A. Scarlatti,
  • Trio de flûtes de Johann Matheson,
Ainsi que des œuvres vocales:
  • Ave Verum de Mozart
  • Panis angelicus de C. Franck
  • Pax de Ramos
  • Le Cantique de Jean Racine de Fauré

Trois œuvres de Mendelssohn:

  •  Verleih uns Frieden
  •  Herr nun lässest du Wer nur n°1 et 4
Au final se produiront une accordéoniste et l’organiste de Fouras.
 Venez nombreux !

Un foyer pour étudiants : nouveauté de la rentrée 2021

A l’évêché de la Rochelle, 7 et 9 place Foch, et 26 rue St Jean du Pérot, les anciens locaux administratifs (transférés à la maison diocésaine de Saintes) ont été transformés, à partir de  septembre 2020, en chambres pour étudiants.

Cette transformation qui proposera, à la rentrée 2021, une vingtaine de chambres pour étudiants et plusieurs espaces de vie partagés, permettra de renflouer les caisses du diocèse.

Visitez en vidéo le futur foyer catholique :” Mgr Etienne de Champflour” :  avec ses 3 bâtiments concernés par les travaux, et les chambres témoins, de ce nouveau lieu de vie !

Si vous êtes intéressés : renseignements et  rendez-vous pour les visites : foyerlarochelle@gmail.com

Vivons ensemble Laudato Si’ à Port d’Envaux.

Le groupe écologie “Eco Chrétiens 17” du diocèse de La Rochelle,  a la joie de vous convier à la journée :

« Vivre ensemble Laudato Si’ »

Dimanche 4 juillet 2021 de 9h30 à 17h à Port d’Envaux en Charente-Maritime,  en présence de Mgr Georges Colomb, évêque du diocèse, 

 Le groupe Eco Chrétiens 17, soutient les actions de valorisation de l’écologie intégrale dans le diocèse en tissant des relations inter paroissiales. Il dédie cette journée à l’expression du pape ‘Tout est lié’,  expression qui revient souvent dans sa lettre encyclique Laudato Si’ (2015).

Au programme

  • Messe célébrée à l’église de Port-d’Envaux,

Le groupe de réflexion diocésain rencontrera  les participants.

  • à  11h  animation “café du monde“, rencontre, partage d’expériences, repas tiré du sac.
  • L’après-midi : – balade découverte dans la nature, avec Anne Richard, botaniste. Solution – voiture  prévue pour ceux qui le désireront.  Animation spirituelle, a suivre, avec Dominique Vauvelle, diacre, membre du groupe “Eco Chrétiens 17” avec une animation corporelle avec Claire Pierre.
  • 16h30 , un temps d’échange avec Mgr Georges Colomb clôturera la journée.

Contacts :

  • Dominique Vauvelle au 06 88 16 94 80 – dvauvelle17@gmail.com
  • Marie Rémy au 06 65 69 41 88 – mapremy@gmail.com

cliquer sur l’image pour la télécharger

Bénévoles recherchés pour le Pélé VTT Vouhé – île Madame – 8 /13 juillet 2021

Du jeudi 8 juillet au mardi 13 juillet 
Plus de 60 collégiens vont vivre cette aventure sur les routes de Charente Maritime.

Les organisateurs recherchent :
– Des personnes qui accepteraient d’assurer la sécurité du parcours, notamment en sécurisant les traversées de routes.
– Un médecin ou une infirmière pour l’équipe médicale

Contacter Sandrine Guillaume 0687554436.

Merci de prier pour ce pèlerinage.

Messe de départ du père Jean Berchman

Dimanche 20 juin à 11h 00 à l’église Notre Dame,  la paroisse a eu la joie, mais aussi le regret,  d’ entourer le père Jean  Berchman qui a présidé l’Eucharistie avant de nous quitter.  Nous le remercierons pour tous les mois passés sur notre paroisse, avec dévouement, chaleur humaine et simplicité.

Le père Michaël Le Nezet, curé de la paroisse de Rochefort, lui a remis un cadeau de départ en témoignage de gratitude pour le travail accompli.

Le père Jean sera au service de la paroisse de saint Jean d’Angely. où il  poursuivra sa mission en tant que vicaire.

photos NG

.

Covid 19 : dernières nouvelles

L’évolution positive de la situation sanitaire mène à l’adaptation de certaines mesures restrictives.
Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce mercredi 16 juin 2021 :

la fin du port du masque en extérieur sauf exceptions (regroupements, files d’attente, marchés, stades…). Les arrêtés préfectoraux sur le port du masque seront modifiés dès jeudi 17 juin 2021. En revanche, le port du masque dans les milieux clos reste obligatoire (entreprises, magasins, transports…) ;

Par ailleurs, les jauges pour l’accueil du public sont maintenues jusqu’au 30 juin, les précisions quant aux nouvelles règles à compter du 1er juillet seront annoncées la semaine prochaine.

Quand au protocole sanitaire mis en place pour la Fête de la musique, il est maintenu et les concerts sauvages restent interdits pour lutter contre les regroupements sur la voie publique.

Quand au couvre feu, il prend fin, à partir de dimanche 20 juin à 6 heures, les Français ne seront plus obligés d’être rentrés chez eux à 23 heures. Le premier ministre Jean Castex l’a annoncé jeudi lors d’une conférence de presse.

Une mesure qui intervient dix jours plus tôt que la date initiale du 30 juin. Il faut dire que la situation s’est améliorée plus vite que prévue en France puisque le taux d’incidence est désormais en dessous du seuil d’alerte des 50 cas positifs pour 100 000 habitants

Concernant la vaccination, le nouvel objectif à la fin août est de 40 millions de primo-vaccinés, 35 millions de personnes complètement vaccinées et 85% des plus de 50 ans ou de personnes atteintes de comorbidités vaccinés.