Homélies du Père Mickaël

Dimanche 21 février 2021 – 1er dimanche de carême

” Il resta quarante jours, tenté par Satan” Marc 1, 13

  • Lecture du livre de la Genèse (*, 8-15)
  • Psaume 24(25)
  • Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre  (3, 18-22)
  • Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 12-15)

HOMELIE

Le récit de Marc est très court, très sobre mais suffisant pour nous dire l’essentiel.

Il fait mention du baptême de Jésus, des tentations au désert pendant quarante jours, de la vie au désert au milieu des bêtes sauvages et enfin de sa mission d’annoncer la venue du Règne de Dieu.

Il y a ici comme un condensé de la vie de tout chrétien. Nous aussi nous sommes nés à la vie de Dieu par notre baptême mais nous cheminons encore comme au désert jusqu’au jour où nous parviendrons en terre promise, cette terre de liberté qui ne se trouve vraiment qu’en Dieu lui-même.

Dans cette vie ici-bas, nous sommes aussi comme en exil et nous faisons l’expérience de nos faiblesses et de nos pauvretés. Nous aussi nous sommes tentés par l’esprit du malin nous laissant croire à un paradis sur terre ou à un bonheur facile.

Enfin dans cette vie que nous traversons, à l’image des bêtes sauvages qui entouraient Jésus au désert, nous prenons conscience que ce monde dans lequel nous sommes peut paraître parfois encore bien sauvage, où la loi du plus fort semble régner, où le chacun pour soi semble triompher, où l’injustice semble être victorieuse. Et en nous-mêmes, nous découvrons des lieux non encore apprivoisés, non encore pacifiés. Dieu, en Jésus s’est fait solidaire de nos vies : « le Christ, lui aussi, a souffert pour les péchés, une seule fois, lui, le juste, pour les injustes » écrit saint Pierre dans la deuxième lecture. Et sans doute le carême nous fait percevoir cela d’une manière plus forte.

Mais l’Evangile nous dit aussi que Jésus a traversé cela et qu’il en est sorti pour accomplir la mission reçue de son Père, celle d’annoncer le Royaume de Dieu. Et c’est un chemin de vie qu’il nous propose à sa suite et particulièrement dans ce temps de carême.

Grâce aux autres évangélistes, nous savons que Jésus est sorti vainqueur des tentations et que c’est la Parole même de Dieu qui lui servira d’arme de victoire. Plus je la pratique et plus je la reçois comme la Parole divine capable d’éclairer ce qui peut parfois me sembler obscur, capable de m’ouvrir des chemins d’espérance alors que l’horizon parfois peut me paraître bouché, capable parfois de réveiller en moi un chemin de confiance alors que je l’avais perdue. Nous devons prendre cette habitude de lire et de méditer la Parole de Dieu.

Nous devons nous laisser nourrir par cette Parole, nous laisser remplir de ces mots vivants pour qu’ils prennent chair en nous. C’est l’arme, le bouclier dont nous avons besoin pour résister à toutes les tentations qui se présentent à nous, pour garder confiance et demeurer dans l’espérance.

Profitons de ce temps de carême pour nous nourrir de cette Parole qui sort de la bouche Dieu.

Si parfois nous aimerions un monde sans soucis, sans obstacle, sans épreuve, sans injustice, sans violence, la vie concrète nous remet face à la réalité toujours moins idyllique.

L’homme est parfois un loup pour l’homme et les relations entre nous sont loin d’être harmonieuses, pacifiées ou unifiées. Il y a encore du sauvage en nous et autour de nous.

Mais il nous faut pourtant vivre dans cette réalité sans la fuir.

Que nous dit l’évangéliste ? « Jésus vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient. » Au désert, Jésus a vécu au milieu des bêtes sauvages autrement dit, il n’en n’a pas eu peur, il ne s’est pas laissé impressionner ou déstabiliser par elles. Il a même pu vivre en paix au milieu d’elles. Et c’est cela qu’il veut pour nous. « Il donne mission à ses anges de te garder sur tous tes chemins. » (Ps 90, 11) Cela me rappelle l’histoire du prophète Elie tra

versant lui-même le désert pris alors par le découragement et l’abattement. Dieu envoya un ange pour lui redonner des forces et du courage déposant près de lui, une galette et un peu d’eau, lui disant : « Lève-toi, et mange, car il est long, le chemin qui te reste. » Vouloir en effet nous en sortir tout seul dans un monde parfois hostile, injuste et violent est une folie. Jésus lui-même s’en est remis aux anges qui le servaient. Ce que les anges apportent, l’Eglise continue de nous l’offrir dans la vie sacramentelle, l’Eucharistie, le sacrement du pardon, le sacrement des malades comme les remèdes nécessaires. Il y a une Présence qui apaise et qui fortifie, qui guérit et qui console, Dieu lui-même qui veut se donner à nous pour que nous demeurions en paix en toute circonstance.

N’ayons pas peur de vivre ces temps que notre paroisse nous propose et particulièrement autour de l’adoration ou de la confession. Car là, pour nous aussi, les anges de Dieu se mettent à notre service pour que plus rien ne nous fasse peur.

Enfin, nous comprenons aussi dès le début de l’évangile que Jésus n’est pas seul.

A son baptême, l’Esprit Saint est descendu sur lui telle une colombe et c’est ce même Esprit saint qui le pousse à traverser le désert comme il le poussera ensuite à annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume. Et Jésus se laisse ainsi guider et conduire par Lui. Il ne va pas là où bon lui semble, il ne dit pas ce que bon lui semble. Il dit et fait ce que l’Esprit de son Père lui dit de faire et de dire. Nous devons nous aussi ne pas nous laisser guider par nos seuls sentiments, par nos seuls désirs. Nous devons aussi nous en remettre à l’Esprit Saint en toute confiance car il sait ce qu’il fait. C’est la prière du psalmiste que nous avons chantée : « Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route. Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi, car tu es le Dieu qui me sauve. » C’est la prière qui doit nous accompagner durant cette traversée du carême que nous commençons. C’est la voix qu’il nous faut suivre pour, au terme de ce chemin, entrer dans la vie nouvelle avec le Christ. Amen

Père Mickaël, curé

Pour retrouver, télécharger et relire une des dernières homélies du Père Mickaël, cliquez ci-dessous, sur la date de votre choix  :