Homélies du Père Mickaël

Dimanche  29 mars 2020 – 5ème dimanche de carême

“Lazare, viens dehors!”. Jean 11, 43

  • Lecture du livre du prophète Ézéchiel (37, 12-14)
  • Psaume 129 (130)
  • Lecture de la  lettre de St Paul apôtre aux Romains (8, 8-11) 
  • Évangile de Jésus Christ selon St Jean (11, 1-45)

Homélie.

Chers paroissiens, nous nous retrouvons ce dimanche déjà marqués profondément par cette situation inédite dans laquelle nous nous trouvons. Ce que nous vivons, comme l’exprimait le pape François sur la place saint Pierre à Rome vendredi soir, est une véritable tempête qui démasque notre vulnérabilité et révèle ces sécurités avec lesquelles nous avons construit nos agendas, nos projets, nos habitudes et priorités. Nous pensons en ce moment particulièrement aux familles éprouvées partout dans le monde par la perte d’un être cher. Nous pensons à tous ces soignants qui se donnent d’une manière si extraordinaire et tous ceux qui se dévouent d’une manière ou d’une autre au service des plus fragiles. Nous prions pour eux tous en ce dimanche. La liturgie de ce cinquième dimanche de carême nous rejoint dans ce contexte particulier que nous vivons.

Lazare est mort et enfermé dans le tombeau. Et les ténèbres du tombeau ressemblent aux ténèbres dont nous parlait le pape François ce vendredi soir : depuis des semaines, la nuit semble tomber. D’épaisses ténèbres couvrent nos places, nos routes et nos villes ; elles se sont emparées de nos vies en remplissant tout d’un silence assourdissant et d’un vide désolant, qui paralyse tout sur son passage. Mais plus profondément nous percevons aussi que nous nous sommes laissés enfermer, comme dans un tombeau. Enfermés dans nos certitudes, dans nos sécurités, dans nos savoirs d’experts, dans nos préoccupations mondaines, dans nos assurances tous risques, dans nos capacités humaines pourtant limitées. Nous nous sommes laissés absorber par des choses et étourdir par la hâte dit encore le pape. 

Mais il est temps de nous laisser réveiller par la voix qui résonne dans cette page d’évangile: « Lazare viens dehors » ou d’une manière plus discrète, plus secrète, telle Marthe s’adressant à sa sœur Marie : « Le maître est là et il t’appelle. » C’est la voix du Seigneur qui nous appelle à la vie. « Je vais ouvrir vos tombeaux et vous en faire sortir » (Ez 37,12) C’est la voix qui vient nous réveiller de notre torpeur. C’est la voix qu’entendirent dans la nuit les 10 vierges, les sages et les insensées : « Au milieu de la nuit, il y eut un cri : “Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre. » (Mt 25,6) C’est la voix qui nous invite à choisir ce qui est important et ce qui passe, de séparer ce qui est nécessaire de ce qui ne l’est pas nous disait encore le pape. C’est la voix qui vient nous rappeler avec force que personne ne peut se sauver tout seul ! C’est cela que le Seigneur veut faire comprendre à Marthe, à Marie et à tous ceux qui sont venus partager leur peine : « Moi je suis la résurrection et la vie, celui qui croit en moi, même s’il meurt vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais ». Enfermés dans nos tombeaux, dans nos peurs, dans nos angoisses qui sont bien réelles et compréhensibles, nous sommes appelés à sortir et rejoindre le Christ. « Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière, sur le pays de l’ombre, une lumière a resplendi. » (Is 9,1) Oui frères et sœurs nous le découvrons chaque dimanche de carême, le Christ est l’eau vive capable d’étancher nos soifs (3ème dimanche de carême- la Samaritaine), la lumière pour nous aider à voir clair (4ème dimanche de carême- l’aveugle de naissance) la vie plus forte que la mort (5ème dimanche de carême- la résurrection de Lazare). Lorsque Marie, sœur de Marthe, entend l’appel, elle se lève rapidement et va rejoindre Jésus. C’est à cela que nous sommes appelés frères et sœurs, nous approcher de Jésus.

Nous approcher de Jésus pour recevoir la Lumière qui éclaire et qui guide. Elle est très belle et pleine de sens cette parole de Jésus dans l’évangile de ce jour: « celui qui marche pendant la nuit trébuche, parce que la lumière n’est pas en lui. » Nous n’avons pas besoin d’une lumière extérieure mais d’une lumière intérieure pour avancer. Il nous faut une lumière intérieure pour ne pas trébucher dans ces temps ténébreux que nous vivons. Voilà pourquoi il nous faut nous approcher de Jésus car c’est de Lui que vient cette lumière. Cette lumière intérieure, c’est l’Esprit de Jésus, l’Esprit Saint qu’il nous a promis. Et cet Esprit nous dit saint Paul, justement  « n’est pas un esprit de peur, mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi ». (2 Tm 1,7) C’est bien de cela dont nous avons besoin. « Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. » (Rm 8,11).

Alors mes amis, chers paroissiens, prions en ce jour l’Esprit Saint, invoquons-le avec confiance pour qu’il nous assiste, nous accompagne pour que, même dans les ténèbres, il nous permette de voir clair et de continuer à avancer sûrement.

Bon dimanche. Vous savez que vous êtes tous dans mon cœur de pasteur. Je prie à toutes vos intentions.

Père Mickaël, curé

Conduis-moi douce Lumière,
A travers les ténèbres qui m’encerclent.
Conduis-moi, Toi, toujours plus avant !
La nuit est d’encre
Et je suis loin de ma maison.
Conduis-moi, Toi, toujours plus avant.

Garde mes pas :
Je ne demande pas à voir déjà
Ce qu’on voit là-bas :
Un seul pas à la fois
C’est bien assez pour moi.
Je n’ai pas toujours été ainsi
Et je n’ai pas toujours prié
Pour que tu me conduises,
Toi, toujours plus avant.

Si longtemps ta puissance m’a béni :
Sûrement elle saura encore me conduire
Toujours plus avant
Par la lande et le marécage,
Sur le rocher abrupt et le flot du torrent
Jusqu’à ce que la nuit s’en soit allée…

Conduis-moi, douce Lumière,
Conduis-moi, Toi, toujours plus avant !

Cardinal Newman

Pour retrouver, télécharger et relire une des dernières homélies du Père Mickaël, cliquez ci-dessous, sur la date de votre choix  :