Homélies du Père Mickaël

Dimanche 17 octobre 2021 29ème dimanche du temps ordinaire.

“Le Fils de l’homme est venu donner sa vie en rançon pour le multitudeMarc 10, 45.

  • Lecture du livre du prophète Isaïe (53, 10-11)
  • Psaume 32 (33)
  • Lecture de la  lettre aux Hébreux (4, 14-16)
  • Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (10, 35-45)

Homélie de Rémi Guérin (diacre)

« Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations les commandent en maîtres ; les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur : car le fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude »

La lecture de ce passage de l’évangile nous montre que Jacques et Jean (ils ne sont pas n’importe qui dans le rang des Apôtres) n’ont pas compris la véritable mission de Jésus. Ils osent demander à Jésus une place privilégiée à ses côtés (l’un à sa droite, l’autre à sa gauche) ils cherchent les honneurs et la reconnaissance au point que les dix autres ne sont pas très heureux et sont mêmes remontés contre eux. Jésus, par sa réponse va leur rappeler leur mission qui est aussi la nôtre aujourd’hui.

Notre vocation baptismale est de rechercher la sainteté. C’est notre récompense ultime et c’est à cela que nous devons aspirer. Jésus nous redit que les places à sa droite et à sa gauche ont déjà été attribuées. Il suffit de regarder le Golgotha. Lors de l’accomplissement du salut, Jésus est allé jusqu’au bout de son service. Il a donné sa vie pour chacun de nous afin que nous ayons part à la vie éternelle. La place que nous devons demander à Jésus est d’être un jour accueilli par Notre Père dans la joie du Ciel. 

Mais nous ne pouvons pas y arriver tout seul. Nous cheminons chaque jour avec des frères et des sœurs chrétiens. Au sein de la paroisse, dans nos activités, nous sommes invités à nous mettre au service les uns des autres. En prenant exemple sur Jésus qui s’est fait le serviteur de tous, nous pourrons répondre à notre mission qui consiste à prendre soin des plus petits, des plus pauvres, à prendre du temps pour rencontrer ces chercheurs de Dieu tellement nombreux autour de nous. Se mettre à leur service, c’est fuir les honneurs. De fait cela nous fait grandir dans l’humilité et nous permet de rester à notre juste place. 

Dans la première lecture de ce dimanche, nous découvrons le lien fort qui unit Jésus à son Père. Jésus, serviteur par excellence a plu au Seigneur car il a cherché en tout à faire sa Volonté. Est-ce que nous désirons faire la volonté de Dieu ? C’est le défi que nous avons à relever. Il n’est pas facile mais avec l’Esprit Saint, c’est possible. 

Accueillons pour nous-mêmes, ce passage de la lettre aux Hébreux que nous avons entendu en 2ème lecture. « Tenons donc ferme l’affirmation de notre Foi. Avançons-nous donc avec assurance vers le trône de la grâce, pour obtenir miséricorde et recevoir, en temps voulu, la grâce de son secours. » 

N’ayons pas peur d’avancer sur le chemin de sainteté qui s’ouvre devant nous. Jésus nous montre le passage à prendre. Alors que nous sommes tentés de prendre l’entrée principale, il nous montre la Porte du Service. C’est la meilleure réponse à donner pour rentrer dans la joie de Dieu pour l’éternité. Amen

Pour retrouver, télécharger et relire une des dernières homélies du Père Mickaël, cliquez ci-dessous, sur la date de votre choix  :