Journée de rentrée paroissiale : dimanche 12 septembre

Dimanche 12 septembre,  en présence du père Mickaël Le Nezet, curé, la rentrée paroissiale et la réouverture de l’église St Louis rénovée, ont été présidées par Mgr G. Colomb évêque de La Rochelle.

Des chants de louange et d’invocation de l’ Esprit Saint  ont animé la cérémonie d’ouverture. Se sont succédé au  pupitre, pour faire chanter l’assistance, Estelle Hartenberger,  Noëlle Lastère et Rémi Guerin ( diacre) .

Mgr G. Colomb

La messe présidée par Mgr Georges Colomb, fut concélébrée avec le père Mickaël curé, le père Eric Ndikubwayo, vicaire et les abbés Yves Guiochet et Pierre Bigot anciens curés de St Louis. assistés par : David Arrat, Arnault Fouan et Rémi Guérin diacres.

Pour télécharger l’homélie de Mgr G. Colomb cliquer ICI

M. Hervé Blanché, maire

M. Hervé Blanché maire,  M. Alain Giorgis, général de gendarmerie, adjoint au maire, des membres de l’équipe  municipale, dont M. Gérard Pons ainsi que M. Rémi Letrou élu municipal d’opposition ont honoré de leur présence cette cérémonie.

 

M. Blanché, maire, a rappelé à l’assistance l’effort financier exceptionnel de la municipalité accordé à cette rénovation dans le cadre de la préservation et de la mise en valeur de ce monument historique, emblématique de la ville de Rochefort.

Père Mickaël Le Nezet

 

Le père Mickaël a ouvert la célébration en prononçant  l’allocution qui suit :

 

 

Allocution :

Notre chère église St Louis était bien abîmée et fatiguée, elle s’était assombrie et couverte de poussière. Elle avait vieilli. Et voilà qu’après bien des diagnostics, des études et des auscultations assurés par des experts, après des choix courageux et audacieux des décideurs et des politiques, après bien des soins prodigués par des mains d’artistes, et l’investissement de nombreux paroissiens ces dernières semaines, venus la bichonner, nous retrouvons l’église saint Louis plus belle, plus lumineuse, plus majestueuse.

Elle est la maison, l’auberge où il fait bon se reposer et se ressourcer pour mieux reprendre la route. Certes, elle sait qu’elle devra encore passer entre les mains des spécialistes mais elle a confiance en leur savoir-faire et en leur passion pour elle. Ils ne la laisseront pas tomber.

Elle nous permet de nous rassembler ce matin avec joie et émotion, si heureuse de retrouver ses enfants bien-aimés qui ne sont ni abîmés, ni fatigués, ni assombris, ni couverts de poussière, ni vieillis mais qui forment une communauté encore plus vivante, plus fraternelle et plus missionnaire. L’église saint Louis veut être pour nous tous mais aussi pour celles et ceux qui entreront la visiter et la contempler, un havre de paix au milieu de la cité, représenté ici par les élus que je remercie de leur présence à commencer par le maire de Rochefort, M. Hervé Blanché.

Elle nous invite à nous tourner vers Celui qui en est la tête, le Christ ressuscité et vivant représenté aujourd’hui en la personne de notre évêque, Mgr Georges Colomb assisté des diacres, des prêtres et notamment des deux anciens curés qui m’ont précédé, le père Yves Guiochet et le père Pierre Bigot.

Elle nous encourage, à rester unis par un même Esprit Saint, à chanter notre louange et notre reconnaissance, comme nous venons de le faire, à Dieu Père de toute miséricorde et de toute bonté qui nous ouvre déjà les portes de la Jérusalem Céleste.

Eglise saint Louis, réjouis-toi, te voilà enfin prête à reprendre le service, à accomplir ta mission pour la Gloire de Dieu et le salut du monde. « Ecoute, ton Dieu t’appelle. »

Père Mickaël Le Nézet, curé de Rochefort

Pour télécharger ou imprimer cette allocution cliquer ICI 

Cette célébration a été conclue par la nomination pour 3 ans de  la nouvelle équipe pastorale par Mgr G. Colomb évêque :

  • Martine Guerin

    La nouvelle équipe pastorale
  • Estelle Hartenberger
  • Blandine Vernier
  • Pascal d’Erceville
  • Jean baptiste Martin

Equipe destinée à collaborer avec les pères Mickael Le Nezet et Éric  Ndikubwayo.

 

L’après midi  l’assemblée paroissiale s’est réunie autour du père Mickaël curé,  en présence de Mgr Georges Colomb évêque, pour être informée du lancement de la démarche synodale, qui sera soutenue par des petites fraternités, réparties sur l’ensemble du doyenné de Rochefort.

Pour s’inscrire aller sur le site du diocèse spécialement dévolu à  cet évènement :

Rendez-vous sur : http://synode.catholiques17.fr

Inscrivez-vous sur le site diocésain directement, mais aussi, pour info, auprès du secrétariat paroissial de Rochefort.

CONTACT PAROISSE

Secrétariat paroissial  :  Presbytère Saint-Louis  –  109  ter rue Pierre Loti,  17300 Rochefort  –  05 16 65 42 89– @ : paroissederochefort@gmail.com

Frédéric Passeboeuf

 

M. Frédéric Passeboeuf,  historien, membre des services du patrimoine de la ville de Rochefort,  venu pour l’occasion, a clos cette journée, en guidant  la visite de l’église rénovée.

 

 

Galerie des photos GT

 

 

 

 

 

 

 

 

Des Capucins à saint Louis

L’église St Louis a été construite à l’emplacement de l’ancienne chapelle du couvent des Capucins, dont elle a réemployé certains éléments. Bâtie dès 1672 et érigée en église paroissiale en 1791 sous le vocable de saint Louis, elle occupe une place particulière dans l’histoire de la ville, puisqu’elle fut le lieu d’inhumation de grands personnages, comme l’intendant Michel Bégon (1698-1710), qui repose dans la crypte..

C’est en 1823, que la commune devint propriétaire de la totalité de l’ancien établissement religieux et elle y édifia, en 1829, un collège de noble apparence; l’actuel collège P. Loti., jouxtant l’église St Louis

Pour le conseil municipal de l’époque, l’église présentait alors ” un aspect désagréable qui contraste singulièrement avec le nouveau collège y attenant…” Pour cette raison l’église saint Louis,  de piètre apparence, sera l’objet d’une ambitieuse campagne de restructuration, entre 1835 et 1838, sous la direction de Félix Garde, architecte de la ville de Rochefort. Seul le clocher- campanile, datant de 1768 est conservé et intégré dans la nouvelle composition.

Les sœurs jumelles

Comme la plupart des église du début du XIX ème siècle, le plan de l’église saint Louis s’inspire des anciennes basiliques romaines. Encadrée de bas – cotés, elle développe une nef sans transept qui donne sur un chevet plat s’appuyant sur l’ancien clocher du couvent des Capucins.

Oeuvre majeure de Félis Garde, sa façade à bossages s’organise à partir d’un majestueux portique à l’antique à colonnes corinthiennes, couronné par un puissant fronton sculpté. La façade de l’église St Louis présente de fortes analogies de composition avec la façade de l’église parisienne, Notre Dame de Lorette. Cette dernière, construite entre 1823 et 1836 par l’architecte Hippolyte Lebas, est considérée comme l’un des grandes références de l’architecture néoclassique française.

L’orgue, dû au facteur Merklin-Schutze (Paris), a été acheté en 1885. L’espoir de sa remise en état subsiste toujours…

Rénovation intérieure 2019 – 2021

Trois tranches de travaux, pour une somme proche du million d’euros, ont été nécessaires pour la rénovation intérieure de l’église St Louis.

Son financement a été supporté par la ville de Rochefort avec le concours de l’Etat, de la DRAC Nouvelle Aquitaine, de la région Nouvelle Aquitaine et du département de Charente Maritime.

La fin de ces travaux de réhabilitation et la réouverture de l’église,  ont été marqués par une messe solennelle, le 12 septembre 2021, présidée par Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle aux côtés l’abbé Mickaël Le Nézet, curé de Rochefort.

La 1ère tranche a vu la restauration de la voûte de la nef et la restitution de son décor à partir de cartes postales du XIXème siècle qui montrent un décor de faux doubleaux, des semis d’étoiles, des rosaces au centre de chaque travée, ainsi qu’une frise encadrant  les bases en demi – lunes.

La 2ème tranche a compris la réfection des sols de la nef et des bas côtés. Ils ont été restitués en pierres semblables à celles de l’allée centrale selon le cahier des charges de 1835. Un système de chauffage électrique, installé dans les estrades en bois supportant les chaises, de chaque côté de l’allée centrale, a été choisi pour sa réversibilité et son faible impact sur l’équilibre thermique de l’édifice.

La 3ème tranche s’est attachée à la rénovation des décors de la nef. Un premier décor, aujourd’hui peu visible, accompagnait vraisemblablement l’architecture. Le second décor, riche et travaillé est contemporain des statues en terre cuite, s’appuient sur les piliers de la nef. Ce dernier décor sera nettoyé, consolidé et complété pour ses parties disparues.

Pour les personnes intéressées par les magnifiques panneaux  extérieurs, fixés aux palissades  pendant les travaux  et représentant les richesses de l’église St Louis, une galerie de photos est disponible ci dessous.

 

 

 

 

 

Journées du patrimoine

Samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021 

Des visites de l’église St Louis seront organisées par le service du patrimoine :

Vous aurez aussi l’occasion de visiter le collège Pierre Loti également chargé d’histoire.

  • Samedi de 10h00 à 17h30
  • Dimanche de 14h00 à 18h00

Concert de piano dans la nef de l’église St Louis à 19h00

Samedi 18 septembre à 19h00
Concert des professeurs du Conservatoire de Rochefort.

– Quatuor de cordes
Laurence Le Calvé Bailly (violon) Marie-Laure Pellerin Merceron (violon) Émeline Mends da Cunha (alto) Karine delage (violoncelle).
– Trio piano, chant, hautbois
Bénédicte Oudin (piano) Marie-Annick Blin (chant) Pierre Chataigner (hautbois).Programme musical varié, festif et sacré pour célébrer la restauration de la nef de l’église Saint Louis.

ATTENTION, nombre limité de personnes, 
réservation obligatoire – Inscription à partir du 14 septembre au Musée Hèbre .

 

Fête de la Croix Glorieuse

Dans la liturgie actuelle, la fête de la Croix glorieuse se situe le 14 septembre, au terme d’un parcours spirituel de quarante jours commencé le 6 août à la fête de la Transfiguration.

La liturgie offre ainsi comme un « carême d’été » qui permet un cheminement au cours duquel les chrétiens sont appelés à progresser pour entrer dans la sagesse de Dieu. Ces quarante jours, vécus à partir de la Transfiguration du Seigneur, sont l’occasion d’approfondir un aspect essentiel du mystère chrétien.

Que nous apprend le langage de la Croix ?

Le bois de la Croix rappelle le supplice du Seigneur et apparaît comme un symbole par excellence du Salut en marche.

La Croix est le signe éminent de l’amour sauveur de Dieu qui donne sa vie, mais en même temps signe de victoire sur le péché, le mal et la mort, car ce don débouche sur la Résurrection et la gloire.

Ainsi, les quarante jours qui conduisent de la Transfiguration à la fête de la Croix, nous incitent à changer notre regard sur la Croix pour y voir le désir de Dieu que « la vie surgisse à nouveau d’un arbre qui donnait la mort » (Préface).

Forum des associations : Secours Catholique de Rochefort

Samedi 11 septembre place Colbert, s’est tenu le forum des associations rochefortaises. Après un début de matinée pluvieux, la journée  est vite devenue chaude et ensoleillée   Une centaine d’associations était  présente pour présenter leurs activités.

Le stand du Secours Catholique était présent à ce forum

Dès 12h a eu lieu dans le Jardin du théâtre,  le traditionnel accueil des nouveaux Rochefortais.

Ce temps fort, très attendu de la rentrée, fut l’occasion de rencontres et d’échanges entre les habitants et les associations.

Cet évènement a été organisé dans le respect des règles sanitaires, le port du masque était obligatoire.

Pèlerinage à Pons pour les vocations

Samedi 11 septembre 2021, vous êtes tous invités à Pons pour prier pour les vocations autour de Notre-Dame de Recouvrance. Une conférence autour du thème de la vocation sera animée par le père Dominique-Raphaël, dominicain de Bordeaux.

Le pèlerinage sera présidé par l’évêque du diocèse de La Rochelle, Mgr Georges Colomb. Les participants se réuniront à partir de 10h devant l’église d’Avy avant de se diriger vers Pons. A 12h, le père dominicain Dominique-Raphaël donnera une conférence avant que la procession sous le regard de Notre-Dame de Recouvrance. Une messe clôturera cette journée.

Notre Dame de Recouvrance est priée toute l’année par les paroissiens, les pèlerins de saint Jacques de Compostelle, les diocésains. Le pèlerinage a connu bien des temps de grande piété comme des moments de doute voire des périodes d’abandon. Mais Marie ne nous abandonne jamais ! Elle reste fidèle à son « OUI » au Seigneur tout en respectant la liberté d’y croire ou de ne pas y croire : Cantate de Mgr Jean-Auguste-François Eyssautier, Évêque de La Rochelle et Saintes 1906-1923 : « Autrefois des moines austères ici répandaient leurs prières et vous répandiez vos bienfaits ».

Décès de Mgr François Favreau

Ancien évêque de La Rochelle et Saintes, Mgr François Favreau est décédé dans sa 92ème année ce mardi 7 septembre 2021.

Une messe présidée par Mgr Matthieu Rougé sera célébrée à la cathédrale Sainte-Geneviève de Nanterre vendredi 10 septembre 14h30 et à Poitiers samedi 11 septembre en début d’après-midi.

Mgr Favreau est né le 15 novembre 1929 à Poitiers, il a été ordonné prêtre le 15 juin 1965 à l’âge de 23 ans pour le diocèse de Poitiers.

l fut vicaire et professeur de philosophie à Niort puis directeur diocésain de l’enseignement religieux et délégué national à la catéchèse.

Après deux années comme vicaire général de Mgr Vion, le pape Paul VI le nomme en 1972 évêque auxiliaire de Mgr Jean-Paul Vincent, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron. Il est ordonné évêques le 20 janvier 1973, en la cathédrale de Poitiers.

En 1977, Jean-Paul II le transfère à La Rochelle comme coadjuteur de Mgr Félix Verdet auquel il succède de plein droit deux ans plus tard.

Au service de la Conférence des évêques de France, il fut président de la commission épiscopale de liturgie et de pastorale sacramentelle de 1979 à 1984, président de la commission internationale francophone pour les traductions et la liturgie entre 1985 et 1991, puis membre de la commission doctrinale de 1994 à 1996 et du conseil permanent de 1995 à 2000.

Fête de la nativité de la Vierge Marie

L’année liturgique comporte trois cycles :

  • Celui des dimanches,
  • des fêtes en l’honneur de Jésus-Christ
  • des fêtes des saints.

La première grande fête du cycle des saints est celle de la Nativité de la Vierge Marie, mère de Jésus-Christ, célébrée le 8 septembre de chaque année.

La fête du 8 septembre est très ancienne. Si elle a été célébrée très tôt à Constantinople et à Jérusalem, elle a pris forme à Rome au VIIe siècle.

Au cours de cette fête, les fidèles sont mis en présence de la plus haute sainteté humaine reconnue et vénérée par l’Église, celle de la Vierge Marie.

Les textes lus et les prières chantées à cette occasion éclairent au mieux le sens du culte que l’Église à cette occasion éclairent au mieux le sens du culte que l’Église rend à Marie.

Les évangélistes ne nous disent pas où est née Marie, ce qui a peu d’importance. On sait seulement qu’elle était parente d’Elisabeth qui habitait en Judée. Il n’est donc pas impossible qu’elle soit elle-même originaire de Jérusalem comme le veut une antique tradition dont on trouve trace dans l’évangile apocryphe de Jacques, qui nous parle des parents de la Vierge, Joachim et Anne.

Anne, Joachim et la Vierge Marie

Il existait également, à Jérusalem, une maison appelée « la Maison d’Anne ». Près de cette maison fut érigée une église dont la dédicace eut lieu un 8 septembre. L’anniversaire de cette dédicace fut commémoré chaque année. La fête s’étendit à Constantinople au 5ème siècle puis en Occident. Plus tard, on lui adjoignit la fête de sa conception, neuf mois auparavant d’où le 8 décembre. La Nativité de Marie est une des grandes fêtes de l’année liturgique byzantine car elle inaugure l’économie du salut et l’inscription du Verbe de Dieu dans l’histoire des hommes.

“Aie pitié de moi, pécheur, et viens à mon aide, ô ma Dame. Ta glorieuse naissance de la race d’Abraham, de la tribu de Juda, de la souche de David, n’a-t-elle pas apporté la joie au monde entier ? Qu’elle me remplisse aussi de joie et me purifie de tout péché.”

(Prière anonyme du Moyen Age)

L’église St Louis retrouve son éclat

Toute la journée du samedi 4 septembre, de 9h30 à 17h00, plus de quinze personnes sont venues nettoyer l’église St Louis qui  pendant ces 2 dernières années a été sérieusement rénovée, (peintures de la voûte, réfection du dallage, installation du chauffage au sol (sous panneaux de bois moquettés). Sans oublier l’aménagement du rez de chaussée et de l’étage des dépendances de St Louis : installation du secrétariat paroissial, déplacement de la sacristie, ouverture du bureau de l’économat, de la salle de réunions paroissiale et du bureau du curé.

La journée a commencé  par la messe de 8h30 suivie d’un temps d’adoration de 9h00 à 9h30

La poussière blanche qui s’est incrustée dans les moindre recoins  a dû être aspirée. On peut dire que tous ont donné beaucoup de leur personne.

Les aspirateurs, les balais,  les chiffons se sont coalisés pour redonner du lustre à cette église.

Puis vers midi, s’est tenu un pique nique partagé au Catholic’s Pub  afin de faire une coupure bien méritée.

Ainsi la réouverture au culte, pourra avoir lieu dimanche 12 septembre pour recevoir tous les paroissiens endimanchés et Mgr Georges Colomb évêque de la Rochelle.

Quelques photos illustrent ce lourd labeur.

Grand ménage à l’église St Louis…

En vue de la réouverture de l’église saint Louis dimanche 12 septembre 2021

Toutes les bonnes volontés sont invitées à venir aider le samedi 4 septembre à la préparation de l’église saint Louis, en vue de la réouverture au culte. (Déchèterie, rangement, nettoyage, aménagement…) Créneaux possibles à partir de 9h30 jusqu’à 17h00.

Il est possible de commencer la journée par la messe à 8h30 suivie d’un temps d’adoration de 9h00 à 9h30 et de partager le pique nique sur place le midi au Catholic’s Pub. MERCI.

Inscriptions : Caté – Aumônerie – MEJ

Mercredi 08 septembre 2021

De 10 heures à 12 heures salle Notre Dame : 65 Ter rue Voltaire à Rochefort 

CONTACT PAROISSE

Secrétariat paroissial  :  Presbytère Saint-Louis  –  109 Ter rue Pierre Loti,  17300 Rochefort  –   05 16 65 42 89 – @ : paroissederochefort@gmail.com

Pour imprimer ou télécharger les affiches A4 cliquer sur l’image qui vous intéresse.

 

Reprise des rencontres pour les jeunes pros – 2021-2022

Mercredi 8 septembre 2021 à 20h00, première réunion. Le rendez-vous est au Catholic’s Pub (derrière l’église St Louis), il y aura un repas partagé suivi d’un temps d’échange.

Les réunions se feront le 1er dimanche de chaque mois au Catholic’s Pub ( derrière l’église St Louis). D’abord la messe à 11h00 suivie d’un repas partagé et d’un temps d’échange l’après midi .
L’accompagnateur du groupe est le père Eric.

Venez rejoindre le groupe des Jeunes Pros !

►  Vous êtes un jeune chrétien en vie active  entre 20 et 35 ans
►  Vous souhaitez vivre votre foi en harmonie avec votre vie dans le monde
►  Vous avez envie d’échanger, de partager, de prier avec d’autres jeunes professionnels.

Alors… rejoignez le groupe des Jeunes Pros de Rochefort !

Un groupe œcuménique qui réunit des jeunes en activité professionnelle, catholiques et protestants, tous les mois, autour d’un repas suivi d’un temps d’échange sur des sujets variés définis ensemble et d’un temps de prière commune. Chacun y apporte sa singularité et toutes les initiatives peuvent y éclore.

Contacts
  • Agathe  Bombail, responsable  – 06.42.29.62.62
  • Éric NDIKUBWAYO (prêtre), accompagnateur spirituel – 07.68.69.45.31
  • Secrétariat paroissial :  05.16.65.42.89