Inauguration de la Patinoire de Rochefort

Le 5 décembre à 19h, place Colbert à Rochefort, a eu lieu le traditionnel verre de l’amitié regroupant  les partenaires de la patinoire de Rochefort.

Avec ses 1000 m² de glace, c’est la plus grande patinoire de Charente Maritime. Sa fréquentation peut atteindre 27 000 patineurs pendant la saison. C’est le point de ralliement festif pour tous les jeunes du pays rochefortais.

Elle ouvre du 1er décembre au 6 janvier 2019 tous les jours de la semaine y compris les après midi de Noël et du jour de l’an.

Étaient présents :  M. Hervé Blanché maire de Rochefort, M. Gérard  Pons adjoint au maire, initiateur de cette attraction hivernale en 2000, M. l’abbé Mickaël Le Nezet curé de Rochefort et tous les mécènes de la patinoire qu’il est impossible de citer dans leur ensemble. Une belle soirée conviviale comme chacun en a besoin en cette période de fêtes.

► Spectacles à ne pas manquer:

Samedi 15 décembre de 16h 30 à 17h30 spectacle de patinage artistique et de danse de Niort.

Le vendredi 21 décembre à 20h  un grand spectacle avec nos stars françaises du patinage artistique et de danse aura lieu sur la patinoire,avec écran géant place Colbert.

Seront présents  : Philippe Candeloro; Gabriella Papadakis; Guillaume Cizeron champions du monde, Europe, vice champions olympiques et Vanessa James; Morgan Ciprès.

 

Dialogue contemplatif

Venez goûter à un temps d’écoute et de contemplation de l’Évangile en petit groupe.

Jeudi 6 décembre à 20h 15 

Le dialogue contemplatif… qu’est-ce que c’est ?

  • Dialogue” car c’est ensemble que nous allons dialoguer avec la Parole de Dieu. Il s’agit plus de se mettre à l’écoute les uns des autres pour ensemble entrer en dialogue avec le Seigneur que de se parler les uns aux autres.
  • Contemplatif” car au cours de ce temps de prière je vais me laisser toucher  par la Parole du Seigneur, avec l’aide de mes frères et sœurs. Je vais aussi contempler la manière dont le Seigneur parle au cœur de celles et ceux qui prient avec moi.

► Calendrier 2018/19 :  les jeudis 6 décembre 2018 et 10 janvier, 7 février, 7 mars, 11 avril, 9 mai et 6 juin 2019 à 20h15 (durée environ 1h)

►  : Salle codée – 65 ter rue Voltaire (dans la cour à gauche )

► Contact : Dominique GUIOT, ☏ 06 08 89 41 46 – d.guiot17@gmail.co

Soirée de prière et de jeûne à l’invitation du pape François.

En  paroisse, ce Vendredi 7 décembre à 19h, à l’église Saint-Paul, rue du 19 mars 1962

Le pape François nous invite, suite aux affaires douloureuses de pédophilie, à un temps de prière et de jeûne.

Nous lirons  la lettre  qu’il nous envoie  :  « Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui » (1 Cor 12,26).

C’est ainsi que le pape François introduit sa lettre au peuple de Dieu, publiée le 20 août 2018, suite à la publication du rapport sur les cas d’abus sexuels concernant environ 300 prêtres de Pennsylvanie,  de 1950 à 2010.

Cette  lettre est un cri du cœur où le pape exprime sa douleur et sa honte, sa solidarité avec les victimes.

Le pape François désire mobiliser toute l’Église catholique pour mettre fin à la culture du silence qui favorisait les abus sexuels, il invite à la prière, au jeûne et au repentir, appelant chacun à dénoncer tout abus dont il serait témoin, ou qui viendrait à sa connaissance.

Prière du mois

Prière pour l’Avent

Allume une braise dans ton cœur, c’est l’Avent.

Tu verras, l’attente n’est pas vaine quand on espère  quelqu’un

Allume une flamme dans tes yeux, c’est l’Avent.
Regarde autour de toi, on a soif de lumière et de paix.

Allume un feu dans tes mains, c’est l’Avent.
Ouvre-les à ceux qui n’ont rien, ta tendresse est à bout de doigts.

Allume une étoile dans ton ciel, c’est l’Avent.
Elle dira à ceux qui cherchent qu’il y a un sens à toute vie.

Allume un foyer en hiver, c’est l’Avent.
Les transis du cœur et du corps viendront et il fera chaud au cœur du monde.

II suffit d’une seule braise, pour enflammer le monde et réchauffer le cœur le plus froid.

Père Robert RIBER (1935-2013)

 

 

Prier le chapelet

Venez prier le chapelet en paroisse

Le chapelet est une méditation de la vie du Christ. Tous les papes ont recommandé cette prière, rappelle Guillaume de Menthière, professeur de théologie aux Bernardins, auteur de Marie de Nazareth

La prière du Chapelet dans nos églises :

✦ le LUNDI à 11h à l’église St Louis (sauf en juillet et août).
✦ le 1er VENDREDI du mois à 14h30 à la chapelle Libération
✦ le 1er SAMEDI du mois à 17h à l’église Saint Paul (dans le cadre des AFC et du Service Prison du Secours Catholique).

✦tous les JEUDIS à 18h 30 à l’église du Breuil Magné.

 

  • Les adresses :
  • – Église St Louis : Rue Audry de Puyravault, Rochefort
  • – Chapelle Libération : Avenue de la Libération, Rochefort– Église St Paul : rue du 19 mars 1962, Rochefort
  • – Eglise St Pierre : rue du 8 mai 1945, Le Breuil Magné 

Comment prier le chapelet ?

La prière du chapelet ou prière du Rosaire est à la fois une prière et une méditation Biblique.C’est une méthode de méditation dont le but est d’occuper entièrement l’esprit dans la contemplation divine, soit par la récitation des prières elles-mêmes, soit par la méditation des scènes évoquées par les passages bibliques proposés, soit… les deux à la fois.

Le chapelet ou Rosaire ne fait appel qu’à des prières toutes simples, faciles à mémoriser, ce qui laisse l’esprit entièrement libre pour la méditation des scènes bibliques présentes à la mémoire. C’est la prière du pauvre, comme Marie. Les 150 “Je vous salue Marie” du rosaire (200 depuis que Jean-Paul II a ajouté la méditation des mystères lumineux dans sa lettre apostolique Rosarium Virginis Mariae) représentait les 150 psaumes. Ainsi les gens simples, qui ne pouvaient pas prier les offices comme le faisaient les moines, trouvaient leur consolation dans cette magnifique prière.

La prière du chapelet peut être prié et médité sans aucun texte écrit ni support matériel, même par les personnes qui ne peuvent pas lire ! On peut donc le pratiquer n’importe où, en silence, par exemple en promenade, ou en se rendant à son lieu de travail. Le chapelet est également idéal pour prier en groupe, même avec des personnes de langues différentes car la séquence des prières fournit des points de repères suffisants ; en effet, le chapelet est universellement connu et pratiqué sous la même forme dans tous les pays du monde !

CONTACT : 

SECRÉTARIAT PAROISSIAL
Presbytère Saint-Louis
102 rue Pierre Loti
17300 Rochefort
 05 46 99 03 11 – @ : paroissederochefort@gmail.com

 

Vente de cartes de Noël pendant le temps de l’Avent

Les Cartes de Noël  sont arrivées, elles sont en vente au prix de 2 €, elles sont d’excellente qualité, sous forme de dépliant. Dans le commerce les cartes de Noël à motif religieux sont quasiment introuvables.

Ces cartes seront vendues ou commandées à la fin des messes des dimanches:  9; 16; 23; 30 décembre de 9h 30 à l’église St Pierre du Breuil Magné, de 10h 00 à église St Paul, de 11h 00 à l’église St Louis et le samedi soir 18h 30  à l’église Notre Dame.

Ce sont des reproductions des vitraux de l’église saint Louis…

  • l’une du vitrail de  la Nativité  
  • l’autre du vitrail de la Visite des Mages.

Secrétariat paroissial☏  05 46 99 03 11 – courriel : paroissederochefort@gmail.com

Traditions de l’Avent…

1. Couronne de l’Avent

La couronne de l’Avent est faite de branchages de pin, arbre toujours vert, pour signifier la vie. Elle est nouée par un ruban rouge et ornée de pommes de pins. Les couronnes sont un ancien symbole, les couronnes rondes évoquent le soleil et annoncent son retour. La couronne est un cercle qui rappelle que le temps des fêtes revient chaque année, il symbolise aussi que Jésus va revenir.

La couronne de l’Avent peut être placée sur une table avec quatre bougies ou sur la porte d’entrée de la maison en signe de bienvenue. Il semble que les premières couronnes soient apparues au nord de l’Allemagne au XVI° siècle,  pour marquer chacune des quatre semaines avant Noël.

2. Les quatre bougies de l’Avent

Sur la couronne de l’Avent, on place quatre bougies. Chaque dimanche du temps de l’Avent, on en allume une de plus. Plus la fête approche, plus il y a de lumières:  symbole de la clarté de Noël.

L’origine des bougies de l’Avent, est l’initiative d’un pasteur allemand : Johann Heinrich Wichern (1808-1881), éducateur et théologien de Hambourg. Chaque  dimanche  de l’Avent était allumé un cierge.

3. Signification des bougies de l’Avent

Ces bougies symbolisent les grandes étapes du salut avant la venue du messie.

- La première est le symbole du pardon accordé à Adam et Eve.
- La deuxième est le symbole de la foi d’Abraham et des patriarches.

- La troisième  symbolise  la joie de David dont la lignée ne s’arrêtera pas.
- La quatrième  symbolise l’enseignement des prophètes qui annoncent un règne de justice et de paix.

Actuellement pour la messe dans les églises catholiques, on allume progressivement les quatre bougies.

Institution au lectorat en vue du diaconat d’Eric & Sam, séminaristes.

Ce dimanche 2 décembre à 18h 30 en l’église Notre Dame de Rochefort au cours de la messe paroissiale de louange, a eu lieu l’institution au lectorat, en vue du diaconat, d’Eric et Sam, séminaristes.

La cérémonie a été présidée par Mgr Georges COLOMB, évêque de la Rochelle et Saintes, en présence de l’abbé Mickaël Le NEZET, curé de Rochefort

Morceaux choisis de l’homélie de Mgr Colomb :

Chaque année, le cycle liturgique esquisse pour nous un chemin de sainteté. Aujourd’hui, en entrant dans le temps de l’Avent […] il a pour mission de replacer au cœur de nos vies les actes et les paroles de notre Seigneur Jésus, [….] qui gardent, à mesure que grandit l’Eglise, une actualité toujours adaptée aux exigences de la mission.   Le Seigneur rejoint chacun d’une manière originale et ne cesse de nous surprendre.          

Rendons grâce à Dieu pour le don de nos deux jeunes amis qui ont le courage de répondre à son appel.

                               Le LECTEUR, PROPHÈTE pour  NOTRE TEMPS.

[…] Le lecteur a pour triple mission de conserver, d’expliquer et de défendre la parole de Dieu. Catéchiste et apologète, il est constitué gardien, héraut et interprète d’un enseignement qui le dépasse infiniment : non d’une doctrine datée et figée, mais d’une personne humaine et divine qui, à chaque instant, demande à revivre dans l’esprit du lecteur et de ses auditeurs. Jésus est le message et le messager ; il est le verbe, celui par qui et en qui le père éternel à tout dit. « Le Père éternel, écrit saint Jean de la Croix, a dit une seule parole : c’est Son Fils. Il l’a dit éternellement dans un éternel silence. C’est dans le silence de l’âme qu’elle se fait entendre[1] ».[…]

« Le Nom de l’Époux est une lumière, une nourriture, un remède, écrit saint Bernard. Il éclaire, quand on le publie ; il nourrit, quand on y pense ; et quand on l’invoque dedans la tribulation, il procure l’adoucissement et l’onction.[…] 2 ».

Que tout lecteur, non seulement les lecteurs institués, soit un prophète de notre temps ! ”                                + Georges Colomb

Évêque de La Rochelle et Saintes

[1] Saint Jean de la Croix, Maximes, 147.[2] Saint Bernard de Clairvaux, Sermon sur le Cantique, XV.

Institution au lectorat

Institution au lectorat

institution au lectorat

institution au lectorat

Institution au lectorat

institution au lectorat

Institution au lectorat

institution au lectorat

institution au lectorat

institution au lectorat

institution au lectorat

institution au lectorat

institution au lectorat

Institution au lectorat

institution au lectorat

Mgr Coulomb Sam M Rousseau

Mgr Coulomb Sam M Rousseau

institution au lectorat

institution au lectorat

 

 

Si vous désirez lire l’homélie  complète de Mgr Georges Colomb cliquez ICI

réunion des équipes liturgiques

Mercredi 5 décembre à 20h30 dans la salle paroissiale Notre-Dame au  65 ter rue Voltaire. Le père Bonaventure,  prêtre référent sur la paroisse pour la liturgie, rencontrera  tous les acteurs des préparations liturgiques (équipes liturgiques, animateurs de chants et musiciens) pour faire connaissance avec chacun des groupes et faire le point sur l’organisation et le travail

La “Salle Saint Paul VI” : une maison des rencontres à l’église Saint-Louis

La Paroisse de Rochefort a besoin de vous pour concrétiser la création d’un espace d’accueil, de rencontres et de partage ouvert sur la ville, dans une salle de l’église saint-Louis (dite “sacristie des servants d’autels”) donnant sur une petite cour et directement sur la rue Pierre Loti.

Comment aider ?

En soutenant le projet par vos compétences, votre énergie, votre disponibilité : pour le lessivage, le ponçage et la peinture de la pièce, pour des travaux de menuiserie.

en contactant le secrétariat paroissial, ☏ 05 46 99 03 11,  qui vous mettra en relation avec la responsable des travaux.

rénovation salle Paul VI

rénovation salle Paul VI 2

rénovation salle Paul VI 3

rénovation salle Paul VI 4

rénovation salle Paul VI 5

 

« L’ Église se fait parole, l’ Église se fait dialogue, l’ Église se fait conversation… » Pape Saint Paul VI

En référence à cette parole de Paul VI (Encyclique “Ecclesiam suam”, 1964), cette maison des rencontres prendra le nom de ce pape qui nous rappelle la mission d’une église aux portes grandes ouvertes pour accueillir, écouter toutes celles et ceux qui frappent à ses portes ou qui n’osent pas encore venir vers elle.

Le pape François également nous invite dans son texte « La joie de l’Évangile » à « imaginer des espaces de prière et de communion avec des caractéristiques innovantes, plus attirantes et significatives pour les populations urbaines. » (Evangelii Gaudium 73).

En soutenant le projet par vos dons, dont une partie est déductible de vos impôts ! Cf. dans la brochure ci-dessous, le détail du projet : plan de la sacristie réaménagée en maison des rencontres Jean-Paul VI, les travaux à réaliser et leurs montants ainsi que les possibilités de déductions fiscales.

Brochure et bulletin de souscription  téléchargeable en format PDF ici, à renvoyer accompagné de votre don à : « Projets missionnaires », Paroisse de Rochefort, 102 rue Pierre Loti, 17300 Rochefort

Merci pour votre aide et votre générosité !

Messe de louange animée par des musiciens

Le Dimanche 2 décembre à 18h30 à l’église Notre-Dame. L’occasion de vivre une messe plus particulièrement portée sur la louange et la joie de célébrer Jésus Seigneur.

Au cours de cette messe, présidée par Mgr Georges Colomb,

    les séminaristes Éric et Sam seront institués lecteurs en vue du diaconat.

 

Institution au lectorat et à l’acolytat

Que sont les institutions au lectorat et à l’acolytat ? 
En préparation au diaconat, le futur institué doit recevoir les ministères de lecteur et d’acolyte et les exercer pendant un temps suffisant pour se préparer à sa future fonction de la Parole et de l’Autel.

Le Lectorat et l’Acolytat ne sont pas des sacrements ; ils ne sont pas une « ordination » mais une « institution ».

Le lecteur est institué pour la fonction, qui lui est propre, de lire la parole de Dieu dans l’assemblée liturgique.

L’acolyte est institué pour servir de ministre au prêtre. Il lui revient donc de s’occuper du service de l’autel, d’aider le prêtre dans les fonctions liturgiques et principalement dans la célébration de la messe ; il lui appartient en outre de distribuer la sainte communion, en tant que ministre extraordinaire.

Lectorat et acolytat sont deux « ministères institués », c’est-à-dire des fonctions particulières conférées par l’évêque, de manière définitive, à un homme laïc, au service de la Parole de Dieu – le lecteur – et au service de l’autel –l’acolyte. Le lecteur est institué pour inviter ses frères à se mettre toujours plus à l’écoute de la Parole de Dieu, à en vivre. L’acolyte est au service de l’autel, pour mieux tourner les regards des fidèles vers le Corps du Christ et les entraîner encore et toujours à s’en nourrir.

Pour celui qui reçoit ces ministères, il s’agit le plus souvent d’une étape vers l’ordination et c’est un moyen de recevoir les grâces par étapes successives.