Confirmés après 2012 venez nous rejoindre

 

Tu a été confirmé après 2012 ? Rejoins-nous pour cette journée déjà mythique ! Ambiance, bonne humeur et Saint Esprit garantis !

Alors sors de ton canap’ ou de tes révisions et viens avec nous !!!

Le samedi 13 mai 2023 à Saintes

  • Rdv à 10h à la maison diocésaine de Saintes, 6 allée du séminaire.
  • Messe avec l’évêque
  • Temps fraternels
  • Tournoi de bubble foot !
  • Barbecue
  • Témoignage de feu du p. Wrona (alias DJ Padre)
  • Adoration
  • Mission dans les rues de Saintes
  • LE concert de DJ Padre à 20h30 ! (apporte 5 € pour ta place, ou inscris-toi avant en cliquant ici !)

Festival chrétien du cinéma en pays rochefortais

Dimanche 14 mai 2023 à 16 heures au cinéma Apollo Ciné 8 de Rochefort

La durée de la projection est de 1h46 + le temps d’échange avec Corinne Charriau Pasteure.

Pour réserver,  contact à l’Apollo Ciné 8 au 05.46.88.04.41 (Tarif préférentiel)

Communiqué de presse

Synopsis court

Le documentaire présente le télévangéliste Billy Graham qui, usant de tous les moyens modernes de communication, prêcha devant des foules considérables. Pasteur des plus humbles aux plus illustres, ardent défenseur de l’égalité raciale et condamnant les violences anti-avortement, il prêcha la liberté de penser bien au-delà du Rideau de Fer et approcha pas moins de douze présidents américains, de Truman à Obama.
Notre témoin, Corinne Charriau, pasteure protestante, nous livrera sa lecture des prédications de Billy Graham et sa vision du renouvellement de l’évangélisation.

Synopsis long

Le documentaire présente Billy Graham, qui, né en 1918 dans une famille de fermiers presbytériens, fut l’un des plus célèbres télévangélistes de l’histoire récente, et mit tous les moyens modernes de communication au service de ses convictions. Il condamna notamment le racisme et les violences anti-avortement et montra aussi son attachement à l’œcuménisme, rencontrant le
Pape Jean-Paul II à plusieurs reprises

En quelques soixante-dix ans, Billy Graham s’est adressé à plus de 200 millions d’auditeurs dans 185 pays, au cours de prédications enflammées
qui embrasaient des foules considérables. Et cela au-delà même du Rideau de Fer, en pleine Guerre froide.
Par des messages simples et un rappel des Ecritures les plus emblématiques, il fondait son ministère sur un discours moralisateur, prêchant vigoureusement les Evangiles en vue de conversions personnelles.
Dans le même temps, il a approché douze présidents américains, qui l’associèrent souvent aux tragédies et évènements majeurs de ce pays (guerre du Golfe, 11-septembre…). Notre projection inclura la prédication Dieu
Vous Aime, au cours de laquelle Billy Graham associe d’abord la foule à ses paroles pour provoquer un sursaut spirituel, puis plaide pour un engagement auprès de Dieu.
Notre témoin, Corinne Charriau, pasteure protestante, nous livrera sa lecture des prédications de Billy Graham et sa vision du renouvellement de l’évangélisation.

La projection sera suivie de l’intervention de la Pasteure Corinne Charriau et d’un temps d’échange. Les places sont au tarif privilégié consenti, à retirer au Cinéma Apollo 8 à Rochefort ou à préréserver sur le site internet du cinéma, www.apollocine8.fr, (réservation recommandée)

Le Festival chrétien du cinéma en pays Rochefortais est une initiative des paroisses de Rochefort, Saint-Agnant et Tonnay-Charente.
Son ambition est de répondre à une volonté de fraternité, de découverte et de rencontre.

Contact presse : philippe.bocchi@wanadoo.fr

Pour aller plus loin…

• Le Festival chrétien du cinéma en pays Rochefortais
Vivant cette année sa première saison, le Festival chrétien du
cinéma en pays Rochefortais s’appuie sur des films portant les
valeurs chrétiennes.

Son ambition est de répondre à une
volonté de fraternité, de découverte et de rencontre.
Notre programmation « Cinéma et Témoignage », à laquelle
se rattache la projection du documentaire dédié à Billy
Graham, invite au dialogue sur la base de films récents, dont
la projection est suivie de temps d’échange avec des témoins
privilégiés.

• Billy Graham

Né en 1918, Billy Graham a popularisé le télévangélisme en sachant habilement utiliser la radio et la télévision dès le début des années 1950.

 

Surnommé le « pasteur de l’Amérique » par George Bush père, cet homme fut
le conseiller spirituel de la Maison-Blanche pendant plus d’un demi-siècle ; son
influence est particulièrement remarquable auprès des présidents américains,
de Harry Truman à Barack Obama : golf avec Eisenhower, proche de Nixon et
des époux Reagan mais aussi des Clinton.
Des années 1940 au milieu des années 2000, il multiplie les prêches aux quatre coins de la planète, y compris en URSS, en Chine et en Corée du Nord.
De la reine Elizabeth au pape Jean-Paul II, en passant par Mère Teresa, il rencontre tous les grands de ce monde. En temps de crise, il assure une présence réconfortante, et a dirigé un service religieux national après les attentats du 11 septembre 2001.
En soixante-dix ans de carrière, Billy Graham a organisé plus de 400 immenses rassemblements dans des stades débordant d’auditeurs, mené des « croisades » dans 185 pays, écrit une trentaine de livres traduits en une quarantaine de langues.
Son refus de prêcher à partir de 1953 devant un public où Blancs et Noirs étaient séparés aurait permis d’accélérer la fin de la ségrégation aux Etats-Unis.

• Le documentaire de Vonda Harell et Daniel Camenish
Le documentaire présente des images d’archives rares, des entretiens avec des membres de la famille, des amis, d’anciens présidents américains, et des
animateurs de télévision célèbres, qui racontent le parcours remarquable de Billy Graham. La projection du documentaire sera suivie de la prédication Dieu Vous Aime, au cours de laquelle Billy Graham associe
d’abord la foule à ses paroles pour
provoquer un sursaut spirituel, plaide pour un engagement auprès de Dieu,
puis, rappelant la parabole du Semeur, invite la foule à se rassembler autour de lui en témoignage d’une adhésion aux Ecritures.

Notre témoin, la Pasteure Corinne Charriau de l’Eglise Protestante unie de France
Après des études de théologie à Paris et Montpellier, Corinne Charriau devient pasteure en 2002, tout d’abord près de Nîmes, puis à Vaulx-en-Velin, avant de s’installer à Vannes en 2016. Pasteure engagée dans de nouvelles manières de vivre et partager l’évangile, elle accompagne l’église locale ainsi que, durant 6 années , d’autres communautés protestantes en Bretagne, dans le renouvellement de leur projet de vie et dynamique de témoignage. Corinne Charriau nous proposera son analyse de la vie et de l’héritage de Billy Graham, ainsi que sa perception du renouvellement missionnaire. Elle soulignera l’importance de la rencontre et du partage, à la lumière des nouveaux codes de notre époque.

Affiche  de Billy GRAHAM

Ci dessous : Les 3 derniers conseils de Billy GRAHAM

Nouvelles de nos amis du Liban

Le père Mickaël vient de recevoir un courrier du Liban.

 

 

 

Révérend père Mickael,

Notre paroisse a célébré la mort et la résurrection du Christ dans la prière et l’adoration. Cette semaine sainte était pour nous une occasion en tant que communauté de redécouvrir l’immensité de l’Amour incarné qui s’offre à nous dans sa totalité sur la croix. C’était aussi pour nous une occasion de porter nos intentions et nos prières avec L’Eglise universelle, vers le Seigneur, source de toute Vie et de toute Bonté. En ces jours bénis nous vous souhaitons une joyeuse fête de Pâques remplie de joie et de sérénité et éclairée par la lumière du Ressuscité.
Merci et en union de prière.

Quelques photos prises lors de la semaine sainte à Beyrouth au Liban

Merci à Virginie Richard

Depuis 6 ans, Virginie Richard a tenu la page Facebook de la paroisse de Rochefort. Nous la remercions pour ce travail important et tellement riche.

Beaucoup ont pu apprécier les contenus enrichissants, les articles nourrissants et les informations régulières de la vie paroissiale.

Nous recherchons un (e) ou deux bénévoles qui accepteraient de poursuivre cette mission.

Un tuilage est possible pour se lancer…

 

 

Ci dessous une photo de l’équipe paroissiale précédente où Virginie figurait.

60ème journée mondiale pour les vocations

DIMANCHE 30 AVRIL 60ème journée mondiale de prière pour les vocations.
Seigneur, nous te rendons grâce pour ton appel à la vie, à l’amitié avec toi, à la sainteté.

Fais de nous des hommes et des femmes « qui s’approprient la fragilité des autres, qui ne permettent pas qu’émerge une société d’exclusion mais qui se font proches!»
Donne-nous le témoignage d’amour de couples confiants en ta présence et fortifiés dans le sacrement du mariage.
Accorde-leur de construire une famille unie, missionnaire, pleine de foi et attentive aux besoins des autres.
Donne à notre monde les prêtres dont il a besoin, témoins de ta Parole et de ta présence dans les sacrements.
Accorde-nous des diacres permanents passionnés de l’Évangile et au service de leurs frères.
Donne au monde les consacrés : religieux, religieuses, ermites, vierges consacrées… qui dans la prière et l’engagement sauront être acteurs d’une transformation de la société dans l’amour.
Donne à chacun de vivre dans la plénitude ton appel à la sainteté et de transmettre la joie de l’Évangile au cœur du monde.
Amen

Chantons…

 

Réunion du groupe biblique autour du cycle d’Abraham

 

Mardi 2 mai 2023
de  19h00 à 20h30
dans la salle paroissiale codée
65 ter rue Voltaire à Rochefort
Cycle Abraham 1 à 12 [ Olivier Belleil Réf: E001495 Produit original: Le Verbe de Vie VdVPBA02-11] - 28.20 EUR :

Il s’agit de lire et étudier ensemble le cycle d’Abraham (chapitre 23 de la Genèse ) avec le père Guillaume Marie, en s’appuyant sur les recherches parfois méconnues des spécialistes biblistes, de la critique historique, de  l’archéologie et de l’histoire , de la linguistique et au regard des religions dites du Livre (Judaïsme, Christianisme et Islam).

Contacts
  • Philippe Bortolus 06.09.66.15.37
  • Secrétariat du presbytère St Louis : 109 ter rue Pierre Loti – 17300 Rochefort. Tél : 05.16.65.42.89 – Mail : paroissederochefort@gmail.com

 

 

Retraite des équipes Notre Dame du secteur de La Rochelle et Saintes à l’île Bouchard.

Les membres des équipes Notre Dame (END) de Charente Maritime, étaient invités les 22 et 23 avril 2023 à se rassembler  à la maison de Chezelles près du sanctuaire marial de l’île Bouchard. Sont venues à cette retraite de secteur, de La Rochelle Saintes Royan et Rochefort, une soixantaine de personnes : couples,  enfants, veuves et veufs.

La rencontre était centrée sur l’évangile  des disciples d’Emmaüs, ces guides ouvrant le chemin vers le Christ ressuscité.  Marie veille sur chacun de nous, son apparition à l’île Bouchard en 1947, alors que la France était au bord de la guerre civile nous le confirme.

A cette occasion, Marie, ayant l’archange Gabriel à ses côtés, s’adressant aux 4 petites voyantes dans l’église St Gilles, leur déclara : ” Dites aux petits enfants de prier pour la France, car elle en a grand besoin. “… ” Il y aura du bonheur dans les familles” … et elle se présenta en disant : “Je suis votre maman du ciel”… 

Témoignage de l’île Bouchard de Jacqueline Aubry

Les Équipes Notre-Dame proposent aux couplesune vie spirituelle riche et dynamique  pour faire grandir leur amour, là où ils vivent, dans leur vie quotidienne.

Les couples (3-4) se réunissent en équipe avec un prêtre conseiller,  La réunion mensuelle est un moment privilégié de partage, d’écoute et d’entr’aide entre les équipiers, elle se déroule dans un des foyer à tour de rôle, Quelques rencontres diocésaines élargissent l’horizon de chaque couple.

Charte des END cliquer ici

Règles  à suivre :

  • Le devoir de s’asseoir : moment d’échange en couple pour faire le point, sous le regard de Dieu.

  • L’oraison, temps de prière personnelle, « cœur à cœur » avec le Seigneur.

  • L’écoute de la Parole de Dieu, lecture de la Bible, de l’enseignement du Christ dans l’évangile,

  • La prière en couple prolonge le vœu de foi exprimé lors du sacrement de mariage.

  • La règle de vie, concerne l’ensemble des actions du couple dans le  quotidien.

Chaque année une retraite spirituelle

Le mouvement recommande un temps annuel de retraite spirituelle pour le couple, afin de prendre du recul sur sa vie quotidienne et définir l’amour de Dieu comme une priorité de vie.

CONTACTS
  • Responsables de l’équipe END de Rochefort : Nicole et Thaddée GRZESIAK 5 rue Anatole France – 17300 Rochefort
  •  @ grzesiak146@gmail.com
  • ☏ 06.62.16.94.25
  • Secteur La Rochelle-Saintes : Marie-Laurence et Vincent  MANCEL 9, place Monconseil 17460 TESSON @ marie.mancel@wanadoo.fr  ☏ 05.46.93.49.42 – 06.77.66.05.07

 

Venez découvrir la vie de Benoit XVI à la maison diocésaine de Saintes

Rendez-vous le mardi 25 avril à 20h30 à la Maison Diocésaine à Saintes !

Benoît XVI a été élu pape il y a 18 ans, il a renoncé à cette charge il y a 10 ans et est décédé il y a quelques mois, le 31 décembre 2022.

Avec le Père Clément Imbert, aumônier de la paroisse francophone de Vienne, en Autriche, et traducteur de la biographie “Benoît XVI – une vie” écrite par Peter Seewald, découvrons la vie de Joseph Ratzinger, depuis son enfance en Allemagne jusqu’à sa retraite au Vatican, en passant par la guerre, ses années comme prêtre, professeur, théologien, évêque, cardinal et pape.

“Benoît XVI – une vie” sera en vente au stand de la librairie Siloé au cours de cette conférence.

Attention difficultés pour se garer dimanche 23 avril 2023 en ville

La Section Course à Pied du Comité Social et Economique d’Airbus Atlantic organise, le 23 Avril 2023, le premier Semi-Marathon Airbus Atlantic, avec le concours de la ville de Rochefort et du RAC (Rochefort Athlétisme Club).

Deux parcours de course à pied vous sont proposés ainsi qu’un parcours de marche. Le tout dans un cadre mêlant nature et ville qui vous permettra de découvrir la richesse du patrimoine Rochefortais.

– Un semi-marathon de 21,1 km constitué de deux boucles et avec certificat de mesurage FFA

– Un 10 km avec certificat de mesurage FFA

– Une marche de 8km environ

PS : vous pourrez vous doucher aux vestiaires du complexe (vestiaires femmes et hommes séparés)

Parcours et Plan ici

PROGRAMME HORAIRE

Samedi 22 Avril 2023

10h00 – 20h00
Retrait des dossards et inscriptions sur place

Dimanche 23 Avril 2023

07h30 –
Ouverture des portes et retrait des dossards
09h30 –
Départ du 10 Km
10h00 –
Départ du Semi-Marathon
11h00 –
Départ de la Marche
12h00 –
Remise des récompenses
11h00 – 14h00
Food truck présents pour se restaurer (buvette aussi)
13h30 – 15h00
Spectacle humoristique “intoussable” de Maxime Sendré offert

Les pèlerins d’Emmaüs nous attendent.

Deux amis marchent tristement sur la route d’Emmaüs. Découragés, désabusés,  ils rentrent chez eux. Ils étaient venus à Jérusalem, enthousiasmés par la réputation d’un certain Jésus à la parole de feu et à l’action efficace. Avec lui, dans cette Palestine occupée par les Romains, de nouvelles perspectives s’ouvraient pour la nation juive : des aveugles se remettaient à voir, des handicapés étaient guéris, les déprimés retrouvaient force et goût de vivre,  des parias sociaux, comme les lépreux, revenaient, sains de corps et d’esprit, dans la communauté. Toutes ces personnes retrouvaient leur dignité car il leur avait dit : « Lève toi, prends ton fardeau sur ton dos et marche… Reprends ta place dans la société qui ne voulait plus de toi… Va, je ne te condamne pas, mais ne pèche plus…..Il aurait même ressuscité son ami Lazare et une toute jeune fille…».

Oui mais voilà, cela dérangeait, moins les occupants romains que les autorités religieuses du Temple, jalouses de leur pouvoir et furieuses d’avoir été critiquées . Alors elles l’ont livré au procurateur païen, Ponce Pilate, sous un faux prétexte, pour s’en débarrasser.

L’infâme crucifixion de Jésus, hué par la foule, avait mit fin à  ses folles promesses de la venue imminente d’un « Royaume de Dieu ».  Il était mort, et les illusions avec lui …

Or, voilà qu’un passant rejoint les deux voyageurs et la discussion s’engage…. Cet étranger sympathique débarque de la lune:  toute la Judée parle de la fin de celui qui se prenait pour le Christ, et lui, il n’est au courant de rien !

Alors les pèlerins lui expliquent  les événements et cet inconnu, c’est intéressant, en profite pour établir un parallèle entre ce soi-disant prophète et  les Écritures. Il cite les psaumes et les prophètes qu’il avait l’air de bien connaître. Incroyable, tous ces passages qu’ils connaissaient bien, pourtant, revivent , prennent sens et deviennent d’actualité ! Le crucifié  d’il y a quelques jours serait-il  vraiment, malgré sa mort, le « Messie », le « Sauveur » tant attendu ? Les  deux voyageurs, bouleversés, diront plus tard « Notre cœur n’était-il pas tout brûlant quand il nous parlait des Écritures ? ».

Rencontrer un tel érudit n’arrive pas tous les jours, pourquoi ne pas continuer à discuter en l’invitant  à manger dans  l’auberge ?

Et voilà qu’au cours du repas, après la bénédiction d’usage, l’inconnu prend du pain, le partage et le leur donne , de même pour la coupe de vin. Tout à fait, à ce qu’on disait,  comme ce Jésus, lors de son dernier repas avec amis, la veille de sa mort, en disant « Prenez, mangez, ceci est mon corps livré pour vous. C’est mon sang versé pour vous et pour la multitude. Cela, refaites le en mémoire de moi ».

Lorsqu’on comprend, il se passe quelque chose d’inexplicable, c’est ce qui se produisit: toute l’affaire devint claire. Les pèlerins d’Emmaüs auraient pu crier “Euréka”. Oui, c’était un innocent, c’était le Messie qu’on venait de tuer. Ils levèrent les yeux et le visage  de leur nouveau compagnon se dévoila devant eux,  ils le reconnurent. Le visage défiguré, sanglant, grimaçant sur la croix : était devant eux:  apaisé, attentif, chaleureux: impossible mais vrai !    Ainsi la résurrection était possible ?

Alors ils voulurent le serrer contre eux, lui demander, c’est bien toi ! Dis le nous ! Mais déjà il n’était plus là, ce n’était pas croyable, on était ailleurs que sur terre. Il fallait atterrir

Cléophas et son compagnon se regardèrent et se comprirent: oui, ce qui venait de se passer n’était pas banal, ils avaient eu la grâce d’une apparition. Qu’on les prenne pour des fous leur était bien égal.  Rien ne comptait plus maintenant que faire demi-tour vers Jérusalem pour annoncer  à tout le monde, à commencer par la mère  du supplicié, cette extraordinaire,  Jésus était ressuscité et se trouvait probablement en Judée. Mais où ?

En chemin ils se répétaient  les paroles du Christ: « Faites ceci en mémoire de moi. »

Depuis ces deux pèlerins d’Emmaüs, des millions de chrétiens de par le monde relisent les Écritures et partagent le pain eucharistique donné par le prêtre disant « Ceci et mon corps pour vous. Faites cela en mémoire de moi ».
L’Eglise parle de « sacrement » : un signe qui rend présente une réalité non immédiatement visible. Ils se rappellent que les disciples, et bien d’autres, n’ont pas reconnu Jésus d’emblée, comme Marie Madeleine qui l’a d’abord pris pour le jardinier.

La résurrection n’est en effet pas seulement le prolongement de la vie d’avant. C’est une transformation radicale, c’est un changement de côté, un « passage » du côté de la vie de Dieu. Une vie qui n’est plus tributaire des limites humaines.

L’Évangile nous l’indique en racontant que Jésus rejoint les disciples au Cénacle alors qu’ils sont enfermés ou encore qu’il disparaît . Il passe à travers les murs, son corps est donc différent du nôtre, l’Eglise le nomme “corps glorieux.”

En même temps, c’est bien lui, c’est bien Jésus, ressuscité, vivant autrement mais pourtant le même. Il montre ses plaies à Thomas pour montrer que c’est bien le crucifié qui est ressuscité, il appelle Marie par son prénom pour qu’elle le reconnaisse comme l’ami très cher d’autrefois, il prépare du pain et des poissons sur la plage comme autrefois à la multiplication des pains.

L’ histoire des deux voyageurs d’Emmaüs est merveilleuse, mais, surtout, elle est vraie. Elle se renouvelle chaque jour, pour tout hommes et toute femme de bonne volonté,  le Christ n’abandonne personne sur le chemin caillouteux de la vie…mais nous ne le voyons pas encore.

 

Une Journée d’Étude, à Rochefort, autour des Jeunes migrants.

La Pastorale des Migrants organise une Journée d’Étude autour des Jeunes migrants, mineurs non accompagnés, qui aura lieu le Lundi 24 avril 2023, 9h-17h au Palais des congrès à Rochefort. Cette journée a comme objectifs premiers d’échanger et de s’informer autour de ce sujet important, de connaître les acteurs principaux sur le terrain et créer des liens de collaboration.

Vous êtes chacune et chacun personnellement invités à cette journée. 
Nous comptons sur vous pour y inviter les personnes de votre entourage qui œuvrent auprès des migrants ou s’intéressent à la question migratoire.
L’inscription est obligatoire avant le 20 avril pour participer à la Journée.
Autour des parcours de vie, mieux connaître le sujet, mieux se connaître entre intervenants, pour mieux les accompagner.
La situation des mineurs qui migrent seuls pour fuir la pauvreté et la violence est une préoccupation première de tout Etat de droit. Ils sont trois fois en danger, parce que mineurs, parce qu’étrangers, et parce que sans défense. Ils nous convoquent à trois priorités : La protection, leur intégration et la recherche de solutions durables.
Quelle est leur situation en France et en Charente-Maritime ? Comment sont-ils accueillis et accompagnés ? Quelles sont les défis à relever sur le plan juridique, médical, psychologique, éducatif et professionnel ?
C’est ce que nous souhaitons parcourir ensemble durant cette journée d’étude, où nous accueillerons des intervenants du monde associatif, des partenaires publics tel le conseil départemental, des professionnels juriste, médecin, psychologue, ainsi que des jeunes, ex-mineurs non accompagnés, qui nous aideront à mettre un visage humain sur notre engagement, et qui nous enrichiront de leurs histoires.
Il n’y a pas de solutions simples, il n’y a que des chemins à parcourir ensemble, dans la conscience que la mobilité humaine n’est pas un phénomène passager ou localisé, mais un vrai « signe des temps », un élément structurel de la société moderne qui demande une authentique coopération internationale et entre tous les secteurs de la vie de notre pays, coopération animée par un esprit de profonde solidarité et un esprit de bienveillance.

Informations pratiques

Date :
Le lundi 24 avril 2023, de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

Lieu :
Palais des Congrès, Salle Pierre Loti, 1er étage, 73 Rue Toufaire, 17300 Rochefort

Intervenants :

    • Mme Angélique Sanchez, chef de Service des Mineurs Non Accompagnés au Conseil Départemental
    • M. Didier Meyerfeld, Solidarité Migrants à La Rochelle
    • Mme Adeline Trehin, Directrice de la plateforme MNAs à l’Institut Don Bosco
    • M. Jérôme Legeron, Chef de service de la Plateforme MNAs de l’Institut Don Bosco à La Rochelle
    • Mme Mireille Lebreton, Chef de service MNAs à l’Escale
    • Mme Michèle Maguier, ex-Famille d’accueil MNAs
    • M. Gérard Parmentier, Pastorale des migrants
    • Dr Thibaut Dassonville, médecin généraliste accueillant des MNAs à Saintes
    • Dr Frédéric Séjourné, médecin généraliste accueillant des MNAs à Saujon
    • Maître Pauline Marquez-Melchy, avocate au barreau de Poitiers, Droit des étrangers et de la nationalité
    • Katia Mikhaël, responsable de la Pastorale des Migrants en Charente-Maritime

Déjeuner:
13h – 14h, chaque participant amène son pique-nique, repas pris sur place ensemble. Eau, Café et Thé offerts.

Programme :

    • Présentations, Introduction, et prise de parole sur le parcours migratoire.
    • Table ronde : L’accueil des MNAs en Charente-Maritime
    • Table ronde : Aspects médical et psychologique
    • Table ronde : Aspect juridique
    • Rencontre avec des ex-MNAs.
    • Evaluation et conclusion.

Inscriptions

Inscriptions possibles avant le 20 avril 2023, par mail ou par courrier postal :

Association Ecoutille
12 bis Rue Fleuriau
17000 La Rochelle

Dimanche de la Divine Miséricorde

Le 1er dimanche après Pâques est le Dimanche de la Miséricorde. Cette année c’est le dimanche 16 avril 2023

Saint Jean Paul II a institué cette fête en 2000, le jour de la canonisation de sainte Faustine, décédée le 5 octobre 1938,  à laquelle le Christ avait demandé:

« La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques ».

La miséricorde est l’attitude caractéristique de Dieu, elle le définit tout entier :  sainte Thérèse de l’Enfant Jésus disait, « Il n’est qu’amour et miséricorde ».
La miséricorde provient de l’attention du Père à ses enfants . Dieu écoute tout homme, et ce qui monte du cœur de l’homme Il l’accueille d’une façon quasi-maternelle.  Face à nos difficultés à aimer et à pardonner, Dieu intervient. Il comble nos manques, restaure notre humanité et nous oriente vers une vie donnée, malgré nos misères, la pauvreté et l’étroitesse de beaucoup de vies.

En latin Miseri veut dire « les pauvres » et Cor « le cœur », miseri + cor = cœur tourné vers les pauvres. La miséricorde c’est un cœur battant pour les pauvres, mais cette chaleureuse attitude exige du courage…

Pour Saint Thomas d’Aquin la vue de la misère d’autrui, et de toute forme de souffrance, provoque la miséricorde. Le cœur miséricordieux passe vite de la compassion  à l’engagement, pour faire cesser le scandale de la souffrance.

Notre miséricorde provient de l’être intime de Dieu, de son cœur de Père bienveillant envers les hommes et le monde.

La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours.

Extraits de Bulles papales :

« La miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La miséricorde, c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie. La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché. » Pape François, Bulle d’Indiction, N°2.

« La miséricorde de Dieu n’est pas une idée abstraite, mais une réalité concrète à travers laquelle Il révèle son amour comme celui d’un père et d’une mère qui se laissent émouvoir au plus profond d’eux mêmes par leur fils. Il est juste de parler d’un amour « viscéral ». Il vient du cœur comme un sentiment profond, naturel, fait de tendresse et de compassion, d’indulgence et de pardon. » Pape François, Bulle d’indiction, N°6