Festival de la Polynésie à Rochefort

Tahiti Nui organise sa 7ème édition du festival de la Polynésie.
Village polynésien, artisans, exposants, sculpteurs, tatoueurs, restauration polynésienne, danse, artistes, …

Du 11 août au 14 août 2023 à 12h00

La prochaine date :
    • Dimanche 13 août

Festival de la polynésie

Le spectacle gratuit aura lieu à l’Esplanade Jean-Louis Frot

17300 Rochefort

Renseignements : 07 68 72 96 12

Manifestations proposées en août à la Rochelle

  • Moments musicaux du marché

Les mercredis de 11h30 à 12h30 au grand orgue historique de la cathédrale Saint Louis
Concerts avec projection vidéo du jeu des musiciens sur grand écran.
Entrée libre, libre participation.

  • 16 août : Philippe GARREAU organiste de la cathédrale de la Rochelle
  • Estivales de Saint-Sauveur

Du 25 juillet au 25 août par les sœurs bénédictines de Montmartre
Adoration eucharistique et accueil
Chaque jour de 15h à 17h30
Chaque dimanche à 17h
Rendez-vous de la Spiritualité chaque dimanche
Redonnez du sens à votre vie
Une conférence sur un thème de spiritualité et un échange

  • Mission d’été aux Minimes

Du 9 au 21 août : Jeux et divertissement, sorties en mer, messes…

Les jeunes de notre diocèse aux JMJ de Lisbonne

Une centaine de jeunes de  notre diocèse sont partis aux JMJ au Portugal : à Fatima le 25 juillet, dans le diocèse de Porto du 26 au 31 juillet, puis à Lisbonne du 1er au 6 août avec le pape François.

Après une première semaine dans le diocèse de Porto, les jeunes de Charente Maritime sont arrivés le 31 juillet à Lisbonne, et vivent aujourd’hui une rencontre inoubliable en compagnie des 42 000 Français (es) qui ont fait le voyage.

Au programme :  témoignages, temps de louange, adoration eucharistique.

A 19h sera célébrée la messe d’ouverture des JMJ, présidée par le Cardinal Patriarche de Lisbonne : Manuel do Nascimento Clemente.

 

Interview des jeunes du diocèse de la Rochelle le 2 août 2023

« Marie se leva et partit en hâte » (Lc 1,39). Telle est la devise choisie par le pape pour ces JMJ. Beaucoup se sont mis en route avec zèle, bien avant les dates officielles.

Depuis fin juillet, les pèlerins sont sur place, dans les diocèses du Portugal, pour vivre des rencontres, des catéchèses, des célébrations, des temps de service. Ils se retrouvent à Lisbonne pour de nouveaux temps forts, la veillée du 5 août et la messe présidée par le pape le lendemain.

Dans quelques jours, les jeunes seront de retour. Les JMJ seront derrière eux, mais ils seront davantage conscients de la mission qui les attend :

« Lève-toi et témoigne, tu seras mon témoin » (Ac 26,14) dit Jésus apparu à Paul sur le chemin de Damas.

Le pape s’est adressé à chaque jeune : « Il y a une mission qui t’attend ! Toi aussi, tu peux être témoin des œuvres que Jésus a commencées à accomplir en toi. […] Lève-toi et témoigne avec joie que le Christ vit ! »

L’intention du pape trouve ici toute sa force : oui, prions afin que les jeunes poursuivent leur chemin avec le Christ et témoignent de l’Évangile par leur vie.

Daniel Régent sj

directeur du Réseau Mondial de Prière du Pape en France

Photos du père Arockiya de la paroisse de St Agnant

 

Des JMJ inoubliables…
Quelle merveilleuse expérience avec 2 millions de jeunes du monde entier… 
Merci Lisbonne 
En attendant le prochain WYD 2027 en Corée du Sud… 
Père Arockiya

 

Chant d’entrée

Envisager les vacances comme un « itinéraire dans l’amour de Dieu ».

1. La météo de la charité

Avant tout, se reposer la question du « poids d’amour » que comporteront ses vacances. C’est la programmation essentielle. Les vacances risquent d’être un « monstre d’égoïsme » camouflé en détentes.

2. Dieu dans ses valises

Refaire ses valises. Dieu s’y trouve-t-il ? Le plus commode, c’est une petite Bible ; ou une vie de saint ; ou, pourquoi pas, un petit ouvrage de théologie ; en tout cas ce petit Magnificat si complet. N’oublions pas non plus ces signes qui aident à franchir l’invisible : son chapelet ; une petite icône ; une croix. Tout se transporte.

3. Une route dans la foi

La foi est mon lien avec Dieu. C’est Dieu dans mon cœur à tout moment du voyage. Pas seulement cinq minutes dans les brumes du sommeil. Tout le temps.

4. Fuir les lieux sans Dieu

On prend soin de ne pas abîmer notre lien à Dieu et aux autres.

5. Des moments pour Dieu seul

Les vacances sont comme un long dimanche, un étalement du repos dominical et donc une anticipation du repos éternel. Alors, posons des actes concrets.

6. Ne pas manquer la messe

Trop de prétextes pour  » ne pas avoir eu le temps  » ce dimanche : les horaires de train, d’avion, les balades en montagnes, les pays sans église. Prétextes !

7. Contempler

Sans contact avec la beauté, on s’aigrit vite. Beauté de la nature :  » Dieu n’est que dans la campagne  » disait un célèbre citadin athée. Beauté dans l’art. Beauté inépuisable des êtres humains. Faire l’expérience de la splendeur de ces rayons de Dieu.

8. Témoigner

Pourquoi pas ? En vacances, on ne se contente pas de « rester » chrétien. On le suscite chez les autres.

9. Servir

Dieu s’est fait homme non pour être servi mais pour servir. La route vers Dieu suit le même chemin. En vacances, on aime se faire servir. Parfois, d’une manière tyrannique. Parce qu’on paye.

10. Se réjouir

Si les vacances sont une anticipation du repos éternel, ce dimanche sans fin, elles seront joyeuses. Que de vacanciers affairés rouges d’insatisfactions ! Le chrétien se réjouit de tout parce que sa joie est d’abord en Dieu. Il se réjouit même des vacances des autres quand lui-même reste au travail. La joie est le fruit précieux de vacances  » réussies  » selon Dieu. Loin de l’idéal mondain d’une oisiveté paresseuse et déshumanisante (et là on bronze toujours idiot), le chrétien secrète la joie comme Dieu donne sa grâce, dans la vérité et la gratuité du don de soi. Au retour, mieux que les fières photos de ses exploits touristiques, il livrera le témoignage d’un cœur plus joyeux d’avoir pris Dieu en vacances.

Source : site internet du diocèse de Valence

La maitrise en concert

Samedi 15 juillet 2023 à 20h30 à l’église St Louis

20 jeunes et 4 adultes seront présents durant deux jours sur notre paroisse.

Nous recherchons des familles d’accueil.

Capables d’accueillir 2 jeunes pour le dîner et la nuit du vendredi 14 et du samedi 15 juillet .

Un dîner partagé aurait lieu dans les salles paroissiales.

Merci de vous signaler si vous souhaitez accueillir des enfants de la maitrise.

CONTACT PAROISSE : 

SECRÉTARIAT PAROISSIAL 109 Ter  rue Pierre Loti (derrière l’église Saint-Louis) 17300 Rochefort
  05.16.65.42.89 – Courriel : paroissederochefort@gmail.com

2 nouveaux cardinaux français seront nommés en septembre 2023 par le pape François

Le Pape va créer 21 nouveaux cardinaux le 30 septembre

À l’issue de la prière de l’angélus, le Pape François a annoncé ce dimanche 9 juillet qu’un consistoire pour la création de 21 nouveaux cardinaux aurait lieu le 30 septembre prochain.
Parmi les futurs cardinaux, deux Français :
     Le nonce apostolique aux États-Unis, Mgr Christophe Pierre, né le 30 janvier 1946 à Rennes, archevêque catholique français, était nonce apostolique au Mexique depuis 2007.

Il fait ses études secondaires au Collège de Saint-Malo et, pendant une année, au Lycée français de Marrakech au Maroc. Il intègre le séminaire Saint-Yves de Rennes en 1963. Sa formation est interrompue par deux années de service militaire en 1965 et 1966. Il est ordonné prêtre pour le diocèse de Rennes, en la cathédrale de Saint-Malo, le 5 avril 1970.

Il est titulaire d’une Maîtrise en théologie obtenue à l’institut catholique de Paris, et d’un doctorat en Droit canonique obtenu à Rome.

Bien qu’ordonné pour le diocèse de Rennes, c’est à la paroisse Saint-Pierre Saint-Paul de Colombes, dans le diocèse de Nanterre, qu’il est vicaire de 1970 à 1973.

Il intègre ensuite l’académie pontificale ecclésiastique à Rome (école de la diplomatie de Saint-Siège) dont il obtient le diplôme. Sa carrière diplomatique débute à Wellington en Nouvelle-Zélande en 1977. Il est ensuite successivement envoyé au Mozambique (1981), au Zimbabwe (1982), à Cuba (1986), au Brésil (1989) et à la mission permanente du Saint-Siège auprès de l’Office des Nations unies et des institutions internationales à Genève (1991).

Le 12 juillet 1995, Jean-Paul II le nomme nonce apostolique en Haiti et lui donne le titre d’archevêque titulaire (ou in partibus) de Gunela. Il est consacré par le cardinal Angelo Sodano, secrétaire d’État le 24 septembre suivant.

En 1999, il est transféré à Kampala en Ouganda, et en 2007 à Mexico, au Mexique.

    L’évêque d’Ajaccio, Mgr François-Xavier Bustillo.

Nouvelles du pape François

Le pape François est en vacances au mois de  juillet, il nous invite ce mois-ci à trois démarches :

  • la décision de mettre l’Eucharistie au centre de notre vie, l’attention à la transformation profonde des relations humaines qu’elle réalise, et l’ouverture à Dieu et aux autres qu’elle appelle. Tels sont les fruits de l’eucharistie lorsque nous la recevons. Le Christ se donne à nous sous les espèces du pain et du vin. De son côté ouvert coulent le sang et l’eau. L’eau purifie, le sang vivifie, le pain fortifie et le vin réjouit.
  • En recevant Jésus dans notre cœur, laissons cette vie nouvelle, eau, sang, pain, vin, transformer tout notre être. L’eucharistie apporte la miséricorde divine et permet de vivre dans la paix. Elle ne supprime pas nos limites et nos fragilités, mais leur donne sens et force pour permettre à chacun d’épanouir ce qu’il a reçu de précieux du Créateur. L’eucharistie réalise alors ce qu’elle est vraiment, une action de grâce. La créature honore le Créateur, et le Créateur se réjouit dans sa créature. L’un et l’autre sont artistes de vie.
  • Ce mystère est grand. L’eucharistie et la passion sont intimement liées. La beauté du geste eucharistique du Christ qui se donne en nourriture, n’aurait pas de poids sans l’abîme de sa passion, et celle-ci serait un naufrage sans l’eucharistie, qui se révèle en retour signe de la résurrection. La création est défigurée par le mal, mais celui-ci est vaincu. Communier nous unit à ce mystère. Avec le Christ, nous participons au combat et à la victoire sur le mal. L’artiste humain ainsi nourri brûlera de l’exprimer.

Oui, faisons de nos vies une vie eucharistique.

(Daniel Régent sj. directeur du Réseau Mondial de Prière du Pape France)

Logo pour le voyage en septembre 2023 reprenant la devise de la Mongolie : “Espoir, Ensemble”

Le Saint-Siège vient d’officialiser le programme du voyage du pape François en Mongolie qui se tiendra du 31 août au 4 septembre prochain.

Le Pape, a répondu favorablement à une invitation des dirigeants de l’Etat, est le premier souverain pontife à se rendre dans ce pays d’Asie orientale. Un voyage à suivre en direct et en français sur KTO et ktotv.com.

Au lendemain de son arrivée à Oulan-Bator, la capitale, le pape François rencontrera les hauts dignitaires du pays et les grandes figures de la communauté chrétienne mongole. Il conclura son voyage avec l’inauguration de la Maison de la miséricorde, en présence de fidèles catholiques.

Le Saint-Siège a également dévoilé le logo du voyage, un symbole qui mêle les couleurs de la Mongolie et du Vatican. “Au-dessus de l’inscription se trouve la carte de la Mongolie, avec les couleurs du drapeau national (rouge et bleu)”, précise le communiqué. A l’intérieur se trouve une ger (habitation traditionnelle mongole), d’où s’échappe une fumée jaune (couleur du Vatican). À droite de la ger se trouve une croix. La ger et la croix sont contenues entre deux inscriptions verticales, en langue traditionnelle mongole, qui reprennent la devise (“Espoir ensemble”).

Les horaires ci-dessous sont exprimés en GMT+2, heure de Paris

Jeudi 31 août 2023

Rome – Oulan-Bator

18:30 Départ en avion de l’aéroport international de Rome/Fiumicino pour Oulan-Bator

Vendredi 1er septembre 2023

04:00 Arrivée et accueil officiel à l’aéroport international d’Oulan-Bator

Samedi 2 septembre 2023

03:00 Cérémonie de bienvenue sur la place Sukhbaatar

03:30 Visite de courtoisie au président de la Mongolie dans le Palais d’Etat

04:20 Rencontre avec les autorités, la société civile et le corps diplomatique dans la salle “Ikh Mongol” du Palais d’État – Discours du Saint-Père

05:00 Rencontre avec le président du Grand Khoural d’Etat

05:10 Rencontre avec le Premier ministre

10:00 Rencontre avec les évêques, les prêtres, les missionnaires, les consacrés et les agents pastoraux dans la cathédrale Saints Pierre et Paul – Discours du Saint-Père

Dimanche 3 septembre 2023

04:00 Rencontre œcuménique et interreligieuse au “Théâtre Hun” – Discours du Saint-Père

10:00 Sainte Messe dans le “Steppe Arena” – Homélie du Saint-Père

Lundi 4 septembre 2023

03:30 Rencontre avec les travailleurs caritatifs et Inauguration de la Maison de la miséricorde – Discours du Saint-Père

05:30 Cérémonie de congé à l’aéroport international d’Oulan-Bator

06:00 Départ en avion de l’aéroport international d’Oulan-Bator pour Rome

11:20 Arrivée à l’aéroport international de Rome/Fiumicino

Les équipes notre Dame de Rochefort sont prêtes à vous accueillir

Une équipe Notre Dame, nouvelle, peut naître à Rochefort

CONTACTS
  • Responsable de l’équipe END de Rochefort : Nicole et Thaddée GRZESIAK : @ grzesiak146@gmail.com ☏ 06.62.16.94.25
  • Secteur La Rochelle-Saintes : Marie-Laurence et Vincent  MANCEL @ marie.mancel@wanadoo.fr  ☏ 05.46.93.49.42 – 06.77.66.05.07
  • Équipes Notre Dame Nationales :  49, rue de la Glacière 75013 PARIS –  01.43.36.08.20 – @ :  contact@equipes-notre-dame.fr

Lien vers le site END 17

LA SPIRITUALITÉ CONJUGALE, UN CHARISME POUR TOUS LES COUPLES

Un charisme est un don de Dieu spécifique, qui doit être utilisé pour le bien commun.

Les Equipes Notre-Dame ont un charisme propre, celui de la spiritualité conjugale qui conduit le couple à découvrir la valeur du Sacrement de mariage, avec l’aide d’un prêtre, conseiller spirituel. Ce chemin d’amour, de fidélité, de sainteté est vécu au quotidien selon les valeurs de l’Évangile.

   La spiritualité conjugale est l’art de vivre dans le mariage l’idéal évangélique que le Christ propose à tous ses disciples.

Père Henri Caffarel (1903-1996) fondateur des équipes Notre Dame en 1939. Son intuition géniale et prophétique a consisté à clamer en Eglise et au dehors que le mariage était un chemin de sainteté pour les couples.

 

LA SPIRITUALITÉ CONJUGALE TROUVE SA SOURCE DANS LE SACREMENT DE MARIAGE

Par le mariage chrétien, la vie du couple, marquée par le sacrement,  est signe de l’engagement réciproque des époux et de la grâce de Dieu. L’amour conjugal trouve sa source dans l’amour de Dieu. Au cœur de ces deux amours naît la spiritualité conjugale.

        ” À l’origine de la spiritualité conjugale, il y a un appel du Christ. Notre vocation de couple est d’aller ensemble vers le Christ, l’un et l’autre, l’un avec l’autre, l’un par l’autre.”

Père Caffarel

LA SPIRITUALITÉ CONJUGALE AU QUOTIDIEN

L’amour divin trouve son expression dans l’amour humain quand la vie quotidienne est remplie d’attention et de sollicitude entre les  époux, de soutien et de fidélité. Quand les tâches les plus simples sont imprégnées d’amour, le Seigneur est là au cœur du couple ; la spiritualité est alors une réalité vécue.

Les couples puisent des forces dans la grâce du sacrement de mariage qui  sanctifie leur vie familiale, leurs activités quotidiennes et les grands évènements de leur vie.  Donner du temps au service des autres, cela fait aussi partie de la spiritualité conjugale.

Le couple marié veut suivre cette spiritualité au jour le jour, avec les hauts et les bas de toute vie. C’est en faisant route ensemble et en pratiquant le pardon réciproque que l’on trouve le Christ, et, donc la paix.

LA SPIRITUALITÉ CONJUGALE ET LA SEXUALITÉ

Le père Caffarel a compris qu’il fallait guider les couples vers l’accomplissement humain et chrétien. La relation sexuelle, voulue par Dieu est un chemin de sanctification tout comme le célibat des clercs et des consacrés.

Aujourd’hui, l’Église affirme avec force que l’union sexuelle des époux est un grand don de Dieu et un chemin de sainteté. Nos derniers papes se sont prononcés à plusieurs reprises sur la sexualité, à commencer par saint Jean-Paul II avec la théologie du corps et le pape François dans Amoris Laetitia, n°152 :

            ” Nous ne pouvons considérer en aucune façon la dimension érotique de l’amour comme un mal permis ou comme un poids à tolérer pour le bien de la famille, mais comme un don de Dieu qui embellit la rencontre des époux.” 

Pape François

L’Église propose différentes initiatives, pour accompagner le chemin sexuel et spirituel des couples : la préparation au mariage, des retraites, des soirées de réflexion…, et bien sûr des rencontres, des temps forts, diocésains, nationaux et mondiaux.

Conclusion

Rendons grâce à Dieu pour ce que nous sommes ! Demandons-Lui d’avoir la volonté d’aimer, de nous laisser éclairer par la prière, de savoir dialoguer régulièrement pour nous adapter l’un à l’autre au fil du temps, et d’avoir l’humilité de nous faire aider si nécessaire. Ainsi le couple peut devenir « lumière du monde », lumière pour ses enfants, ses amis, et toutes les personnes rencontrées. Sachons nous émerveiller devant le cadeau que Dieu nous fait dans le sacrement de mariage qui nous guide pour vivre une sexualité donnée et épanouie. Soyons remplis de joie de ces unions pour donner goût à toute notre vie. Et soyons remplis d’Espérance : les couples s’unissent dans le mariage pour grandir dans l’amour, un amour qui ne passera pas.

Article paru dans La Lettre des Equipes Notre-Dame n°243 – Octobre/Novembre 2021

DEUX POINTS CONCRETS D’EFFORT POUR VIVRE LA SPIRITUALITÉ CONJUGALE

Pour aider les époux les Equipes Notre-Dame leur proposent de pratiquer deux Points Concrets d’Effort essentiels de la spiritualité conjugale :

  • La prière conjugale qui les met ensemble devant le Seigneur pour lui confier toute leur vie,
  • Le devoir de s’asseoir : temps privilégié où le couple s’arrête pour échanger, se confier, se redire son amour sous le regard du Seigneur.

COMMENT FAIRE ?

Selon les couples tel ou tel point concret d’effort sera facile et spontané et tel autre, difficile ou fastidieux. C’est là qu’intervient l’entraide spirituelle au sein de l’équipe : de mois en mois chaque équipier dresse un constat de ce qui lui est facile ou pas, de ce qui le fait vivre, des progrès ou blocages qu’il observe chez lui.
Pendant la réunion mensuelle de l’équipe un temps est dédié aux Points concrets d’effort : le « partage » sur les PCE, permet l’entr’aide.

CES POINTS CONCRETS D’EFFORT SONT :

  • Une caractéristique essentielle du Mouvement.
  • Une discipline qui aide les couples des Équipes à mettre l’Évangile en pratique dans leur vie quotidienne.
  • Des moyens pour développer des attitudes de vie que nous devons assimiler et qui, progressivement, nous conduisent à un mode de vie plus chrétien.
  • Un appel à l’effort personnel mais aussi de couple.
  • Un effort exigeant de discernement, de créativité et de constance qui enveloppe tout notre être.
  • Un effort que chacun de nous s’oblige à faire volontairement et librement.

Nuit des églises : soirée musicale “l’Enfance du Christ” à Rochefort

 Dimanche 2 juillet en  l’église Saint-Louis de Rochefort-sur-Mer, l’après midi musicale et spirituelle dédiée à « L’Enfance du Christ » a comporté dix tableaux commentés par le père Mickaël Le Nézet et Philippe Berthelot, lecteur.

Organisée par L’Œuvre d’Orient et la paroisse de Rochefort cette soirée a permis à la nombreuse assistance d’écouter des oeuvres de Bach, Vivaldi, Corelli, Mozart, Schubert, Gounod, Berlioz, interprétées  par :

  • Quatuor à Cordes : abbé Louis Chasseriau violon, Philippe Babiaud violon, Jeanne-Marie Fardet alto et Grégoire Babiaud violoncelle.
  • Au clavier : Christiane Babiaud.
  • Soprano : Marie-Cécile Babiaud
  • Chœurs :  chorale Arpège de St Jean de Liversay dirigée par Marie-Cécile Babiaud. et chorale St Vincent de Rochefort, chef de chœur Marie Claude Fardet. 


Dons au profit de la paroisse « St Jean Baptiste » de Beyrouth

 

 

Photos GT

 

Pour la 12e année, des églises ont ouvert leurs portes partout en France à l’occasion de la Nuit des églises.

La Nuit des églises, initiée par l’Église de France, est une manifestation cultuelle et culturelle à laquelle participent chaque année de nombreux lieux de culte. Plusieurs églises de notre diocèse ont participé à cette Nuit des églises : Rochefort, Tonnay-Charente, Fétilly, Biron et Pons.

Selon Mgr Jean Legrez, archevêque d’Albi initiateur du projet : “Cet événement répond à une double mission : 

  • Permettre aux communautés chrétiennes, même dans les villages, de faire vivre  leur église, lieu de leur histoire et de leur enracinement.
  • Ouvrir leurs portes et accueillir largement tous ceux qui se présentent.”